30% des serveurs physiques seraient inactifs !

Cette information surprenante provient des chercheurs de Stanford et de Anthesis Group, qui affirment que 30% des serveurs physiques seraient inactifs !

Un serveur sur trois serait donc branché, mais inactif, ce qui pèse sur la facture énergétique des centres de données. Cette consommation inutile est estimée à plus de 30 milliards de dollars.

logo-datacenter1Cette étude s'appuie sur des données anonymes fournies par 4 000 serveurs physiques situés en Amérique du Nord.

D'après TSO Logic qui est à l'origine de la collecte d'information, 30% des serveurs seraient "comateux" ce qui signifie que depuis au moins 6 moins ils ne servent à rien.

Si l'on éteint ces serveurs zombies, on pourrait considérablement réduire la consommation électrique, ce qui n'est pas négligeable de nos jours. Une autre étude réalisée l'an dernier, la consommation pourrait être réduire de 40 % dans les centres de données aux USA si l'on éteint ces serveurs zombies et adoptent d'autres mesures quant à l'efficacité énergétique.

Avez-vous des serveurs zombies dans votre entreprise ?

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 2010 posts and counting.See all posts by florian

Une pensée sur “30% des serveurs physiques seraient inactifs !

  • Est ce qu’un serveur branché mais non sollicité consomme autant d’énergie qu’un serveur qui « tourne » ?
    Cela dit 30% d’inactifs, c’est énorme, à croire que cela revient moins cher de solder les vieux serveurs que de les débrancher.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.