Activation des graphiques PNP sur Shinken

I. Présentation

Une fois que l’on dispose de l’outil Shinken, on est fier de pouvoir suivre l’évolution des machines de notre parc. Mais, il manque toutefois un petit quelque chose : les graphes de suivi. En effet, l’outil Shinken ne prévoit pas nativement d’intégrer ce genre d’outil. Mais, certains modules permettent de déployer cette fonctionnalité. On va voir ici, comment intégrer les graphes PNP au sein de Shinken et permettant de remonter l’ensemble des données de types RRD (Round-Robin Database) sous forme de graphes.

II. Prérequis

Avant toute chose, on doit commencer par installer les différents packages nécessaires au bon fonctionnement du système. Cela nécessite les outils suivants :

  • Apache
  • Php
  • L’utilitaire rrdtool
  • Le module Perl de rrdtool

On va donc exécuter la commande ci-dessous :

# yum install http php rrdtool rrdtool-perl

III. Installation de PNP4Nagios

Ensuite, il faut bien évidemment récupérer les sources PNP4Nagios, depuis le site http://downloads.sourceforge.net/project/pnp4nagios/ et décompresser celui-ci en le plaçant dans le répertoire de travail souhaité. On peut alors effectuer la compilation et l’édition de liens :

# ./configure --with-nagios-user=shinken --with-nagios-group=shinken

Si tout se passe correctement, on devrait alors visualiser l’écran suivant, preuve de la bonne compilation de l’outil :

REMARQUE : si l’on avait un message stipulant que le module RRD Perl n’est pas trouvé, cela signifie que l’on a oublié d’installer le package rrdtool-perl. Pour ceux qui sont directement connecté à Internet, ces modules Perl peuvent bien évidemment être installés via CPAN.

On peut ensuite procéder à l’installation à proprement parlé du plugin PNP4Nagios :

# make# make install

A ce stade, il convient alors de modifier le paramétrage d’Apache en éditant en premier lieu le fichier pnp4nagios.conf, se trouvant dans le répertoire /etc.httpd/conf.d, afin d’y mettre en commentaire les lignes ci-dessous :

Nous sommes alors en mesure de vérifier le bon fonctionnement du site nouvellement créé, après avoir démarré le service via les instructions suivantes :

# systemctl start httpd# systemctl enable httpd

REMARQUE : L’url à interroger est généralement précisée lors de la phase d’installation de Pnp4Nagios. Il s’agit (par défaut) de http://<Server>/pnp4nagios.

Lors de cette étape de vérification, si l’on récupère l’erreur 403 : "You don’t have permission to access /pnp4nagios…", il suffit alors de modifier la ligne "Require all denied" du fichier de configuration principal httpd.conf et de redémarrer le service. Ensuite, on va également supprimer la page install.php se trouvant dans le répertoire d’installation /usr/local/pnp4nagios/share en renommant le fichier en install.php.old.

Désormais, si l’on retourne sur l’interface web, on recevra alors un message comme quoi le répertoire perfdata est vide. Mais, cela est tout à fait normal, car il faut désormais installer les modules Shinken pour traiter les données RRD. Passons donc à l’étape de mise en œuvre au sein de Shinken.

IV. Configuration Shinken

On se connecte alors au compte shinken, après avoir téléchargé les deux modules suivants :

  • Npcdmod
  • Ui-pnp

On peut alors les installer en exécutant les instructions suivantes (localement) :

$ shinken install --local /etc/shinken/modules/ui-pnp$ shinken install --local /etc/shinken/modules/npcd

REMARQUE : l'option --local ici me permet d'installer le module sans passer par Internet. Cela peut être très utile si comme moi, vous n'avez pas accès directement à Internet.

Il ne reste plus qu’à active le module npcdmod en éditant le fichier du broker broker-master.cfg dans le répertoire /etc/shinken/brokers:

modules               webui2,npcdmod

Il faut aussi ajouter la prise en charge du module ui-pnp par l’interface webui2 en éditant le fichier webui2.cfg du répertoire /etc/shinken/modules :

modules               auth-cfg-password,ui-pnp

V. Vérifications

Maintenant, si l’on se reconnecte à l’url http://<Server>/pnp4nagios, on doit être en mesure d’interroger les différents serveurs et de visualiser les graphes de leurs données RRD :

Bon, tout cela est très bien. Mais, en quoi cela concerne Shinken, me direz-vous ? Si l’on se connecte maintenant à notre plateforme de supervision, nous devrions voir apparaître un lien supplémentaire :

Ce nouveau menu introduit automatiquement la fonctionnalité de graphiques PNP (via l’url précédente http://<Server>/pnp4nagios) et il est possible d’interroger n’importe quel hôte intégré à la supervision shinken comme si l’on était connecté à l’url PNP4Nagios. Mais ce qui est aussi très intéressant, c’est que l’on peut aussi disposer de ces graphes au niveau des hôtes et de l’affichage de leurs services :

Ainsi, grâce à cette fonctionnalité, on dispose d’une plus grande palette de fonctions de supervision et surtout on peut ainsi facilement établir des dashboard permettant d’aider les gestionnaires et administrateurs, à la décision.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Philippe PIERRE

A exercé de nombreuses années en tant qu'administrateur de base de données et comme administrateur Système Unix/Linux. Il a enseigné les réseaux au CNAM (Paris). Aujourd'hui, employé en tant qu'ingénieur infrastructure, au sein d'un laboratoire pharmaceutique et administrant un cluster de calculs HPC, il connaît parfaitement les environnements GNU/Linux dans le cadre d'une entreprise et des systèmes de haute disponibilité. Il aime partager son expérience.

    philippe-pierre has 33 posts and counting.See all posts by philippe-pierre

    Une pensée sur “Activation des graphiques PNP sur Shinken

    • Je me permet de souligné que la possibilité d’avoir des graph dépend des plugin

      si votre plugin propose la gestion des graph alors il faut la mettre dans vos fichier de commande sinon vous n’aurez pas de graph

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.