Ajouter des valeurs dans une table

I. Présentation

Nous allons voir dans ce tutoriel comment ajouter des valeurs dans une table grâce à des requêtes écrites dans un script SQL.Comme pour les tutoriels précédents la base de données présentée dans ce MPD est utilisée.  Voici pour rappel le MPD de cette base de données :


MPD

II. Quel est la requête utilisée pour ajouter des valeurs dans une table ?

La requête utilisée pour ajouter des valeurs dans une table est la requête INSERT INTO dont la structure est la suivante :

INSERT INTO nom_table
(
champ1 ,
champ2
)
VALUES (‘valeur1’,’valeur2’),
(‘valeur3’,’valeur4’);
  •  “Valeur1” et “Valeur3” correspondent à la valeur du “champ1”.
  •  Chaque ligne représente un enregistrement différent.
  •  Chaque ligne d’enregistrement doit se terminer par une virgule sauf pour la dernière qui doit se terminer par un point-virgule.
  •  Si vous indiquez 2 champs dans le “INSERT INTO” vous devez obligatoirement ajouter une valeur pour ces 2 champs à chaque enregistrement.
  •  Il doit y avoir une virgule entre chaque valeur.
  •  Si le type du champ est INT vous n’êtes pas obligé d’entourer la valeur par des apostrophes. A contrario, si le champ prend une chaîne de caractères comme valeur c’est obligatoire.
  •  Si un attribut est en auto_increment, il n’est pas nécessaire de préciser cet attribut lors d’un ajout. La valeur de l’attribut sera automatiquement incrémentée (valeur précédente + 1).

III. Exemples

Quelques exemples de requêtes INSERT INTO dans le cas de notre base de données :

  •  Pour la table T_Fabricants :
INSERT INTO T_Fabricants
(
F_Nom
)
VALUES
('Cisco' ), # 1 sera le F_Num (auto_incrémenté) de ce fabricant.
('Dlink' ), # 2
('HP' ), # 3
('Netgear' ); # 4
  •  Pour la table T_Batiments :
INSERT INTO T_Batiments
(
Bat_Nom
)
VALUES
('Batiment A'),
('Batiment A'),
('Batiment A'),
('Batiment B');
  •  Pour la table T_Switchs :
INSERT INTO T_Switchs
(
Sw_NumFabr ,
Sw_NumBat ,
Sw_Modele ,
Sw_NbPortsMb ,
Sw_NbPortsGb
)
VALUES
( 1 , 1 , 'Catalyst 2960' , 24 , 2 ) ,
( 2 , NULL , 'DGS-1100-24' , 24 , 0 ) ,
( 2 , 4 , 'DGS-1100-24' , 24 , 0 ) ,
( 2 , 3 , 'DGS-1100-16' , 16 , 0 ) ,
( 2 , 4 , 'DES-1008D' , 8 , 0 ) ,
( 4 , 2 , 'FS116E' , 16 , 0 ) ,
( 4 , 1 , 'FS116E' , 16 , 0 ) ,
( 3 , NULL , 'ProCurve 2510-48G' , 44 , 4 ) ,
( 3 , 2 , 'ProCurve 2510-48G' , 44 , 4 ) ,
( 3 , 2 , 'ProCurve 2510-48G' , 44 , 4 ) ,
( 3 , 3 , 'ProCurve 2520-24' , 20 , 4 ) ,
( 1 , 2 , 'Catalyst 2960' , 24 , 2 ) ;

Sachant que les clés étrangères de la table T_Switchs ont besoins de se référencer vers F_Num et Bat_Num, il est nécessaire de d’abord créer des enregistrements dans la table à laquelle ils appartiennent.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1911 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.