Alors, on supervise, avec Marcel ?

Ça y est ! Nous avons mis en place, après des mois d'effort un outil de supervision et maintenant on est alerté, par mail, à chaque fois qu'un serveur ne répond plus ! Waouh ! Qu'est ce que c'est top...!!!

Eh bien non, la supervision ce n'est pas cela, en tous cas ce n'est plus que cela... Les « machines » qui nous entourent (serveurs, routeurs, SAN, switchs, firewalls, etc...) ont gagné en fiabilité et il faut avouer que les pannes matérielles sont rares...en tous cas plus rares que les erreurs humaines !

La complexité de nos systèmes d'informations fait que le erreurs humaines sont plus fréquentes, par manque de compétences, par manque de documentation technique, par manque d'organisation ou par manque de sérieux tout simplement.

Dans beaucoup d'organisations, tout ou partie du système d'information est sous-traitée et rares sont ceux qui en connaissent tous les tenants et les aboutissants...

Alors la supervision, la vraie, est faite pour cela désormais et au lieu de superviser des machines, il faut dorénavant superviser des « process » et leurs comportements, exemples :

- le nombre de commandes passées sur le site web marchand de la boutique en une heure est-il conforme à la moyenne ?

- le fichier de logs de cette application n'a t-il pas une taille inhabituelle ou ne contient-t-il pas la chaîne « database error » ?

- le nombre de fichiers contenus dans ce répertoire est-il conforme à la moyenne ?

- le fichier toto.txt a t-il été modifié dans les 5 dernières minutes ?

- les consommations CPU et mémoire de cette machine sont elles dans la moyenne habituelle ?

- à quand remonte la dernière insertion d'enregistrements dans la table « ventes » de la BdD « sociétéX », est-ce normal ?

.../...

cover-supervision

Alors peut-être que j'enfonce une porte ouverte en disant cela et que la plupart d'entre vous avez déjà déployé, de longue date, cette façon de procéder... Mais quand je vois l'étonnement de certains visiteurs dans mon service face à notre outil de supervision, je m'interroge...

Eh bien oui, quand une alarme, provenant de notre système de supervision, retentit alors une voix suave sort de petits haut-parleurs et indique clairement la nature du problème constaté : « Attention, la salle serveurs No1 présente une température anormalement élevée, merci de vérifier les équipements de climatisation... » En 2005, lorsque l'on a déployé cette solution, cela faisait « rire »... et il y a quelques semaines je suis tombé sur un article de chez OVH (http://www.ovh.com/fr/a1270.chant-de-noel-ovh-marcel) qui vantait les atouts de leur outil de supervision, baptisé MARCEL, avec synthèse vocale...outil sur lequel j'ai l'impression qu'ils n'avaient jamais communiqué auparavant...par peur de moqueries peut-être, comme moi ? Et c'est là que je me suis dit que l'idée était loin d'être saugrenue !

Néanmoins, dans une PME, on n'a pas forcément les moyens de se payer une synthèse vocale, directement intégrée à l'outil de supervision...alors comment avons-nous fait ?

C'est très simple :

- l'outil de supervision que nous utilisons, au même titre que plein d'autres, permet de lancer une commande SSH sur une machine distante lorsqu'un moniteur passe de l'état « normal » à l'état « en alerte »,- on a récupéré un vieux PC sur lequel on a installé une distribution Linux minimale et 4 haut-parleurs à 15€ la paire,

- on a synthétisé gratuitement via un site proposant de la synthèse vocale (taper « synthèse vocale » dans votre moteur de recherche préféré et vous trouverez plusieurs sites pour faire cela) une cinquantaine de messages qui correspondent aux incidents les plus graves. En effet, il ne faut pas bassiner vos collaborateurs toute la journée avec des messages vocaux qui correspondent à de petits incidents...

- on a récupéré ces « bandes son » au format mp3 et on les a stocké sur notre petite machine Linux,

- il suffit ensuite de lancer la commande SSH qui va bien (ex. aplay adresse_de_la_machine_contenant_les_mp3 fichier_son_a_jouer.mp3) via votre outil de supervision dès que tel ou tel moniteur passe en alerte et la jolie voix (oui on a préféré une fille) indique clairement ce qui se passe !

Eh, c'est pas top çà ? C'est pas simple ? C'est pas « lowcost » hein ? Ah, j’oubliais...si votre moniteur repasse à l'état « normal », n'oubliez pas de le dire aussi à vos collaborateurs, on est tellement soulagés de savoir que tout est revenu à la normale !

En conclusion, ayez de l'imagination, n'ayez pas peur de faire des choses « simples » à partir des fonctions de base des outils que vous utilisez au quotidien et atteignez une certaine qualité de services que beaucoup vous envierons...et comme c'est simple, cela fonctionne à merveille, 24/7 !

PS : Un petit message vocal dans le bureau des techniciens quand une demande de support n'est pas prise en charge en moins de 5 min....c'est pas mal aussi...un simple requête dans votre base de données où sont stockés les demandes de support et le tour est joué !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

    lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

    4 pensées sur “Alors, on supervise, avec Marcel ?

    • Bonjour,
      Quel logiciel de supervision avez vous mis en place ?
      Cordialement,

      Répondre
      • Bonsoir Pierre, nous utilisons depuis 2007 une solution très peu connue et pourtant ô combien efficace et abordable… Cette solution s’appelle Intellipool Network Monitor c’est suédois à l’origine mais cette entreprise a été rachetée en 2011 par Kaseya et la solution s’appelle désormais Kaseya Network Monitor…Voilà !

        Répondre
    • Bonjour,
      est-ce-que vous arrivez à établir une notification vocale ?

      Répondre
    • Maay : comme indiqué dans l’article on diffuse des « notifications » vocales par le biais de messages pré-enregistrés… Cette diffusion se fait au travers d’une toute petite machine sous Linux… Voilà !

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.