ARCEP : rapport sur le marché français des télécommunications

L’ARCEP a publié un nouveau rapport au début du mois d’octobre 2019 qui fait un état des lieux sur le marché des communications électroniques en France. Quelles sont les principales informations à en tirer ?

Que ce soit sur l’accès à Internet, notamment la fibre, ou la téléphonie mobile avec l’usage de la 4G ou les communications téléphoniques en elles-mêmes, le rapport contient de nombreuses données intéressantes.

Du côté de la téléphonie fixe, en un an, le nombre d’abonnements FTTH a augmenté de 1,9 millions. Désormais près de quatre logements sur dix sont ainsi éligibles à la FTTH. Un chiffre en constante progression qui traduit les efforts fournis par les fournisseurs d’accès à Internet dans le cadre du Plan France Très Haut Débit. Ce projet initié par le gouvernent a pour but de proposer le THD fixe à l’ensemble des Français d’ici 2022.

Le rapport précise également que 21 millions de contrats d’accès à Internet sont associés à un service de télévision. Cela représente tout simplement 7 abonnés sur 10. En l’espace d’un an, ce type d’offres a vu son nombre d’abonnements augmenter de 21,6% sur les accès FTTH et diminuer de 5,8% sur les accès xDSL. Cela s’explique notamment par le fait que la fibre tend à remplacer les accès xDSL classiques, et l’on ne va pas s’en plaindre !

Au niveau des abonnements mobiles, le coût moyen d’un abonnement est de 14,3 euros HT par carte SIM. Le tout sans compter les éventuels services annexes auxquels il est possible de souscrire. Ce coût est relativement stable sur les deux dernières années avec une faible variation, mais une forte baisse depuis 2012 (nous pouvons remercier Free à ce sujet).

En France, on comptabilise 76 millions de cartes SIM en service au 30 juin 2019. Deux cartes sur trois utilisent le réseau 4G. Dans 70% des cas, le forfait est sans engagement. Si les opérateurs sont nombreux, le choix dépend de plusieurs paramètres. Comme l’indique le site MonPetitForfait, la couverture réseau de l’opérateur est un critère important dans le choix des usagers, au même titre que les services compris dans l’offre et le prix de l’abonnement.

Au niveau de la consommation moyenne de DATA, l’ARCEP l’estime à 5,8 Go par carte SIM, ce qui est très loin des plafonds proposés par les opérateurs. Bien souvent, les forfaits comprennent 20 à 50 Go (sans surcoût). Toutefois, les utilisateurs qui bénéficient de la 4G se montrent plus gourmands avec une moyenne de 8,3 Go par mois, soit une augmentation de 25% en un an.

A l’inverse, le SMS est de moins en moins utilisé : sur un an, il y a une baisse de 7,2%. Il en va de même pour les appels téléphoniques avec une baisse de 2 à 3%. Entre le second trimestre 2016 et le second trimestre 2019, le nombre de SMS émis en moyenne par mois et par abonnement est passé de 252 à 184.

Il est enfin à noter qu’avec l’explosion du marché des objets connectés, il y a presque 20 millions de cartes SIM utilisées par ces appareils. Et ce, avec un rythme de 3 millions de cartes SIM supplémentaires par trimestre, un rythme fou !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 2042 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.