Ca y est, la version 1.0 du navigateur Brave est lancée !

Depuis mercredi, le navigateur Brave est disponible en version 1.0, ce qui va surement surprendre ceux qui l'utilisent déjà. Il s'agit de la première version stable et complète du navigateur qui se veut respectueux de votre vie privée.

Open source, le navigateur Brave compte déjà 8 millions d'utilisateurs alors qu'il n'était qu'en version bêta. Ce navigateur est dès à présent sur Windows et macOS, mais aussi sur mobile puisqu'il est compatible avec Android et iOS.

A l'instar de Microsoft Edge qui dispose d'une version basée sur Chromium, Brave utilise également cette base. Ce qui est assez drôle c'est qu'il est développé à l'origine par Brendan Eich, cofondateur de Mozilla. Cela signifie que Brave est compatible avec les extensions de Chrome.

Brave veut respecter la vie privée de ses utilisateurs au maximum, pour cela il active certaines fonctionnalités par défaut : blocage des publicités, désactivation des vidéos en autoplay et blocage des trackers. Plusieurs extensions sont intégrées à Brave pour renforcer la protection de l'utilisateur, et le mode navigation privée s'appuie directement sur le réseau Tor.

En complément, avec son programme Brave Ads vous pouvez choisir de regarder des publicités et en être récompensé sous forme de jetons BAT (Basic Attention Tokens). Ces jetons peuvent être distribués à vos créateurs de contenus favoris ensuite ou alors converti en monnaie virtuelle ou réelle.

Vas-tu l'essayer ?

🧷 Pour le télécharger, c'est par ici : Brave

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 2065 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.