Campagnes emailing, le « Cloud » au secours des communicants

Avec l’émergence des campagnes emailing et au vue de leurs avantages et de leur efficacité à faire passer de l’information pour les entreprises, blogueurs ou particuliers, des services en ligne émergent afin de rentre la tâche plus facile.

mail1Les entreprises comme les particuliers sont à l'ère de la numérisation et changent leurs habitudes. Celles notamment de récupération, lecture et traitement de l'information qui passe de plus en plus par le numérique. Communiquer et être présent sur Internet peut se faire de différentes manières pour une entreprise, un blog ou une association. Le référencement sur les moteurs de recherche, les liens sponsorisés, l’emailing, les blogs, les réseaux sociaux, la vidéo, etc. Ces outils sont à notre disposition pour accompagner notre visibilité. Ces moyens de faire passer l'information, qui autrefois se faisaient via le journal papier, les magazines et autres outils ancestraux, s’orientent de plus en plus vers la dématérialisation.

La stabilité des adresses e-mail en fait un canal très utilisé pour recevoir de l'information. La mise en place des campagnes emailing est rapide, et offre des possibilités d'interaction directe, un ciblage des utilisateurs grâce aux listes de contacts, et une bonne réactivité. Pour les entreprises, les avantages des campagnes emailing sont nombreux.

Le fait est qu’aujourd'hui la plupart des hébergeurs brident le nombre d'envoi de mails par heure, jour et/ou par mois. Il faut savoir que cela est la plupart du temps mis en place, par soucis de sécurité. Cependant, cela vient freiner le travail des Community Manager et des équipes marketing qui ne peuvent alors plus utiliser leurs outils pour les campagnes emailing ou pour envoyer des newsletters.

Bien heureusement, des services en lignes, que l'on peut appeler services "Cloud" ou SaaS (Software As a Service) existent et permettent de contourner cette problématique. On peut par exemple citer mailKitchen, ce dernier propose dans son offre gratuite l'envoi de 15 000 mails par mois vers 5 000 boites différentes.

mailkitchen1Auparavant, il est nécessaire de bien étudier ses besoins (fréquence d’envoi et nombre de contacts) et évaluer s'il est plutôt intéressant de prendre une offre gratuite ou payante. Pour les associations, blogueurs ou petite entreprise, de telles offres gratuites peuvent bien souvent suffire !

Étant donné que ce type d’outil n'est pas forcément destiné à des techniciens, les interfaces se veulent le plus souvent intuitives, simples et rapides d'utilisation. Le commercial ou le marketing ne viendra plus vous embêter car il a en retour de ces mails un message lui disant que ces mails sont bloqués, et qu'il a blacklisté votre domaine. Quel soulagement n'est-ce pas ?

Un peu plus sérieusement, certains outils offrent également des interfaces et fonctionnalités de monitoring sur les campagnes emailing effectuées. Cela vous permet de voir l’impact de votre emailing, grâce aux statistiques fournies (Nombre de mails ouverts, nombre de clics, etc). Par exemple, le service MailKitchen cité précédemment propose ce type d’information.

Pour les blogueurs, il est également envisageable d'utiliser ce genre de service pour les newsletters. Il suffit de stocker sur le site du service en ligne une base de données d’emails de vos contacts, qui peuvent correspondent aux personnes s'étant inscrites à votre newsletter. Ensuite, il suffira de rédiger celle-ci directement sur le site pour enfin l'envoyer. A nouveau, c'est une solution peu cher voir gratuite pour ceux qui débutent.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Mickael Dorigny

Co-fondateur d'IT-Connect.fr. Auditeur en sécurité des systèmes d'information chez Amossys

mickael a publié 504 articlesVoir toutes les publications de cet auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.