C’est officiel : Toshiba arrête la production de PC portables

Depuis 35 ans, Toshiba commercialise des PC portables et la marque japonaise était même la première à proposer un ordinateur portable : le Toshiba T1100 dévoilé en 1985 et vendu au prix de 2000 dollars. L'aventure va s'arrêter pour Toshiba.

En 2018, la société Sharp avait racheté 80,1% de la division PC de Toshiba pour 36 millions de dollars. Toshiba vient de lui céder les 19,9% restants, ce qui sonne la fin de cette belle aventure. D'ailleurs, suite à ce rachat, Toshiba commercialisait ses produits sous la marque Dynabook. Désormais, Dynabook (Toshiba) est devenu une filiale à 100% de Sharp.

Une belle aventure, car le Toshiba T1100, dit PaPman, commercialisé en 1985 était le véritable premier PC portable : doté d'un écran monochrome, il était équipé d'une batterie avec 8 heures d'autonomie ainsi que du fameux lecteur de disquettes de 3,5". Toshiba s'est fait une belle réputation sur le marché des PC portables, notamment avec trois gammes appréciées : Satellite, Qosmio (pour le gaming) et Portégé.

Malheureusement, la concurrence, notamment HPE, Lenovo, Apple et Dell, a largement dépassé Toshiba et cela a eu un impact fort sur les ventes de la marque. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : en 2011, Toshiba écoulait 17,7 millions de PC portables dans le monde, alors qu'en 2017, elle en a vendu seulement 1,4 million.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2458 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.