Créer une sauvegarde complète de son PC avec Veeam Endpoint Backup

Progression :

Dans ce premier chapitre où l’on va véritablement commencer à manipuler le logiciel Veeam Endpoint Backup, nous allons créer une sauvegarde complète de notre machine, afin de disposer de ce que l’on peut appeler une « image complète » de sauvegarde.

Il est à noter que les volumes chiffrés avec BitLocker sont supportés, il faudra juste procéder au déverrouillage du volume juste avant le début de la sauvegarde, le logiciel vous proposera cela.

I. Créer une tâche de sauvegarde

Sur la machine où est installé VEB, cliquez sur l’icône de l’application dans la barre des tâches, puis sous « Backup » sélectionnez « Configure backup ».

veb_save_1

Quant au mode de sauvegarde, on choisit « Entire computer » que l’on peut traduire par « Ordinateur complet ». Ceci permet de sauvegarder l’intégralité des données mise à part les fichiers temporaires et les fichiers de pagination.

veb_save_3

Comme précisé dans les prérequis en début de cours, nous disposons d’un serveur de stockage sur lequel on trouve un répertoire partagé. De ce fait, pour la destination c’est-à-dire l’endroit où l’on souhaite stocker la sauvegarde, on sélectionne « Shared folder ».

veb_save_4

Il est temps d’indiquer quel est le répertoire partagé que l’on souhaite utiliser pour stocker la sauvegarde. Dans un premier temps, on indique le chemin UNC vers ce partage à savoir :

\\srv-ad01.it-connect.fr\Sauvegardes$

Pour rappel, le signe dollar « $ » à la fin du nom de partage fait partie intégrante du nom du partage, et permet d’indiquer que ce partage est masqué, c’est-à-dire qu’il n’apparaît pas lors d’une découverte réseau. Ainsi, on masque l’existence de ce partage sensible qui stocke la sauvegarde de la machine.

Pour l’authentification, on utilise bien entendu l’utilisateur « sauvegarde-veeam » qui est intégré au domaine, et qui dispose des autorisations nécessaires sur le partage Sauvegardes$.

Note : Rendez-vous dans la deuxième partie de ce chapitre pour obtenir de l’aide sur la création de cet utilisateur et des droits sur ce partage.

Enfin, la dernière étape à savoir « Backups to retain » sert à indiquer le nombre de jours sur lesquels il faut conserver les sauvegardes (résilience).

veb_save_5

Au niveau de la planification, il y a des options intéressantes, notamment la possibilité de planifier à une heure précise la sauvegarde. Le champ « Daily at » permet de dire « Quotidiennement à 23 heures », par exemple.

De plus, l’option « Once backup is taken, computer should » permet d’indiquer ce que doit faire l’ordinateur dès que la sauvegarde est terminée.

Plusieurs options sont proposées :

- Keep running : Garder l’ordinateur en fonctionnement
- Sleep : Mise en veille
- Hibernate : Hibernation (mise en veille prolongée)
- Shutdown : Éteindre l’ordinateur

La sauvegarde peut aussi se déclencher sur certains événements, à savoir le verrouillage (Lock), la déconnexion de la session (Log off) et lorsque la cible pour stocker la sauvegarde est en ligne (When backup target is connected).

La dernière option permet d’éviter de sauvegarder trop souvent, si besoin, par exemple on indique de ne pas sauvegarder plus qu’une fois tous les 7 jours (Back up no more often than every 7 day).

veb_save_6

Un résumé s’affiche et indique que la sauvegarde contiendra l’ordinateur complet, et qu’elle sera stockée sur un partage réseau.

Si vous souhaitez exécuter une première fois la sauvegarde, cochez « Run the job when I click Finish » et elle démarrera dès que vous fermerez l’assistant.

veb_save_7

Si l’on ouvre l’application VEB, on verra dans le control pannel que la sauvegarde est en cours : « Backup is in progress… ».

veb_save_8

Si l’on s’intéresse aux détails, on remarque qu’il y a une phase de préparation, et qu’ensuite un snapshot VSS est déclenché afin de créer un instantanée des données à sauvegarder.

veb_save_9

Dès lors que la sauvegarde est terminée, la partie supérieure est complétée, on peut obtenir la durée totale de la sauvegarde (Backup duration) et aussi la taille de cette sauvegarde (Restore point size).

Sur la droite « Free disk space » indique l’espace disque disponible sur la destination, c’est-à-dire sur l’espace de stockage où vous stockez vos sauvegardes.

veb_save_10

II. Aide - L’utilisateur et le partage

Pour ceux qui ont besoin d’aide et d’informations supplémentaires quant au compte utilisateur et au partage utilisé. Au sein de l’annuaire Active Directory, créez un nouvel utilisateur qui sera utilisé exclusivement pour accéder au partage de stockage des sauvegardes, par sécurité.

Voici la « fiche » de cet utilisateur lors de la création :

veb_save_11

Sur les droits du partage (autorisations), on donnera les droits de lecteur/modification à l’utilisateur « sauvegarde-veeam » ainsi qu’éventuellement au groupe « Administrateurs » pour faciliter l’accès aux données de sauvegarde.

veb_save_12

Enfin, l’utilisateur « sauvegarde-veeam » doit également disposer des droits de lecture et d’écriture sur le système de fichiers (NTFS) pour écrire les données. Voici ce que ça donne :

veb_save_13

Pour des raisons de sécurité et pour protéger les sauvegardes, donnez des droits uniquement à l’utilisateur « veeam-sauvegarde » et éventuellement aux administrateurs.


Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

    Florian Burnel

    Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

    florian a publié 1563 articles sur IT-Connect.See all posts by florian