Installer des logiciels en ligne de commande

Module Progression
0% Terminé

L’absence d’interface graphique et d’un navigateur, ne permets pas de télécharger directement le logiciel que l’on souhaite installer sur internet. En conséquence, il faudra envoyer l’exécutable du logiciel sur le serveur CORE01 depuis un autre serveur, en l’occurrence SRV01, dans cet exemple.

I. Préparation du serveur et des sources

Pour commencer, nous allons organiser le stockage des fichiers d’installation sur notre serveur, et ensuite envoyer un premier logiciel sur le serveur.

On commence par créer un répertoire nommé « Sources » à la racine du serveur CORE01, afin d’y stocker les fichiers sources pour les installations.

C’est également l’occasion de voir comment créer un répertoire.

La création d’un répertoire s’effectue grâce à la commande « mkdir », mais il faut oublier cette commande et préférer l’utilisation de PowerShell ! On va utiliser le commandlet « New-Item » qui permet de créer des objets de différents types, notamment des dossiers.

Il suffit d’indiquer le nom de l’objet et son type, et il sera créé (au sein du répertoire courant s’il n’y a pas de chemin spécifié). La commande sera :

New-Item -Name Sources -ItemType Directory

Un répertoire « Sources » vient d’être créé dans « C:\ ». Pour vérifier la création du répertoire, on liste tous les objets enfants du répertoire courant (à savoir « C:\ »). Il suffit d’exécuter la commande « Get-ChildItem » que l’on peut traduire par « Obtenir les objets enfants ».

Comme astuce, je précise qu’il est possible d’utiliser « gci » comme commande en tant que diminutif (alias) de la commande « Get-ChildItem ».

Note : Historiquement, la commande DOS correspondante est « dir ».

Voici un résumé de la sortie de ces deux commandes :

installer-logiciels-windows-powershell-01

À titre d’exemple, nous allons installer le navigateur « Mozilla Firefox » sur le serveur CORE01. Après avoir téléchargé l’exécutable du navigateur depuis SRV01, on va l’envoyer sur le serveur distant.

Pour l’envoyer, il suffit de se connecter sur le serveur CORE01 en utilisant le chemin UNC (via l’adresse IP ou le nom de l’hôte, comme vous voulez).

Note : Un chemin UNC (Universal Naming Convention) est un chemin « conventionné » vers une ressource accessible par le réseau.

On utilisera le chemin suivant :

\\192.168.1.20\c$

Lorsque l’on souhaite accéder au lecteur système de Windows, à distance, on précise « C » suivit de « $ » puisqu’il s’agit d’un partage administratif caché. Sous Windows, on peut cacher un partage en ajoutant un « $ » à la fin de son nom.

Copiez ensuite l’exécutable de Mozilla Firefox dans le répertoire Sources, comme ceci :

installer-logiciels-windows-powershell-02

II. Installation du logiciel

Maintenant on repasse sur CORE01, et on va y rester. Accédez au répertoire « Sources » grâce à la commande « cd » qui permet de se déplacer dans l’arborescence de données.

cd C:\Sources

Exécutez l’installeur de Firefox en appuyant sur la touche TAB (tabulations) du clavier qui va autocompléter la ligne de commande et vous proposer l’exécution du fichier « .exe ».

De manière générale, pour exécuter un « .exe » il faut utiliser la formule suivante :

.\nom-du-exe.exe

L’assistant d’installation de Firefox va démarrer, installez le logiciel…

Il faut garder à l’esprit que pour démarrer une application, il faudra exécuter directement le lanceur positionné dans le répertoire d’installation de l’application. De ce fait, il est important de regarder où s’installe le logiciel lors de l’installation.

Pour démarrer le navigateur, on se positionne dans le répertoire d’installation de Firefox (via « cd ») et on exécute le lanceur « firefox.exe ». Ce qui donnera deux commandes :

cd 'C:\Program Files (x86)\Mozilla Firefox\'
.\firefox.exe

Le navigateur va démarrer, comme ceci :

installer-logiciels-windows-powershell-03

Note : Il n’est à exclure que certaines applications tierces ne fonctionnent pas sous Windows Server Core, à cause d’une dépendance qui peut ne pas être satisfaite.

Avant d’en terminer sur ce chapitre, je tiens à préciser qu’avec une installation minimale de Windows, le mécanisme de protection UAC, notamment pour l’élévation de privilèges, est absent puisque la gestion est en ligne de commande. Malgré qu’il soit possible d’utiliser des applications tierces, comme on a pu le voir maintenant. Sur le même principe, le logiciel de protection Windows Defender est absent de la version core.

Dans tous les cas : Félicitations ! Vous venez d’installer une application tierce sur Windows Server Core. Cela demande une approche différente, mais loin d’être insurmontable. En installant Mozilla Firefox (ou un autre navigateur), on pourra faciliter le téléchargement de logiciels directement depuis CORE01 et éviter les transferts des sources.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian a publié 2683 articlesVoir toutes les publications de cet auteur