La couche firmware (et récapitulatif)

Progression du Module
0% Terminé

Tout équipement électronique possède un micrologiciel (aussi appelé firmware), que l’on doit mettre à jour régulièrement. Cela permet de disposer des dernières versions de pilotes de périphériques et des dernières corrections au niveau de ce même matériel. Il s’agit donc, d’une couche au plus près du matériel, sans en faire partie vraiment encore. On peut donc représenter cela sous la forme suivante :

A ce niveau, il n’y a guère d’éléments permettant de fournir de l’information. A part peut-être la commande dmidecode qui rend possible l’interrogation directe de la base interne d’installation de la distribution et des niveaux de firmware en place :

# dmidecode -s <Classe>

REMARQUE : on peut remplacer l’option -s par -t décrivant une classe de matériel plus générique. Les catégories autorisées sont les suivantes :

  • bios
  • system
  • baseboard
  • chassis
  • processor
  • memory
  • cache
  • connector
  • slot

Ce genre de commande permet d’en connaître alors un peu plus sur le matériel sous-jacent.

Au final, on peut facilement représenter l’ensemble de ces fonctions et commandes que l’on vient d’énumérer par le schéma suivant :

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Philippe PIERRE

A exercé de nombreuses années en tant qu'administrateur de base de données et comme administrateur Système Unix/Linux. Il a enseigné les réseaux au CNAM (Paris). Aujourd'hui, employé en tant qu'ingénieur infrastructure, au sein d'un laboratoire pharmaceutique et administrant un cluster de calculs HPC, il connaît parfaitement les environnements GNU/Linux dans le cadre d'une entreprise et des systèmes de haute disponibilité. Il aime partager son expérience.

philippe-pierre has 69 posts and counting.See all posts by philippe-pierre