Les zones OSPF

Progression du Module
0% Terminé

Les zones OSPF sont des regroupements logiques de routeurs, ce qui permet de supporter les réseaux très larges grâce aux échanges inter-réseaux, c'est-à-dire inter-zones.

I. Pourquoi créer des zones OSPF ?

Une zone OSPF, appelée aussi area ou aire, permet d’alléger le processus OSPF, qui est très consommateurs de CPU ainsi que la taille de la table de routage OSPF. Au sein d’une même aire OSPF, chaque routeur possède toutes les informations concernant l’aire OSPF à laquelle il appartient.

Pour revenir sur la charge CPU, celle-ci se retrouve réduite grâce aux zones car le calcul des routes se fait uniquement entre les routeurs d'une même zone. Lors de la mise en place d'OSPF, la conception de l'infrastructure réseau est très importante.

Un routeur ne connait que les informations de sa propre zone OSPF.

II. L’aire BackBone

Il existe une aire OSPF obligatoire qui est l’aire 0 dite « BackBone ».

L’aire Backbone est en charge de diffuser les informations des autres zones OSPF.

III. Les routeurs dans les zones OSPF

Dans une zone OSPF, les routeurs jouent plusieurs rôles en fonction de leur positionnement dans l'infrastructure, ce qui donne :

  • Routeur ABR (Area Border Router) : il fait le lien entre 2 zones OSPF
  • Routeur Interne (IR) : routeur dans une zone OSPF
  • Routeur Backbone : routeur situé dans l’aire 0 (aire Backbone)
  • Routeur ASBR (Autonomous System Area Border Router) : routeur faisant le lien entre le protocole OSPF et un autre protocole de routage (redistribution de routes entre OSPF et RIP dans les deux sens, par exemple)

IV. Les différentes zones OSPF

Il n'y a pas qu'un seul type de zones avec l'OSPF, elles ont chacune un rôle en fonction de leur place dans l'architecture réseau.

  • L’aire backbone : Toutes les zones OSPF y sont connectées.
  • L’aire standard : zone par défaut, les LSA de type 1 et 2 reste dans la zone, les types 3, 4 et 5 peuvent circuler entre les zones.
  • L’aire stubby : Une route par défaut est utilisée à la place des LSA de types 4 et 5.
  • L’aire totally stubby : empêche les LSA de type 3,4 et 5 de rentrer dans la zone.
  • L’aire not so stubby (abrégée en NSSA) : permet la présence d’un routeur  ASBR dans une zone OSPF de type stubby, utilise les LSA de type 7.
  • L’aire totally stubby not so stubby : fonctionne comme une NSSA mais pour une aire totally stubby.
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

    Yohan

    Exerce depuis maintenant 5 ans et demi en tant que responsable d’infrastructure dans une entreprise d’assurance (2 ans en alternance). Plus spécialisé dans l’administration d’équipements Aruba Networks (racheté par HP récemment), je connais les environnements Cisco Nexus, Alcatel entre autres, à travers le site it-connect.fr. Je souhaite pouvoir partager mon expérience et mes connaissances réseau. Je fais aussi partie d’une association qui a pour but de faire découvrir le monde informatique aux personnes âgées.

      yohan-meier has 3 posts and counting.See all posts by yohan-meier