Renommer le compte Administrateur

Dans ce chapitre, nous allons voir comment renommer le compte Administrateur de Windows Server Core à l'aide de PowerShell. Nous verrons également une seconde méthode, à titre indicatif.

L'une des meilleures pratiques lors de la configuration de base d’un serveur, c’est de renommer le compte Administrateur local intégré par défaut à Windows. Lorsqu'une personne malintentionnée cherchera à s'authentifier sur votre serveur, elle essaiera forcément le compte "Administrateur" puisque c'est le compte de base. Si on change le nom, on renforce la sécurité de notre serveur : c'est pour cette raison que cette étape de la configuration me semble importante.

I. Renommer un compte utilisateur avec PowerShell

Comme pour le chapitre précédent, c'est une commande du module "LocalAccounts" de Windows PowerShell 5.1 qui va nous rendre service. Cette fois-ci, nous n'allons pas utiliser Set-LocalUser mais plutôt Rename-LocalUser. C'est commande est super simple à utiliser ! Il suffit de préciser le nom actuel de l'utilisateur (-Name) et le nouveau nom (-NewName)

Rename-LocalUser -Name "Administrateur" -NewName "Florian"

Ensuite, si on liste les utilisateurs, on peut vérifier que le compte "Administrateur" est bien devenu "Florian". Cette commande pourrait s'appliquer à n'importe quel autre utilisateur.

Exemple - Rename-LocalUser
Exemple - Rename-LocalUser

II. Renommer un compte utilisateur avec wmic

Pour effectuer cette manipulation rapidement, une ligne de commande suffira. Plus précisément, on va renommer le compte « Administrateur » en « Florian », cela en s’appuyant sur WMIC :

wmic useraccount where "sid like '%500'" call rename Florian

La commande peut paraître abrupte au premier abord, mais ce n’est qu’une apparence :

On utilise une requête WMI pour sélectionner le compte utilisateur qui contient « 500 » dans son SID (identifiant de sécurité unique), et on invoque une action pour le renommer.

Par défaut, lorsque l’on installe Windows, l’utilisateur Administrateur local a toujours un SID qui termine par 500, ce qui explique la requête.

Note : WMIC pour Windows Management Instrumentation Command permet de gérer un système d’exploitation Windows en tirant profit de WMI.

Suite à la modification du nom du compte Administrateur, il est préférable de redémarrer la machine avant d'aller plus loin :

Restart-Computer

Une fois que le serveur aura redémarré, appuyez sur "Echap" pour changer d'utilisateur et basculer sur le nouveau nom de compte car le serveur conserve "Administrateur" par défaut, ce qui vous empêche de vous connecter.

Pendant que votre serveur redémarre, cela vous donne l'occasion de commencer à lire le prochain chapitre de ce cours.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3481 posts and counting.See all posts by florian