Comment compresser des images et quels outils utiliser ?

Sur un ordinateur, la gestion de l’espace de stockage interne peut vite devenir un casse-tête en fonction de la taille du disque dur ou du disque SSD dont on dispose. Cela est d’autant plus vrai lorsque l’on accumule une quantité importante de données en tout genre, que soient de simples documents textes, de l’audio, des photos ou des vidéos. D’ailleurs, si l’on s’intéresse au poids des images, on se rend rapidement compte que c’est un facteur qui influence la vitesse de chargement d’une page sur Internet, et pas seulement l’espace de stockage des ordinateurs. Il est donc intéressant de les alléger et de les réduire pour que la page de votre site ou votre blog s’affiche plus rapidement : la vitesse de chargement d’une page est clairement un critère incontournable !

Pour ce faire, il existe différents outils qui ont pour fonction de réduire la taille des images en les compressant et en les convertissant ensuite. Voici quelques conseils dans cet article.

Pourquoi compresser les images ?

La compression de fichiers équivaut à une compression de données. Le processus a pour nature la transformation d’une suite de bits A en une suite de bits B, mais plus courte. Cette technique informatique a l’avantage de conserver les informations du fichier source.

Par ailleurs, la réduction de la taille des fichiers permet de limiter la place dans la mémoire de stockage. Par exemple, un fichier qui pèse environ 20 Mo pourra avoir un poids deux fois moindre après le processus de compression. Tout dépend du taux de compression, mais aussi du format de fichiers.

Techniques de compression et de transparence

On peut rendre une image transparente en ligne avec des outils adaptés. Le but de cette technique est de pouvoir superposer un élément, type visuel, sur un autre élément, en jouant sur ce que l’on appelle la transparence, ou l’opacité. Cela permet ainsi de pouvoir faire passer des messages en utilisant une surface plus petite.

En ajustant l’opacité des différents éléments sur une même image, le résultat final sera mieux travaillé, plus professionnel et le message que vous voulez donner sera plus visible et potentiellement mieux perçu.

Compression des images

Pour compresser les images, il faut s’assurer de différents éléments en amont :

  • Dimensions correctes d’une image lors de l’affichage sur le site web
  • Penser aux supports sur lesquels les images seront vues : les dimensions sont là encore importantes, car l’affichage sur une tablette ou un smartphone sera différent de l’affichage sur une télévision ou un écran d’ordinateur. Cela influence la taille et donc le poids de l’image à compresser.
  • En fonction du type d’image à compresser (par exemple une photographie, ou un logo ou encore une icône), le format à sélectionner sera différent (PNG, JPEG, WEBP, etc.). Le poids pourra être réduit s’il y a moins de couleurs dans l’image, comme c’est le souvent cas pour un logo.

Par exemple, une image au format PNG et qui ne contient que peu de détails et peu de couleurs sera plus légère que la même image au format JPG avec un niveau de compression satisfaisant.

Tous ces détails, s’ils sont réfléchis avant, pourront optimiser le temps passé à compresser les images, et vous gagnerez en efficacité.

Transparence des images

Rendre un logo transparent, rendre une image transparente en ligne, ou rendre une photo transparente peut être faite de manière assez simple. L’intérêt de créer des logos transparents est de pouvoir les apposer sur des produits pour une vente en ligne par exemple, ou sous forme de stickers pour faire de la promotion pour un événement ou une conférence.

Source: https://www.wifeo.com/image_design_v3/images_sav/l/llistage1402931835.jpg

En ce qui concerne l’image transparente, un éditeur intuitif permettra de rendre transparente une image, qui est sélectionnée par l’utilisateur et téléchargée sur le site.

Pour les marques de contenu, avoir un arrière-plan transparent est utile pour superposer des images, des logos et des slogans. Ainsi, les possibilités sont très grandes et les dynamiques visuelles qui sont créées également. J’utilise très fréquemment la transparence sur les images créées pour illustrer les articles du site.

Source : VistaCreate

 

Outils pour compresser les images

Grâce à un outil adapté, au-delà de la facilité d’utilisation, on peut trouver des fonctionnalités qui vont permettre de gagner du temps, comme l’optimisation en masse, sur, par exemple, 15, 20 ou 50 fichiers à la fois, ainsi que la fonction de prévisualisation. Certains peuvent aussi réduire de plus de 90% la taille d’origine, optimiser de nombreux formats tels que PNG, JPEG, SVG ou GIF. D’autres contiennent des extensions et des plugins, ce qui est plus facile pour pouvoir télécharger les nouvelles images compressées dans le contenu que l’on souhaite (comme sur un blog, directement).

Une diversité d’outils

Voici une liste des outils les plus utilisés pour compresser des images, avec beaucoup d’avantages comme cités plus haut :

  • Sqoosh.app
  • Optimizilla
  • I love IMG
  • Compressor.io
  • TinyPNG et TinyJPG
  • WebConverter
  • CompressJPEG

Personnellement, j'aime bien utiliser Photofiltre, en local, même si c'est du traitement image par image.

Des tutoriels sont disponibles sur les sites. Ils permettent d’appréhender au mieux et de manière plus facilitée l’outil, pour ensuite pouvoir se l’approprier et créer des visuels de bon niveau. C’est une bonne stratégie pour attirer les utilisateurs et les faire revenir par la suite.

Source : TinyJPG

Conclusion

Plusieurs outils très efficaces sont disponibles en ligne pour pouvoir compresser des images, réduire leur taille et leur poids, et cela en étant gratuits. Cette technique est souvent utilisée pour alléger et faciliter l’affichage de pages sur Internet, mais pourquoi pas l’utiliser pour consommer moins d’espace disque sur son PC (sur des photos, par exemple). En complément, cette technique permettra de contourner les restrictions de certaines plateformes qui bloquent le chargement de fichiers trop gourmands. Le recours à la compression ou au redimensionnement sera alors une évidence !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3767 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.