Comment créer une VM Kali Linux sur VirtualBox ?

I. Présentation

Kali Linux est la distribution Linux idéale lorsque l'on cherche à utiliser des outils liés à la sécurité informatique, notamment pour faire du pentest, car de nombreux outils sont intégrés. Dans ce tutoriel, nous allons voir qu'il est possible de créer une machine virtuelle Kali Linux sur VirtualBox en quelques minutes grâce au modèle OVA disponible sur le site officiel de Kali.

L'utilisation de Kali Linux au sein d'une machine virtuelle, c'est très fréquent. Que ce soit avec VirtualBox, VMware, Hyper-V, etc... Cela est possible. Nous avons le choix entre deux solutions : créer une VM et installer soi-même Kali Linux, ou télécharger un modèle de VM prêt à l'emploi directement sur le site de Kali (pour VirtualBox et VMware). Aujourd'hui, je m'intéresse à la seconde option. Sur Windows, il est possible d'utiliser Kali Linux à partir de WSL directement (voir ce tutoriel).

II. Télécharger le modèle OVA de Kali Linux

Sur le site de Kali Linux, accessible à l'adresse kali.org, il faut cliquer sur le bouton "Download" en page d'accueil.

Cette page donne accès aux différentes options pour télécharger Kali Linux. Cliquez sur le bouton "Recommended" au niveau de "Virtual Machines".

Télécharger le modèle OVA de Kali Linux

Puisque dans cet article il est question de VirtualBox, cliquez sur le bouton de téléchargement sous la section VirtualBox. Vous avez le choix entre du 64 bits ou du 32 bits. Le téléchargement va se lancer, et vous allez obtenir un fichier OVA d'environ 4 Go.

III. Créer la VM Kali Linux

Dès lors que le téléchargement est terminé, ouvrez VirtualBox. Cliquez sur le bouton "Importer", car nous allons importer ce modèle plutôt que de créer une VM manuellement.

Un assistant se lance... Cliquez sur le bouton en forme de dossier afin d'aller chercher le fichier OVA que vous venez de télécharger. Pour Kali Linux 2022.2, il se nomme "kali-linux-2022.2-virtualbox-amd64.ova". Quand c'est fait, poursuivez.

La configuration de la future machine virtuelle apparaît. À ce moment précis, vous pouvez modifier la configuration pour nommer la VM différemment, mettre plus de RAM (2 Go par défaut), augmenter le nombre de processeurs virtuels (2, par défaut) ou stocker la VM dans un dossier précis. De toute façon, les ressources peuvent être ajustées ultérieurement.

Nous pouvons remarquer que le système d'exploitation "Debian (64-bit)" est sélectionné : c'est normal, car Kali Linux est basé sur Debian et que VirtualBox ne propose pas cette distribution dans sa liste. Cela n'est pas un problème. Nous pouvons remarquer aussi que le format du disque est "VMDK" correspondant au format VMware, et non le format VDI. Il s'agit d'un disque dynamique de taille maximale 80 Go.

Quand vous êtes prêt, cliquez sur le bouton "Importer". Il faudra cliquer sur "Accepter" pour accepter les termes du contrat de licence.

VirtualBox va créer la machine virtuelle à partir du modèle et l'ajouter à votre inventaire. Démarrez la VM.

La VM démarre avec Kali Linux déjà installé et prêt à l'emploi ! Pour vous connecter, utilisez les identifiants suivants :

  • Utilisateur : kali
  • Mot de passe : kali

Note : par défaut, le clavier est en QWERTY donc il faudra saisir "kqli" sur un clavier AZERTY.

Kali Linux VirtualBox

Note : les additions invités ("VirtualBox Tools") sont déjà intégrés à Kali Linux donc il n'est pas nécessaire de procéder à l'installation.

IV. Kali Linux : mettre le clavier en AZERTY

Pour finir, nous allons voir comment définir le clavier sur AZERTY plutôt que QWERTY, car ce sera plus pratique. Ouvrez le menu de Kali et cliquez sur "Settings" puis "Keyboard".

Cliquez sur l'onglet "Layout", décochez l'option "Use system defaults". Sélectionnez "English (US)" et cliquez sur "Edit" afin de sélectionner "French" à la place.

La liste affichera seulement "French". Validez.

Grâce à cette modification, le clavier est en français au niveau du terminal, mais à certains endroits du système, notamment l'interface de login, il reste en QWERTY. Nous devons affiner la configuration.

Configurez le clavier avec la commande suivante :

dpkg-reconfigure keyboard-configuration

Choisissez votre type de clavier (vous pouvez conserver la valeur par défaut "Generic 105-Key PC") et poursuivez. A l'étape suivante nommée "Keyboard layout", descendez tout en bas de la liste pour choisir "Other" dans le but d'accéder à une liste de pays et choisir "French". Enfin, choisissez la disposition de clavier qui vous convient et validez les autres étapes sans modifications.

Redémarrez la VM : voilà Kali Linux utilise un clavier AZERTY de façon permanente.

V. Configurer Kali Linux en français

Nous pouvons mettre l'interface graphique de la machine virtuelle Kali Linux en français avec quelques étapes supplémentaires. Pour cela, exécutez la commande ci-dessous pour ajouter le français :

sudo dpkg-reconfigure locales

Un assistant va s'exécuter, vous devez sélectionner "fr_FR.UTF- 8 UTF-8" avec la barre d'espace et désélectionner "en_US.UTF-8 UTF-8". Validez. À l'étape d'après, sélectionnez de nouveau "fr_FR.UTF- 8 UTF-8" et validez.

Redémarrez la VM et l'interface sera en français ! A vous de voir si vous préférez une interface en anglais ou en français pour utiliser cette distribution.

Amusez-vous bien !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3872 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.