Comprendre la sauvegarde incrémentielle et différentielle

I. Présentation

On ne le dira jamais assez, mais la sauvegarde est primordiale.

D'autant plus en entreprise où la bonne gestion des sauvegardes n'est pas toujours simple. En effet, le stockage a un coût qu'il soit local ou externalisé.
Il est donc bien évidemment compliqué de réaliser uniquement des sauvegardes complètes qui prennent énormément de place, demandent plus de temps, plus d'énergie, etc.

Les logiciels de sauvegarde proposent donc généralement plusieurs moyens de sauvegarder en tentant de résoudre les contraintes évoquées précédemment.
Je vous présenterai ici uniquement les sauvegardes incrémentielles (appelées aussi incrémentales) et différentielles toujours liées à une sauvegarde complète. J'expliquerai leurs différences, leurs avantages et inconvénients afin de pouvoir faire un choix en fonction des besoins.

II. La sauvegarde incrémentielle

Comme rien ne vaut un simple schéma, le voici:

Représentation d'une sauvegarde incrémentielle sur une semaine
Représentation d'une sauvegarde incrémentielle sur une semaine

Sur cet exemple je suis partie d'une sauvegarde sur une semaine.

Pour commencer, il va falloir réaliser en premier lieu une sauvegarde complète ici le lundi.

Ensuite, l'incrémentielle du mardi va se baser sur la précédente qui sera cette fois la complète en sauvegardant uniquement les nouveaux fichiers créés ou modifiés entre-temps.

Mercredi, l'incrémentielle va se baser sur la précédente qui sera cette fois le mardi en sauvegardant uniquement les nouveaux fichiers créés ou modifiés entre-temps.

Et ainsi de suite jusqu'à la prochaine sauvegarde complète.

Si on souhaite récupérer l'ensemble de la sauvegarde de la semaine, il faudra restaurer tous les éléments du lundi au samedi ce qui prendra un certain temps, mais cela reste la méthode qui consomme le moins d'espace avec un total de 1750 Mo.

III. La sauvegarde différentielle

Exemple d'un schéma de sauvegarde différentielle :

Représentation d'une sauvegarde différentielle sur une semaine
Représentation d'une sauvegarde différentielle sur une semaine

Le lundi, on démarre avec une sauvegarde complète. Et c'est à partir de cette sauvegarde que les différentielles se baseront chaque jour.

Mardi la différentielle va sauvegarder uniquement les nouveaux fichiers créés ou modifiés entre-temps d'après la complète. Soit n.

Mercredi la différentielle va sauvegarder uniquement les nouveaux fichiers créés ou modifiés entre-temps d'après la complète. Soit n+1.
Et ainsi de suite jusqu'à la prochaine sauvegarde complète.

On constate en effet que la sauvegarde du jeudi contient en plus les données du mardi et du mercredi. Étant donné que les différentielles se basent sur la complète et non pas les précédentes, elles ajoutent tous les fichiers ajoutés ou modifiés depuis le lundi.

Si on souhaite récupérer l'ensemble de la sauvegarde de la semaine, il faudra restaurer simplement le lundi et le samedi qui correspondent à l'ensemble de la semaine. La restauration prendra donc moins de temps, mais c'est la méthode qui consomme le plus d'espace avec un total de 2950 Mo.

IV.    Récapitulatif et exemples

A.    Récapitulatif

L'incrémentielle se base sur la sauvegarde précédente, la différentielle se base sur sa sauvegarde complète. L'incrémentielle nécessite moins d'espace de stockage, mais demande un temps de restauration plus long. La différentielle nécessite plus d'espace de stockage, mais demande un temps de restauration plus court.

B.    Exemples

Les logiciels qui proposent de choisir entre différentielle et incrémentielle sont généralement utilisés dans le monde professionnel comme par exemple Acronis Backup et Symantec Backup Exec (payants) ou scriptable avec Rsync et d'autres.

Pour de la sauvegarde incrémentielle uniquement, il existe des très nombreux programmes et notamment Duplicati que j'utilise. Il permet de programmer de la sauvegarde incrémentielle chiffrée en local ou sur un cloud. En plus il est libre et gratuit, disponible pour Linux, Windows et Mac OSX.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Abel Shakoor

Alternant en administration système & réseau, gestion de projets. Ouvert aux connaissances, j’aime l’échange de savoir: apprendre et transmettre.

    catrunner a publié 2 articles sur IT-Connect.See all posts by catrunner

    13 réactions sur “Comprendre la sauvegarde incrémentielle et différentielle

    • 17/04/2015 à 03:50
      Permalink

      Très bonnes explications, très claire pour comprendre

      Cordialement

      Répondre
    • 22/07/2015 à 21:59
      Permalink

      Bravo! Très bien expliqué pour les débutants. Continuez comme ça, vous vulgarisez très bien l’informatique et faites plaisir à des personnes comme moi en soif de connaissance.

      Répondre
    • 16/09/2015 à 09:30
      Permalink

      Il y a un petit quelque chose qui me dérange,dans votre façon de présenter les choses, pour moi l’avantage de la sauvegarde différentielle c’est si on reprend votre de ne pas avoir 5 fichiers représentant un total de 800Mo mais un seul fichier de 800Mo, de la façon dont vous présentez les choses vous conservez également les sauvegardes différentielles intermédiaires, utile dans certains cas mais effectivement non économe pour taille.

      Répondre
    • 19/02/2016 à 19:28
      Permalink

      Salut,
      Duplicati peut être utilisé sur un serveur installé en Windows 2012 R2 ?
      Merci en tous cas pour cette présentation bien faite.
      Dans l’attente, merci.

      Répondre
    • 25/04/2016 à 19:15
      Permalink

      Merci pour cette explication simple et précise.

      Répondre
    • 08/06/2016 à 10:09
      Permalink

      Bonjour pas de logiciel gratuit permettant la sauvegarde différentielle ?

      Répondre
    • 14/07/2016 à 20:25
      Permalink

      @REMARS

      Cobian Backup (gratuit sur le Web) permet des sauvegardes complètes & incrémentielles & différentielles. Très bon petit logiciel facile à apprendre. Je l’utilise depuis quelques mois et j’en suis très satisfait !

      Répondre
    • 30/07/2016 à 19:40
      Permalink

      je réécris parce que la 1ere mouture n’était pas très compréhensible, surtout à la fin)…

      Très bon, j’ai tout compris.
      Une question :
      Il n’existe pas une différentielle qui à la fin de la sauvegarde écraserait automatiquement les fichiers concernés dans la sauvegarde complète ce qui permettrait de s’éviter de faire l’addition de la complète et de la dernière différentielle..? Et donnerait une nouvelle Complète que l’on pourrait de suite utiliser et sans avoir les inconvénients pour une gestion style Sauvegarde Complète faite chaque jour (le temps nécessaire demandé) ?

      Répondre
    • 31/07/2016 à 19:06
      Permalink

      Benoit : en somme, tu souhaites savoir si c’est possible de « fusionner » une sauvegarde complète avec une sauvegarde différentielle/incrémentale de manière à créer une sauvegarde complète « artificielle » ?

      Si oui, alors il y a au moins un produit (payant) à le faire : Veeam Backup & Replication, avec une fonction appelée « synthetic full backup ». Tous les dimanches, mes différentes sauvegardes fusionnent leurs incrémentaux de la semaine avec la dernière sauvegarde complète de façon à recréer une sauvegarde complète. Plus besoin de faire de « vraies » sauvegardes complètes, moins d’impact sur le réseau, moins d’impact sur les machines sauvegardées.

      Répondre
    • 24/06/2017 à 09:24
      Permalink

      Bonjour,
      actuellement j’utilise la méthode incrémentiel sous veeam backup, et j’ai supprimé une incrémentiel du disque pour gagner de la place et veeam backup c’est mise en erreur et le message d’erreur correspond à un fichier corrompu comment dois je comprendre ce phénomène?

      Merci beaucoup

      Répondre
    • 30/10/2017 à 10:01
      Permalink

      Bonjour,
      J’ai enfin compris grâce au schéma la différence entre incrémentielle et différentielle, un grand merci pour ça!
      J’ai cependant une question qui peut paraitre bête mais je la pose quand même:
      Je fais mes sauvegardes sur bande LTO. Lundi je fais la complète, mardi je fais une différentielle ou incrémentielle (peu importe) sur la même bande. Est-ce que ça efface la sauvegarde complète sur la bande ou ça va s’ajouter à la fin de la bande?
      Merci si vous avez cette précision.
      Cordialement.

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *