Dématérialisez vos supports avec WDS 2012 R2

I. Présentation

Le but de ce tutoriel est de vous présenter comment transposer vos supports DVD (ou images ISO) en images toujours disponibles via le réseau.

Dans cette démonstration, je vais essentiellement vous présenter  une méthode pour ajouter des images de démarrage sur WDS, afin d'assurer l'installation, mais aussi le dépannage de vos systèmes Windows. Ainsi, l'intervenant technique n'a plus besoin de transporter une clé USB ou un support DVD, et dispose d'un outillage à jour.

 

II. Installation du serveur WDS2012R2

En premier lieu, vous devez installer le rôle WDS (Services de déploiement Windows). Sur un serveur Windows 2012R2, rien de plus simple et en PowerShell (v4) cela donne :

Install-WindowsFeature WDS -IncludeAllSubFeature

Pour information, le rôle "Services de déploiement Windows" est en réalité composé de 2 services de rôle (rarement dissociés sauf pour les environnements de réseaux contraints):

  • Serveur de déploiement : Stocke principalement les images de démarrage et d'installation (distributions)
  • Serveur de transport : Assure la gestion des flux multiples (Multicast)
    Ensuite, il suffit de lancer la console "Services de déploiement Windows" via les outils d'administration, ou le gestionnaire de serveur ou bien directement via "wdsmgmt.msc"

À la première utilisation, vous serez invité à choisir la configuration initiale :

WDS01-img01
Configuration initale suite à l'installation de WDS

Sélectionnez le nom du serveur (sur lequel l'icône d'exclamation est apposée) puis utilisez le menu "Action … Configurer le serveur" ou le menu contextuel via le clic droit.

WDS01-img02
Assistant de configuration WDS - Rappels des pré-requis

Ce premier écran affiche les recommandations d'usage de WDS et demeure très similaire à celui des versions précédentes, à la différence qu'il mentionne une nouvelle notion de "mode autonome" traitée juste après. Cliquez sur "Suivant"

WDS01-img03
Assistant de configuration WDS - Nouveauté W2012R2

À mon avis, c'est LA nouveauté de WDS 2012 R2. En effet, contrairement aux versions précédentes, le serveur WDS n'est plus obligatoirement membre d'un domaine Active Directory. C'est donc le choix que nous allons privilégier, car je pense qu'il est parfaitement adapté à un déploiement en mode atelier. Sélectionnez l'option "Serveur autonome" puis cliquez sur "Suivant".

WDS01-img04
Assistant de configuration WDS - Stockage des images

Prévoyez un disque dur ou une partition dédiée au stockage des images WDS. Dans mon exemple, le stockage sera sur le lecteur "E:". Notez que le stockage est obligatoirement en NTFS et sera partagé sous le nom "REMINST". Cliquez sur "Suivant".

WDS01-img05
Assistant de configuration WDS - Réponse aux clients PXE

Cet écran permet d'éviter que le serveur réponde à n'importe qui (alors qu'il n'est pas encore prêt).. Notez simplement, qu'un "client connu" est un ordinateur dont l'identifiant unique (Adresse MAC ou UUID) a été renseigné dans la base WDS (ou Active Directory) ou une machine préalablement installée par WDS. Pour cette démonstration, choisissez la 3ème option puis cliquez sur "Suivant".

WDS01-img06
Assistant de configuration WDS - Application des réglages et  initialisation des services

Le dernier écran vous propose de poursuivre cette phase de configuration initiale par l'ajout d'images .WIM sur le serveur. En insérant un DVD d'une distribution, l'essentiel serait fait, et cet article perdrait une partie de son intérêt 🙂

WDS01-img07
Assistant de configuration WDS - Fin de la configuration minimale

Décochez cette case puis cliquez sur "Terminer"

 

III. Ajout des images de démarrage

Les images de démarrage sont pour WDS des noyaux WinPE (~boot.wim) permettant de charger l'outillage nécessaire à l'installation d'un système Windows, d'effectuer une capture d'image de référence ou des opérations de maintenance.

A. Images de démarrage de type "Setup"

C'est l'image la plus facile à intégrer dans WDS puisque ce noyau est directement disponible par défaut sur toutes les distributions Windows NT6.x . Pour l'intégrer sur un serveur WDS, rien de plus simple. Il suffit d'insérer le DVD, dans mon exemple Windows 8.1 64 bits, puis de sélectionner la rubrique "Images de démarrage" dans la console WDS.

Utilisez ensuite le menu "Action … Ajouter une image de démarrage…" ou le menu contextuel. Utilisez ensuite le bouton "Parcourir" afin de sélectionner le fichier "[DVD]:\Sources\Boot.wim"

WDS01-img08
WDS : Ajout d'une image de démarrage

Cliquez sur "Suivant". (Les métadonnées du fichier .WIM sont alors affichées)

WDS01-img09

Modifiez éventuellement le contenu par "Installation Windows 8.1 (x64)" puis cliquez deux fois sur "Suivant". Cliquez sur "Terminer" une fois que l'image a été ajoutée correctement sur le serveur.

À ce stade, nous avons ajouté une seule image d'amorçage et les clients PXE démarreront sur celle-ci sans afficher aucun menu de démarrage. Nous allons donc ajouter une seconde image de démarrage afin d'afficher un menu au niveau des clients PXE.

 

B. Image de démarrage de type "Capture"

Là encore, vous n'êtes peut-être pas familiarisé avec les mécanismes de WinPE, mais la console WDS vient à votre secours en proposant la génération automatique d'une "image de capture". Ce genre d'image est destinée aux préparateurs des postes de référence (master) qui suite à une préparation d'un système avec SYSPREP, doivent réaliser une capture afin de générer une image WIM qui sera généralisée plus tard. Cette opération peut être réalisée via l'outil "WDSCapture" (là encore, présent par défaut sur les DVD des distributions Windows NT6.x .. ).

Pour ajouter ce type d'image sur un serveur WDS, il faut préalablement sélectionner une image "compatible" de démarrage dans le volet de détail (c'est le cas des images de type "Setup" issues des DVD qui contient déjà le package nécessaire). Utilisez ensuite le menu "Action … Créer une image de capture" ou le menu contextuel.

Dans la fenêtre de l'assistant, modifiez éventuellement le nom et la description de l'image par "Capture d'un poste de référence (x64)" et utilisez le bouton "Parcourir" pour définir l'emplacement du fichier temporaire modifié. Sélectionnez un espace de stockage temporaire afin de créer un nouveau dossier, comme par exemple "E:\Temp" puis entrez un nom de fichier résultant "WDSCapture.wim" (Les noms importent peu et les métadonnées pourront être modifiées ultérieurement).

WDS01-img10
Création d'une image de capture

Cliquez sur "Suivant" et laissez le processus s'exécuter (plusieurs minutes)

Pour votre gouverne, cette opération consiste à extraire l'intégralité du fichier .WIM original, créer un fichier "WINPESHL.ini" (un des points d'entrée d'exécution automatique de WinPE), d'y inclure la directive de lancement de l'outil de capture, puis de re-capturer le tout dans une version modifiée, c'est dire le fichier "WDSCapture.wim".

Contenu du fichier "WINPESHL.ini":

[LaunchApps]
%SYSTEMROOT%\system32\wdscapture.exe

Une fois le processus achevé, vous aurez la possibilité de l'incorporer aux images de démarrage.

WDS01-img11

Cochez la case "Ajouter une image au serveur de déploiement Windows" puis sur le bouton "Terminer". L'assistant d'ajout d'image doit alors s'ouvrir, et le fichier de l'image modifiée est automatiquement proposé par défaut.

WDS01-img12

Cliquez sur "Suivant" et modifiez le nom et la description de l'image par "Capture d'un poste de référence (x64)"

WDS01-img13

Cliquez deux fois sur "Suivant" puis sur "Terminer" une fois que l'image a été correctement ajoutée sur le serveur.

À ce stade, les clients PXE disposeront d'un menu leur offrant les 2 choix de démarrage pendant 30 secondes. Le premier étant sélectionné par défaut.

Note : L'ordre de ce menu est uniquement basé sur l'ordre alphabétique du nom des images.

 

C. Image de démarrage de type "Réparation "

En "dématérialisant" nos DVD originaux, nous oublions souvent une option intéressante, la capacité de "Réparer l'ordinateur" - Mais si, rappelez-vous, le choix en bas à droite des écrans d'installation 😉

Cet outil, dénommé "WinRE", pour "Recovery Environment", permet d'effectuer des opérations de dépannage de l'amorçage, d'utiliser un point de restauration, une sauvegarde ou encore de lancer une invite de commande WinPE.

La récupération de ce noyau est quelque peu abrupte, mais je pense que le jeu peut en valoir la chandelle… Pour la démonstration, nous allons récupérer l'environnement de réparation d'un système Windows 8.1 64 bits (Mais le principe reste le même pour une distribution Windows 7, 32 ou 64 bits).

Pour cela, vous devez insérer le support d'une distribution Windows 8.1x64 sur le serveur WDS.

  • Créez ensuite un dossier vide pour le montage de l'image
mkdir E:\Temp\Mount
  • Puis procédez au montage de l'image de la distribution "[DVD]:\Sources\install.wim"
dism /mount-Wim /WimFile:F:\Sources\Install.wim /Index:1 /MountDir:E:\Temp\Mount /ReadOnly
  • Le montage de l'image prend quelques secondes. Copiez ensuite le noyau winRE vers un dossier temporaire
copy E:\Temp\Mount\Windows\System32\Recovery\winRE.wim E:\Temp
  • Puis procédez au démontage de l'image
dism /Unmount-Wim /MountDir:E:\Temp\Mount /discard

Ouvrez (ou retournez dans) la console WDS, sélectionnez la rubrique "Images de démarrage" puis utiliser le menu "Action … Ajouter une image de démarrage" ou le menu contextuel. Utilisez le bouton "Parcourir" pour sélectionner le fichier "C:\Temp\WINRE.wim" précédemment copié.

WDS01-img14
WDS : Ajout d'une image de "réparation"

Cliquez sur "Suivant", puis renommez éventuellement l'image "Réparer l'ordinateur W8.1 (x64)"
Cliquez sur deux fois sur "Suivant" puis cliquer sur "Terminer" une fois que l'image a été correctement ajoutée au serveur WDS.

À ce stade, voici ce qu'un poste démarrant via PXE obtiendra:

WDS01-img15
Exemple de menu affiché du coté du client PXE (F12)

 

D. Image de démarrage de type "LiteTouch "

Pour rappel, WDS et MDT sont indépendants, mais aussi complémentaires (Voir mon article consacré à une vue d'ensemble de MDT, WDS et WinPE).

En fait, MDT a en charge la "fabrication" des séquences d'installation des systèmes et peut très bien assurer seul, les taches de capture et de déploiement. Toutefois, pour les déploiements en masse, l'usage des multidiffusions via WDS peut s'avérer rapidement séduisant. La mise à disposition des clients LiteTouch au travers un amorçage PXE (donc WDS) est aussi une excellente motivation à l'usage de WDS en complément d'un environnement MDT.

Pour ajouter un client LiteTouch, il suffit de récupérer les fichiers "LiteTouchPE_x64.wim" et/ou "LiteTouchPE_x86.wim" situés dans le dossier "\Boot" du partage MDT (DeploymentShare). Assurez-vous qu'ils soient présents et à jour en effectuant un "update", surtout si vous avez ajouté des pilotes ou modifié le "bootstrap.ini".

Note : Pour ceux qui débuteraient avec MDT, il n'y a rien dans ce dossier tant que vous n'en avez pas lancé la fabrication. Pour y remédier, démarrez la console "Deployment Workbench", sélectionnez le nom de votre MDT situé sous la rubrique "Deployement Shares" puis utilisez le choix "Update Deployment Share" via le menu contextuel.

Dans l'assistant, cochez éventuellement l'option "Completly regenerate the boot images".

WDS01-img16
Régénération des images de clients LiteTouch

Cliquez 2 fois sur "Next" puis sur "Finish" (après quelques minutes d'attente…)

Ensuite, pour ajouter une image de démarrage LiteTouch, il suffit de lancer la console WDS puis de sélectionner la rubrique "Images de démarrage". Utilisez ensuite le menu "Action … Ajouter une image de démarrage…" ou le menu contextuel.

WDS01-img17
Ajout d'un client LiteTouch dans WDS

Entrez ensuite le chemin UNC de l'un des fichiers générés tel que "\\ServeurMDT\DeploymentShare\Boot\LiteTouchPE_x64.wim" puis cliquez sur "Suivant".

WDS01-img18

Modifiez éventuellement les métadonnées du fichier .WIM qui vous sont proposées puis cliquez deux fois sur "Suivant". Cliquez sur "Terminer" une fois que l'image a été ajoutée correctement sur le serveur.

Au besoin, réitérez cette opération pour ajouter le client LiteTouch 32 bits.

Note : qu'il est souhaitable de disposer de clients WinPE 32 et/ou 64 bits selon les architectures des systèmes déployés. De plus, si vous disposez de plusieurs points de distribution MDT, vous devrez décliner les clients LiteTouch en conséquence.

 

IV. Ajout des images d'installation

Précédemment, nous avons ajouté des images de démarrage, mais pour parachever cette configuration, il reste encore à ajouter une ou plusieurs distributions (Équivalentes au fichier "INSTALL.wim" d'un DVD original).

Pour votre gouverne, notez que WDS utilise une gestion très particulière de ces images. En effet, habituellement, un fichier .WIM est composé d'une ou plusieurs images disque (Structure de dossiers et de fichiers) et des métadonnées XML décrivant le contenu. Vous pouvez consulter ces métadonnées via des outils spécialisés tels que "DISM ou IMAGEX /INFO…"

En fait, WDS utilise un dossier dédié, appelé "Groupe d'images" dans lequel il stocke un fichier unique de "ressource" nommé "RES.RWM" et un fichier .WIM de métadonnées uniquement, et ce par image. Ainsi, un fichier INSTALL.wim, contenant 5 images (déclinaisons d'installation) engendre un fichier de ressource unique .RWM et 5 fichiers de descriptions portant l'extension .WIM.

Ces répertoires seront utilisés pour ajouter des images de même type (c'est-à-dire proches l'un de l'autre) et éventuellement de définir des autorisations NTFS qui limiteront la visibilité d'un installateur. Vous pouvez également créer un groupe d'image vide, qui sera destiné à recevoir les captures des postes de référence si vous utilisez WDS pour réaliser cette tâche. Généralement, je préconise l'utilisation de MDT pour la fabrication des images de référence, puis de procéder ensuite au transfert vers WDS au même titre que les distributions originales.

Nous allons illustrer cette procédure en ajoutant la distribution actuellement présente dans le lecteur DVD de notre serveur WDS.

Sélectionner la rubrique "Images d'installation" dans la console WDS, puis utiliser le menu "Action … Ajouter un groupe d'images" ou le menu contextuel.

WDS01-img19
WDS : Groupe d'images d'installation

Entrer un nom significatif des images qui y seront ajoutées, comme par exemple "DVD-W8.1x64".

Note : N'hésitez pas à créer autant de groupes que nécessaire même s'ils ne contiennent qu'une seule image. En effet, ces "dossiers" ne sont pas visibles au travers des écrans d'installation des postes clients, mais permettent de maitriser les images proposées aux installateurs en agissant sur la sécurité NTFS de ces groupes.

Cliquez sur le bouton "OK" - Sélectionnez le groupe d'image nouvellement créé puis utilisez le menu "Action … Ajouter une image d'installation" ou le menu contextuel. Utilisez le bouton "Parcourir" afin de sélectionner le fichier "DVD]:\Sources\INSTALL.wim"

WDS01-img20
WDS : Ajout d'une image d'installation

Cliquez sur le bouton "Suivant"

WDS01-img21

En fonction de la distribution utilisée, vous serez invité à choisir les images contenues dans le fichier .WIM.

Notez simplement qu'elles sont toutes sélectionnées par défaut, et que vous pourrez toujours les supprimer a posteriori. L'assistant récupère les noms et descriptions (Métadonnées), mais vous laisse la possibilité de modifier ces informations lors de l'importation.

Cochez ou décochez les cases souhaitées puis cliquez 2 fois sur "Suivant" et sur "Terminer" une fois que les images ont été correctement ajoutées au serveur.

Recommencez ces opérations pour chacune des images que vous souhaitez importer sur le serveur WDS.

Note : Pour ceux qui l'ignorerait, je précise qu'une image de démarrage de type "setup" réalisé à partir de Windows 8.1 peut parfaitement servir au déploiement de systèmes antérieurs tels que Windows 7 ou même Windows serveur. Le seul critère étant de respecter la préparation des images via sysprep afin garantir un déploiement selon les règles de l'art.

Une fois les distributions "install.wim" ajoutées en tant qu'image d'installation, vous pourrez remettre vos précieux DVD dans leurs jolies boites, puis les placer sur l'étagère de votre bureau en guise de décoration 🙂

 

V. Gestion des pilotes

Depuis Windows 2008R2, la console WDS propose un mécanisme de gestion des pilotes (un vaste sujet en matière de déploiement). Si je me réfère à mon expérience de terrain, la plupart des entreprises optent pour une gestion des pilotes (propres à leur parc informatique) via la solution MDT.

En effet, ce dernier offre une grande souplesse pour une distribution ciblée des pilotes selon les modèles de machines et contrairement à WDS, permet d'installer certains pilotes récalcitrants de type "exécutable" comme des "applications".

Pour faire court, il faut distinguer les pilotes critiques à l'installation, tel que ceux des cartes réseau (Net), stockage (Mass Storage), puces spécifiques (Chipset), et éventuellement certains pilotes vidéo, des autres pilotes plus considérés comme "accessoires".

En effet, les premiers doivent être intégrés aux noyaux WinPE afin d'assurer les phases préliminaires d'installation. Le MDT gère nativement l'injection de ces pilotes particuliers lors de la fabrication des clients LiteTouch 32 et 64 bits.

Pour WDS, le procédé est à mon avis moins granulaire, et surtout, il ne sera pas automatique. Donc, même si la console graphique simplifie considérablement l'injection en vous évitant de passer par DISM en ligne de commande, la procédure demeure manuelle avec le risque d'erreur ou d'oubli associé.

En conclusion, hormis pour l'injection ponctuelle de pilotes dans les images de démarrage, je pense que la gestion des pilotes via WDS est inutile dès lors que vous disposez d'un environnement MDT. Il est dommage que Microsoft ne propose pas encore un moyen de relier directement le magasin des pilotes MDT au mécanisme de gestion WDS, mais la gestion des pilotes au sein de la console WDS reste toutefois intéressante pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus des nombreux avantages apportés par MDT 😉

Bien à vous
Christophe

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Christophe Mandin

Consultant/Formateur indépendant en quête de solutions et de moyens alliant efficacement la théorie et la pratique. Fort d’une expérience de plusieurs dizaines années dans l’informatique, j’ai pu apprécier de nombreuses problématiques, développer des qualités rédactionnelles et un esprit de synthèse, tout en me forgeant de solides fondamentaux théoriques, indispensables à toute analyse et mise en œuvre fonctionnelle. Malgré toutes ces années, je ne me lasse pas du plaisir de transmettre mes connaissances en misant sur 3 critères que sont les fondamentaux, la simplicité et le pragmatisme. Bien à vous. Retrouvez-moi sur Viadeo et LinkedIn : Christophe Mandin

    cnf1g has 32 posts and counting.See all posts by cnf1g

    19 pensées sur “Dématérialisez vos supports avec WDS 2012 R2

    • Bonjour,

      Merci pour ces tutos vraiment super

      J’ai un problème je trouve nul part winRE dans mes CDs j’ai bien le répertoire mais pas de winRE.wim

      merci

      Répondre
    • Bonjour Kayzer,
      En fait, le fichier WinRE.wim est « encapsulé » dans le fichier de la distribution, soit « install.wim », d’où la nécessité de monter cette image en lecture afin de récupérer le fichier « WinRE.wim » comme mentionné au paragraphe C de ce tuto.
      Pour les plus hostiles à la ligne de commande 🙂 , il est aussi possible d’ouvrir le fichier « install.wim » avec 7-Zip afin d’extraire le fichier « WinRE.wim » situé sous le dossier \Windows\System32\Recovery
      Enfin, pour les besoins de réparation locale, ce fichier est également stocké, et caché sur un système Windows NT6 dans le dossier %systemdrive%\Recovery\IdentifiantUnique
      Cordialement

      Répondre
      • Bonjour, merci de votre réponse

        Le WinRE.wim est bien présent quand j’utilise 7zip mais absent quand je monte avec dism ? même avec un dir dans le répertoire il n’y a que le fichier ReAgent.xml
        En tous cas merci pour l’astuce avec 7 Zip
        cordialement

        Répondre
        • Hello et merci une fois de plus IT-CONNECT pour ce tuto parfait en tout point!

          Même cas de figure pour ma part, sur un serveur W2012R2 par défaut on ne voit pas le fichier WinRE.Wim, il faut afficher les fichiers protégés du SE (masqués par défaut) pour le voir apparaître.

          ++

          Répondre
    • Bonjour,
      C’est plutôt bizarre, car je viens de refaire la manip à la lettre (Avec un compte Admin sur un WDS2012R2) et le fichier WinRE.wim est bien visible via la commande dir (avec ou sans le commutateur /a, ou -force en Powershell). Soit c’est une particularité de votre système ou une erreur durant le montage ?
      En tout cas, je suis ravi que l’astuce avec 7-Zip fonctionne.
      Bonne continuation

      Répondre
    • bonjour mon problème :
      quand je boot sur le pc a réinstaller il me demande une authentification or je l’ai installé en autonome je ne vois pas ou paramétrer cette option quelqu’un a la solution?

      Répondre
    • Bonjour stev,
      Je ne suis pas sûr de comprendre la question. Est-ce le PC qui est installé en Autonome (en Workgroup) ou le serveur WDS ? Est-ce une conséquence de ce tuto ? Est-ce que le PC a été réinstallé et par quelle technique ? A quel moment précis cette authentification est demandée (démarrage, ouverture de session …) ? -Est-ce que « ctrl »+ »alt »+ »supp » est proposé ? (–> Alors le PC est membre d’un domaine)

      J’installe rarement des PC en workgroup via WDS, mais dans ce cas, je cocherais la case « Ne pas joindre le client à un domaine … » sous l’onglet « Client » des propriétés du serveur WDS.

      Il faut savoir que WDS utilise un mécanisme d’ajout automatique des clients installés dans sa propre base de données. Un client « inconnu » devient un client « connu » dès lors qu’il a été approuvé et donc traité par WDS. Pour effacer toutes les traces d’installations précédentes, il faut « Arrêter le service WDS », supprimer le fichier  » \RemoteInstall\Mgmt\binlsvcdb.mdb », puis « Redémarrer le service WDS »

      Bonne continuation

      Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour ce tuto que j’ai bien apprécié. Mon problème avec WDS concerne la Station HP Z440, malgré l’ajout du pilote via la LDC Dism je boute toujours sur l’erreur WDSClient DHCP Error. Alors que les autres types de station fonctionne normalement avec WDS.

      Votre réponse m’aidera beaucoup.
      Merci

      Répondre
    • Bonjour

      ce tuto est bien fait. mon problème avec WDS concerne la station HP Z440 qui malgré l’ajout du pilote via dism n’arrive toujours pas à charger l’image de démarrage et affiche une erreur WDSClient DHCP IP Adresse. alors que les autres types de stations sont fonctionnels.

      votre aide me sera très précieuse.

      salutations et merci.

      Répondre
    • Bonjour yousfi,
      Est-ce qu’il s’agit d’un « boot PXE » via WDS ? La ligne de commande DSIM a bien été utilisée sur l’image WIM qui est sélectionnée ? Ne pas oublier de remplacer l’image de démarrage WDS une fois que celle ci est mise à jour (L’interface GUI du serveur WDS ne fonctionnait pas ?, c’est généralement plus facile par ce biais :-). Il s’agit bien d’un driver correspondant à l’architecture de l’image x86 ou x64.
      Note : Ce n’est pas parce que le réseau « monte » via un boot PXE que le pilote est correct.
      Est-ce que le driver se charge sans problème dans WinPE via par exemple un boot sur DVD W7 puis F10 puis DRVLOAD… puis WPEUTIL… ou IPConfig (cf commandes WinPE http://www.it-connect.fr/presentation-de-winpe/)
      Vu le symptome, cela tourne probablement autour du driver ou de l’architecture. Les autres postes trouvent certainement les bons drivers dans le driverstore par défaut.
      Si ça ne fonctionne toujours pas, cela pourrait provenir d’un timeout DHCP et il faudrait alors essayer la solution de MS http://blogs.technet.com/b/svengruenitz/archive/2008/06/30/wds-client-dhcp-issues-here-is-one-solution.aspx

      Bon courage

      Répondre
    • bonjour pouvez vous me donner la manipulation à effectuer pour autoriser que le compte membre du groupe admin du domaine à lancer l’installation d’une image via wds depuis un pc client, s’il vous plait

      cordialement.

      Répondre
      • Bonjour,
        C’est plutôt étonnant comme question car en ces termes, il n’y a pratiquement rien d’autre à faire que de démarrer sur le poste via un boot PXE [F12] et normalement, sur le 1er écran « Services de déploiement Windows », on fait [suivant] et une identification est proposée et on entre un compte autorisé (cf onglet « sécurité » sur les images d’installation du WDS – Les admins du domaine ont implicitement les droits). Au besoin, sous la forme « DOMAINE\Administrateur » ou sinon « WDS-SRV\Administrateur ». Si l’authentification est correcte, on arrive sur l’écran de choix des images d’installation.
        Mais je n’ai peut-être pas tous les éléments et il peut y avoir quelques ajustements à faire pour des comptes « non admin du domaine »… Dans ce cas, il est préférable de soumettre la question via le forum.
        Bonne continuation

        Répondre
    • Bonjour Christophe,

      J’ai monté une infra WDS/MDT 2013 dans mon entreprise mais je suis confronté à un sérieux problème.

      J’ai un poste HP EliteDesk 800 G2 qui refuse de booter sur mon serveur WDS et ce à cause d’un soucis de driver réseau, jusque là rien de bloquant.

      Je sais que je dois ajouter les drivers à mon image de démarrage mais cette dernière refuse d’intégrer les drivers que j’ai pourtant ajouté dans un dossier dans le menu « Pilotes ».

      J’ai bien pris la bonne version des drivers HP pour l’image de démarrage : 10.0.10586 (Windows 10 si je ne me trompe pas)

      Je voudrais donc savoir si vous aviez déjà été confronté à ce genre de problème et si oui comment le résoudre.

      Merci.

      Cordialement.

      Répondre
      • Bonjour Jo,
        En 1er lieu, c’est quelle image de démarrage que tu pousses en PXE via ton WDS ? WinPE4, 5, 10, LiteTouch, x86 ou x64 ?
        Je ne suis pas sur de comprendre « cette dernière refuse d’intégrer les drivers »
        En fait la procédure pour intégrer les pilotes via WDS ou via MDT est radicalement différente.
        – Via WDS (2008R2 ou +), tu ajoutes les pilotes puis tu sélectionnes l’image de démarrage puis intégrer les pilotes à cette image… Les pilotes doivent bien-sur être compatibles avec l’architecture et la version du noyau WinPE sélectionné.
        – Via MDT, tu ajoutes les pilotes dans OutOfBox Drivers (idéalement avec un profil de sélection, mais ça marche aussi sans), puis tu régénères l’image LiteTouch (32 et/ou 64 bits) – L’injection se fait automatiquement lors de cette opération. Ensuite, tu réintègres ces nouveaux \boot\LiteTouchxxx.wim dans tes images de démarrage WDS (remplace les anciennes).
        Cela étant dit, il faut être certain que tes pilotes fonctionnent. Pour cela, tu peux booter ton HP à partir d’une image standard (Windows 10 ?) puis au prompt d’installation, faire « Maj »+ »F10 », et tu branches une clé USB contenant tes drivers réseau (au format .inf). Au niveau du prompt WinPE, « mountvol » pour repérer la lettre de l’USB (exemple E:) puis tu tapes ensuite les commandes suivantes :
        set proc (pour vérifier l’architecture du noyau)
        drvload /inf:E:\MesDrivers… (selon l’emplacement des pilotes)
        wpeutil initializenetwork (pour charger la couche réseau)
        ipconfig (pour vérifier que ça marche ou pas 🙂 )
        A ce stade tu devrais pouvoir identifier plus précisément d’où vient le pb.
        Bon courage

        Répondre
        • Merci Christophe pour ton retour.

          J’utilise des images Litetouch x86 et x64 (suivant les postes à déployer)
          Dans la version WDS précédente, j’avais l’habitude d’injecter mes drivers lorsque j’avais un message d’erreur me disant que le poste ne pouvait pas communiquer avec le serveur WDS à cause d’un problème de drivers réseau et tout fonctionnait mais c’était pour les images LiteTouch en version 6 (Windows 7)

          Avec la nouvelle version, j’ai des images LiteTouch en version 10.0.1586, mais lorsque j’essaie d’ajouter les drivers il me dit que c’est impossible peut importe que les drivers soit pour Windows 7 ou Windows 10 (correspondant à la version de l’image LiteTouch)

          Je vais essayer la méthode que tu me décris et je vais voir si je trouve une correspondance.

          Est-il possible avec le nouveau WDS de créer des images LiteTouch en version 6 (Windows 7) car je sais que cela marchait très bien avec.

          J’espère que mes explications ont été claires ^^

          Merci à toi !..

          Répondre
    • Bonjour,

      Je rencontre un souci au niveau de l’installation OS via WDS/MDT.

      j’ai un message d’erreur suivante:
      FAILURE (5624): 1392: Run DISM: Litetouch deployment failed, retourn code = -2147467259 0x80004005

      Merci pour votre aide

      Répondre
    • Bonjour,
      Est-ce qu’il s’agit d’une image WIM fabriquée avec MDT et si oui, quelle version de MDT 2013, up1 ou up2 et d’OS (7,8, 10) ?
      Est-ce que le fichier unattend.xml a été modifié ?
      Est-ce qu’il est possible de monter l’image correctement (ou de l’ouvrir avec 7-Zip) ? . Il y a peut être un souci d’intégrité.
      Est-ce que cela fonctionne avec une image WIM standard (eg DVD Microsoft) ?
      Cordialement,

      Répondre
    • Bonjour et merci !!
      Je suis en plein test de la solution MDT-WDS.
      J’ai crée mon image de démarrage LiteTouchPE_x64.wim (en mettant bien le chemin UNC)
      depuis mon client, je boot bien en PXE sur le WDS.
      Le WinPE se lance, j’ai plusieurs fenêtre qui s’ouvre…Et ensuite plus rien.
      (ecran gris de MDT…).
      Comment savoir le problème?

      Merci

      Répondre
    • Bonjour Seb44115,
      « Ecran gris de MDT » ?? Il faudrait un peu plus de précision. Le chemin UNC c’est juste pour la copie. Il faudrait aussi tester le client LTI sans WDS/PXE avec une clé USB (copier LiteTouchPE_x64.wim vers \Sources\boot.wim)
      et vérifier que la couche réseau monte bien. Le boot PXE peut fonctionner sans que le pilote de la carte soit correct.
      Si la connexion se fait jusqu’au serveur, pour le debug, il faudrait commenter les lignes « skip… » dans le \Control\customsettings.ini et vérifier le contenu du bootstrap.ini.
      Bon courage

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.