Des services VPN « no logs » laissent fuiter leurs…logs !

Certains éditeurs de solution VPN mettent en avant le fait de ne pas garder de logs pour respecter la vie privée des utilisateurs et assurer l'anonymat. Visiblement, cela n'est pas toujours respecté. En effet, le chercheur en sécurité Bob Diachenko a découvert une base de données avec les journaux quotidiens du service UFO VPN.

De son côté, UFO VPN met en avant le fait de ne conserver aucun log au sujet de l'activité de ses clients. Oups. Directement liée à la société Dreamfii HK Limited, UFO VPN n'est pas le seul service VPN concerné puisque cette société en propose d'autres : Fast VPN, Free VPN, Super VPN, Flash VPN, Secure VPN et Rabbit VPN.

Au total, le cumul des bases de données de ces différents services représente plus d'1 To de données. Concernant le gros morceau, à savoir UFO VPN, sa base de données est de 894 Go. Bob Diachenko a découvert cette base de données grâce au moteur de recherche Shodan.io qui a indexé cette base de données le 1er juillet. Il a pris contact avec la société Dreamfii HK Limited qui a corrigée le problème le 15 juillet.

La base de données comprenait les informations suivantes :

- Mots de passe des utilisateurs en clair
- Tokens d'authentification des sessions
- Adresses IP des utilisateurs
- Adresses IP des serveurs VPN
- Tags de géolocalisation
- Horodatages de connexion au service
- Informations sur les appareils utilisés (matériel et OS)
- Les domaines publicitaires qui ont injectés des publicités dans le trafic des utilisateurs.

Au quotidien, cela représente plus de 20 millions d'entrées, le tout étant accessible sur Internet, sans la moindre authentification avant que la faille soit corrigée par l'éditeur.

De son côté, l'équipe technique d'UFO VPN précise que les données collectées sont anonymisées pour être analysées dans le but d'optimiser les performances ou de détecter un problème réseau côté utilisateur. Autrement dit, l'éditeur semble démentir... Bien que nos confrères de VPNMentor prouvent qu'il y a bien eu des données collectées permettant même de retracer l'historique de navigation d'un utilisateur.

Moralité : méfiez-vous quand vous souscrivez à un VPN, les éditeurs promettent des choses mais ne sont pas toujours honnêtes. 

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2374 posts and counting.See all posts by florian

2 pensées sur “Des services VPN « no logs » laissent fuiter leurs…logs !

  • Encore une raison supplémentaire d’auto-héberger son propre serveur VPN…
    Merci de l’article.

    Répondre
  • Cela ne me surprend tellement pas… Tu veux un VPN tu le montes toi même sur un serveur…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.