Désormais, Microsoft Edge compresse les données en cache sur le disque

Microsoft vient d'annoncer que les utilisateurs de Microsoft Edge devraient constater une amélioration des performances et une réduction de l'espace occupé sur le disque grâce au nouveau système de compression des données en cache qui vient d'être intégré au navigateur Web.

Ce mercredi, l'équipe de Microsoft Edge a publié le message suivant : "À partir de Microsoft Edge 102 sur Windows, Microsoft Edge compresse automatiquement le cache sur le disque des appareils qui répondent aux critères d'admissibilité, afin de s'assurer que la compression sera bénéfique sans dégrader les performances.". Toujours d'après Microsoft : "La compression de ces caches permet d'améliorer considérablement les performances et l'expérience globale des utilisateurs.". À noter que dans cette annonce, il est bien précisé "Microsoft Edge sur Windows" donc cette amélioration semble réservée au système d'exploitation de Microsoft.

Grâce à la mise en cache, la performance des navigateurs est améliorée, car certains éléments sont déjà en mémoire sur votre disque local. Néanmoins, le cache consomme de l'espace disque donc les développeurs doivent en tenir compte, car l'objectif n'est pas de saturer le disque de la machine des utilisateurs. Par ailleurs, certains éléments ne doivent pas être conservés en cache indéfiniment.

Pour tirer profit du système de cache au maximum, sans pour autant saturer le disque de la machine, Microsoft Edge va s'appuyer sur de la compression. Cela fonctionnera plus ou moins bien selon les machines, car les actions de compression et décompression sollicitent le processeur de la machine.

Par ailleurs, Microsoft continue d'améliorer la sécurité (avec le mode Super Duper Secure, par exemple) et les performances de son navigateur. On se rappelle notamment de l'intégration de la fonctionnalité de mise en veille des onglets. D'après Microsoft qui a réalisé des tests sur 13 000 appareils, la fonctionnalité de mise en veille des onglets a permis de réduire l'utilisation de la mémoire de 32% en moyenne, et dans une majorité de cas, la charge CPU est réduite de 37%.

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3946 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.