Du phishing cible les utilisateurs de Google Docs

Symantec a repéré une campagne de phishing qui s'appuie sur Google Drive et qui peut être difficile à détecter pour les utilisateurs.

Les victimes potentielles reçoivent un mail qui incite à cliquer sur un lien afin de visualiser un document important sur Google Docs. Lorsque l'on clique sur le lien, on n'arrive pas sur la page Google Docs mais sur une page d'authentification tel que l'on peut la trouver lors d'une connexion aux services Google.

Page de connexion Google

La page falsifiée est "actuellement hébergée sur les serveurs Google et est accessible par SSL ce qui la rend plus convaincante", d'après Nick Johnston de chez Symantec.

Il ajoute que "les fraudeurs ont tout simplement créé un dossier sur un compte Google Drive, marqué comme public, déposé un fichier dans ce dossier et ensuite obtenir l'URL accessible publiquement à ce fichier".

Si un utilisateur tente de s'authentifier par le biais de cette page, ses identifiants sont envoyés via un script PHP sur un serveur compromis, ce qui permet aux fraudeurs de récupérer les informations d'accès. Malgré tout, cela est transparent car l'utilisateur est tout de même redirigé vers un réel document Google Docs.

Ce phishing prouve que les comptes Google sont très prisés, comme ils peuvent contenir des informations bancaires mais aussi permettent l'accès à de nombreux services.

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2192 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.