Edraw Max, une bonne alternative à Visio ?

Lorsqu'il s'agit réaliser un schéma d'infrastructure, l'outil Visio proposé par Microsoft revient souvent. Cependant, le logiciel Visio n'est pas inclus à la suite Office et nécessite l'acquisition d'une licence supplémentaire (et concrètement son prix refroidi). Il existe quelques alternatives gratuites, d'autres payantes, comme l'outil Edraw avec plus de 9 millions de téléchargements au compteur. Ce dernier étant payant, représente-t-il malgré tout une bonne alternative à Visio ?

Avant de parler fonctionnalité, faisons un point sur les tarifs de Edraw et de Visio.

Microsoft Visio

Dans sa version standard, Visio est proposé à 439,00 euros alors que Visio Professionnel 2019 est vendu 809,00 euros sur la boutique Microsoft.

Edraw

L'outil Edraw se découpe en plusieurs modules, dont : "Network Diagram Maker" pour la réalisation de schéma réseau, "Infographic Maker" pour la conception d'infographie, "Flowchart" pour les processus ou encore "Organizational Chart" pour les organigrammes. Il y a même un module pour dessiner des interfaces logicielles.

La solution Edraw Max intègre tous les modules au sein du même logiciel, mais certains plug-ins "Pro" ne sont pas intégrés. Malgré tout, cela en fait une suite très polyvalente. Néanmoins, vous pouvez acquérir uniquement le logiciel "Network Diagram Maker" si vous souhaitez obtenir seulement l'outil pour les schémas réseau.

Quand on regarde les prix, l'édition Edraw Max est à 169,00 € alors que l'outil Network Diagram Maker est également à 169,00 €, ce qui est surprenant, car à première vue Edraw Max permet aussi de réaliser des schémas réseau (voir la suite de l'article). L'éditeur propose différents packs sur son site Internet, ce qu'il faut retenir c'est que le logiciel est moins cher que Visio.

L'éditeur propose sur son site un comparatif entre Edraw et Visio : Edraw VS Visio

Maintenant, intéressons-nous à l'interface d'Edraw.

À la création d'un nouveau document, nous avons le choix entre des modèles et des exemples, pour chaque catégorie de création.

Lorsque vous choisissez un modèle, un document vierge s'ouvre avec les bibliothèques de gabarits déjà ouvertes en fonction du modèle sélectionné. Vous pouvez également partir d'un schéma existant en ouvrant directement un exemple.

Dans la catégorie "Réseau", voici un exemple de schéma intégré au logiciel qu'il est possible d'ouvrir et de modifier à sa guise.

Ayant utilisé Visio régulièrement, je dois dire que je ne suis pas perdu avec Edraw, car l'interface est organisée de la même façon. Cela rend la prise en main rapide et facile : nous retrouvons le système d'onglets, la bibliothèque des formes sur la gauche et sur la droite le panneau de personnalisation d'une forme. Sur l'image ci-dessous, le menu en pop-up qui s'affiche rappelle également celui de Visio.

Très rapidement, on peut réaliser un schéma qui fait professionnel grâce aux formes intégrées au logiciel. Il est même possible de générer des QR Code et de les intégrer au schéma. Pour le fond du schéma, Edraw intègre une bibliothèque de fond d'écran afin de changer rapidement.

Au niveau informatique, il y a une bibliothèque de formes assez fournie : symboles réseau, ordinateurs/tablettes/smartphones, serveurs, un ensemble d'icônes à la mode Cisco, les icônes Active Directory, Azure, AWS ou encore Google Cloud. Il est à noter également la possibilité de pouvoir dessiner une baie informatique grâce au système de rack, ainsi que les icônes sur les connectiques audio et vidéo.

Pour enregistrer votre création, vous avez bien entendu le format Edraw en .eddx, mais également la possibilité d'exporter en PDF ou en image. D'autres formats sont proposés comme SVG, ou même Excel, Word et PowerPoint. Visio est proposé, mais via le menu "Exporter" et non l'enregistrement : bon à savoir 😉

Au niveau de l'export en PowerPoint et Word, sur les schémas réseau, il ne faut pas espérer le retravailler ensuite dans la suite Office, car le schéma s'affiche bien, mais les formes ne peuvent pas être déplacées (elles sont séparées en plusieurs morceaux, c'est étrange).

À l'inverse, il est possible d'importer des fichiers Visio et SVG, mais l'éditeur précise qu'il n'y a pas de garantie à 100% sur la compatibilité.

Au niveau des gabarits de forme, sachez qu'il n'est pas possible d'importer une bibliothèque au format Visio ce qui est dommage, car il y en a de très intéressantes (et gratuites) sur Internet.

Franchement, Edraw est plaisant à utiliser et il s'avère efficace. Les bibliothèques sont nombreuses et riches, l'éditeur annonce qu'il y a plus de 50 000 icônes intégrées au logiciel. Au début, j'étais sceptique sur les capacités de ce logiciel, mais ce fut une bonne surprise et j'ai envie de dire que oui, Edraw s'avère être une bonne alternative à Visio. Finalement, le point négatif (qui peut-être aussi une force) c'est là multitude de modules disponibles et qui peuvent être vendus de façon indépendante, en plus de la version complète Edraw Max.

La bibliothèque de templates est accessible en ligne si vous souhaitez regarder : Edraw Templates

Pour finir, je vous laisse avec la vidéo de présentation de l'éditeur :

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1967 posts and counting.See all posts by florian

4 pensées sur “Edraw Max, une bonne alternative à Visio ?

  • Sinon draw.io en version web fonctionne très bien pour créer des schémas réseaux sans devoir télécharger 350 pencils comme pour visio.

    Répondre

Répondre à Moubai Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.