En 2015, on assure aussi le numérique

L’informatique et les nouvelles technologies révolutionnent aujourd’hui toutes les couches de notre société, chaque entreprise et chaque business doit se mettre au niveau. Parmi elles, les assurances qui couvrent de plus en plus les entreprises et les particuliers contre les risques liées au numérique.

Ce phénomène de l’e-assurance s’applique en effet aussi bien dans le cas des particuliers que des entreprises. On peut ainsi observer que certaines assurances se mettent à couvrir les frais liées au vol de vos appareils numériques (smartphone, tablette, montre connectée...) en tant qu’objet de valeur, mais également des données qu’ils contiennent si celles-ci ont de la valeur.

Également, pour les entreprises, on peut retrouver des assurances liés au piratage informatique. Ces “e-assurance” vont alors au delà de l’assurance des serveurs en tant que matériel et prennent alors en compte les dégâts financiers que peut causer le vol de données et plus globalement le piratage d’un SI ou de certaines données stratégiques. Voici quelques points qui sont alors soulignés par exemple :eassurance

  • La prise en charge des frais de reconstitution des données qui représente le temps nécessaire pour remettre le système en ordre
  • La prise en charge des frais d'exploitation supplémentaires liés au piratage
  • La prise en charge des pertes d'exploitation liées au sinistre, autrement dit le temps perdu lié au piratage (ou à un autre sinistre, naturel par exemple)

Pour aller au delà du piratage, nous voyons alors bien que le numérique se met à représenter une vraie valeur, et un coût pour les entreprises, si bien qu’il devient “assurable”.

On peut alors se faire assurer contre le temps perdu si le système tombe en panne pendant plusieurs heures sur un système de site web e-commerce, pour prendre l’exemple le plus parlant et le plus frappant. En effet, pour certaines sociétés, une perte de connectivité de quelques minutes peut représenter plusieurs millions d’euros de perte financière, l’intérêt d’une assurance dans ce cas est alors plus facile à cerner.

Avec l’arrivée des objets connectés qui sont présents sous de nombreuses formes, la collecte de nos informations est permanente ce qui représente un levier supplémentaire pour les assureurs. Cette masse de données importante - Big Data - est une mine d’or pour tous, ce qui implique que d’une part on doit protéger nos données et que d’autre part ces données peuvent être utilisées par les assureurs. On peut aussi imaginer que les assureurs puissent proposer des offres sur mesure à leurs clients, qui seront prêts à payer pour une offre qui couvre les risques qu’ils souhaitent.

Ainsi, si l’on mêle ces informations collectées à nos besoins, les assureurs ont toutes les cartes en main pour nous proposer une solution adaptée, à un prix adapté. L’e-assurance est en marche.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Mickael Dorigny

Co-fondateur d'IT-Connect.fr. Auditeur en sécurité des systèmes d'information chez Amossys

    mickael has 502 posts and counting.See all posts by mickael

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.