En France, plus de 200 faux sites web de banque en ligne

L'ACPR met en garde les internautes contre la hausse importante de sites frauduleux qui copient les sites officiels des banques que les Français utilisent tous les jours. Plus de 200 sites sont répertoriés à ce jour, et en l'espace d'un mois il y a eu 60 sites supplémentaires ajoutés à la liste.

Cela n'est pas exhaustif et malheureusement cette liste s'agrandit tous les jours, les sites de phishing étant de plus en plus sophistiqué il faut réellement se méfier (et être attentif). Pour que la copie soit proche de l'original, de nombreux éléments sont repris notamment les adresses et toute l'interface graphique.

L'ACPR a publié plusieurs conseils pour éviter de se faire arnaquer, notamment : « Ne versez aucune somme d'argent pour l'obtention d’un prêt ou le déblocage des fonds ». En effet, outre la récupération d'identifiants, il y a aussi des arnaques où l'on incite le visiteur à souscrire à un crédit ou une assurance avec une offre très alléchante.

Entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2019, l'ACPR et l'AMF estime qu'il y a eu en perte d'au moins un milliard d'euros. Les cibles préférées ? Les personnes de plus de 50 ans qui représentent 65% des victimes. Si besoin, le numéro 0 805 805 817 vous permettra de joindre le service "Info escroqueries".

Voici la liste noire publiée : liste phishing sites bancaires

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2369 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.