FaceApp : un amusement qui n’est pas sans risque !

L'application russe FaceApp est très populaire, et depuis quelques jours elle fait encore plus parler d'elle, depuis que les stars se mettent à l'utiliser et à poster le résultat sur les réseaux sociaux. Pour rappel, FaceApp permet notamment de se voir avec quelques dizaines d'années en plus grâce à un filtre photo.

Ce gain de popularité auprès des célébrités a renforcé l'attirance du grand public pour cette application, et plus particulièrement du filtre pour le vieillissement (d'autres filtres sont disponibles). Dans le même temps, la CNIL indique qu'il faut être méfiant, notamment parce que les conditions générales d'utilisation de FaceApp sont douteuses, et rappelle : "L'attractivité ou le caractère ludique du service proposé ne doit pas occulter les éventuelles contreparties concernant l'utilisation de vos données personnelles" .

Il est vrai que le filtre de vieillissement est performant et le résultat impressionnant, pour parvenir à ce résultat la société Wireless Lab OOO, à l'origine de l'application, s'appuie sur le machine learning. Autrement dit, plus l'application est utilisée, plus il y a de personnes qui utilisent le filtre, et plus ce dernier s'enrichit et devient précis et performant. Nous parlons d'apprentissage automatique.

Ce qu'il faut savoir : lorsque vous utilisez FaceApp, vous cédez à l'entreprise la possibilité de modifier, réutiliser, exploiter sans aucune limite la photo retouchée. FaceApp va pouvoir se constituer une très belle base de données... Mais peut-être que vous aussi vous allez devenir célèbre, ou plutôt votre portrait à 60 ans : ce dernier sera peut-être affiché sur un panneau publicitaire dans le centre de Saint-Pétersbourg dans le cadre d'une campagne publicitaire, qui sait...

Au-delà de la photo modifiée, FaceApp peut réutiliser vos informations personnelles comme le nom d'utilisateur ou votre date de naissance. Pas terrible tout ça... et pas vraiment conforme avec le RGPD. Pour demander que vos données soient effacées, accédez au formulaire "Signaler un bogue" sur l'application et indiquez "privacy" dans votre demande. Reste à voir si elle sera traitée et surtout quand.

Est-il réellement utile de prendre ce risque pour voir votre tête à 60-70 ans ? Le choix vous appartient.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1996 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.