Firefox et Thunderbird : Sauvegarde et restauration des profils

I. Présentation

Il faut bien l’avouer certains logiciels prennent une place prépondérante au sein de nos ordinateurs, et l’on n’y fait pas toujours attention. Le billet de ce jour va donc porter sur deux de ces logiciels particuliers, qui ne peuvent et ne doivent surtout pas être oubliés en ce qui concerne leurs sauvegardes.

Je vais donc vous parler des outils Mozilla que ce sont respectivement le navigateur Firefox et le client de messagerie Thunderbird. On nous serine qu’il faut sauvegarder  nos stations et nos serveurs, ce que nous faisons la plupart du temps, de façon plus ou moins sérieuse et complète. Mais, au moins une fois, nous nous sommes faits avoir en oubliant de sauvegarder les contacts du client de messagerie ou pire, nos marque-pages de notre navigateur favori. Et pourtant, ces outils disposent parfois de fonctionnalités le permettant.

Ces deux outils, que sont Firefox et Thunderbird, possèdent un point commun : ils fonctionnement tous deux grâce à un profil, stocké hors du répertoire principal et gérant la partie “précieuse“ du logiciel (marque-pages et carnets d’adresses, dictionnaire interne, ou encore dossiers internes).

Je vous propose de commencer notre exploration avec le navigateur Mozilla Firefox. Mais, tout d’abord commençons par le commencement et voyons ce qu’est un profil, et surtout comment le sauvegarder.

II. Gestion de profils

A. Emplacements

Lorsque nous installons l’un des outils Mozilla, un profil est systématiquement créé. Mais, de quoi s’agit-il. En fait, l’ensemble du contenu du logiciel sera alors déposé dans une arborescence propre à l’outil, indépendante du répertoire principal d’installation du programme lui-même.

A cet emplacement particulier, on disposera alors de l’ensemble des informations utiles pour la récupération, en cas de problème ou de crash. Ces informations sont gérées au sein d’une base interne SQLite, où chacune possède sa propre table, ou , est stockée sous forme de fichiers. En l’occurrence, on va y trouver, entre autres  (pour Firefox):

  • L’historique de navigation et des marque-pages, dans la table places.sqlite : on dispose ici, des marque-pages, de la liste des fichiers téléchargés ainsi que de l’historique des sites web visités.
  • Les mots de passe, dans un fichier key3.db et logins.json.
  • Les préférences spécifiques des sites, dans les tables permissions.sqlite et content-prefs.sqlite : on y trouve les permissions ou les niveaux définis et autorisés site par site.Les extensions, au sein du dossier extensions : où l’on trouvera les fichiers pour chacune des extensions installées.

Il existe bien d’autres informations stockées. Mais, au moins celles-ci concernent les données que l’on ne souhaite en aucun cas perdre. En fonction du système d’exploitation, le profil sera déposé dans une arborescence particulière :

  • Sous Microsoft Windows : %APPDATA%\Mozilla\Firefox\Profiles
  • Sous MacOS X : /Users/<User>/Library/Application Support/Firefox
  • Sous Linux : /home/<User>/.firefox

ATTENTION : pour Mozilla Thunderbird, l’emplacement est également différent de Firefox et dépend de votre système d’exploitation :

  • Sous Microsoft Windows : %APPDATA%\Mozilla\Thunderbird\Profiles
  • Sous MacOS X : /Users/<User>/Library/Thunderbird/Profiles
  • Sous Linux : /home/<User>/.thunderbird

 

REMARQUE : où <User> représente le répertoire d’accueil de l’utilisateur principal MacOS X. Le profil par défaut porte l’extension .default. Donc, s’il existe d’autres profils, ce ne sont pas ceux-là dont il faut véritablement se préoccuper. Le répertoire %APPDATA% s’apparente généralement à l’arborescence "c:\Documents ans Settings\<User>\Application Data" sur Microsoft Windows 2000 et XP et à  "c:\Users\<User>\AppData\Roaming" sur Microsoft Windows Vista, Seven ou 2008.

 

B. Informations dans l’outil

Par contre, quelque soit le système sur lequel vous vous trouvez, au sein de Firefox, comme sur Thunderbird, il existe un moyen de s’assurer du chemin d’accès au profil. Il faut ouvrir l’outil et sélectionner le bouton, ensuite, il suffit de cliquer sur l’option d’aide :

Cela fera alors apparaître une fenêtre, dans laquelle est mentionnée le chemin d’accès au profil courant du logiciel (sélection de l’option Informations de dépannage) :

On peut alors cliquer sur le lien proposé ci-dessus : about:profiles : afin de faire afficher les propriétés du profil courant et visualiser le chemin d’accès (exemple, ici pour Firefox) :

REMARQUE : on voit d’ailleurs qu’il est possible de renommer le profil ou même en créer un nouveau.

ASTUCE : on peut également atteindre la page de gestion des profils en tapant dans la barre d’adresse l’url : about:profiles.

C. Gestionnaire de profils

Il faut savoir que derrière cette notion de profil, il existe une commande spécifique d’accès à son administration, propre à chaque type de système d’exploitation :

  • Pour Mozilla Firefox :
$ firefox.exe –p (pour Microsoft Windows)
$ firefox –p (pour Linux)

 

NOTE : pour ce qui est de la commande sous MacOS X, il faut exécuter la commande suivante :

$ /Applications/Firefox.app/Contents/MacOS/Firefox-bin --profilmanager

 

  • Pour Mozilla Thunderbird :
$ thunderbird.exe –p (pour Microsoft Windows)
$ thunderbird.exe --profilemanager (également pour Microsoft Windows)

ATTENTION : sous Microsoft Windows 7, la commande d’accès à l’administration des profils est légèrement différente et s’appuie sur un service :

$ start thunderbird --profilmanager

Pour linux :

$ thunderbird -p
$ thunderbird --profilemanager

 

NOTE : pour ce qui est de l’appel au gestionnaire de profils sous MacOS X, là encore, la commande diffère. Il faut exécuter l’instruction ci-dessous :

$ /Applications/Thunderbird.app/Contents/MacOS/thunderbird-bin --profilmanager

L’avantage de créer un nouveau profil est de permettre à la fois de forcer l’hébergement de ce profil dans un répertoire particulier, et éventuellement, d’en modifier le nom. Vous l’aurait remarqué, le nom du profil par défaut n’est pas très explicite (dans mon cas ‘vcrbqglf.default’ (pour Firefox).
En utilisant la commande d’appel au gestionnaire de profil (ou en sur la page de gestion des profils, intégrée à Firefox ou Thunderbird), cela vous permettra d’accéder à l’écran suivant  (ici, cas de Thunderbird) où il suffit de cliquer sur le bouton ‘Créer un profil’:

Via cet outil, l’assistant de création de profil, nous averti de l’utilité de la création de différents profils personnels. Une fois le premier écran dépassé, on devrait accéder à une fenêtre permettant la création, le nommage et le choix de l’arborescence des nouveaux profils :

On peut alors créer un nouveau profil pour l’outil souhaité (sans pour autant avoir à l’ouvrir – ce qui peut s’avérer utile dans le cas où celui-ci n’est justement plus accessible), il ne vous reste alors plus qu’à copier le contenu du profil sauvegardé dans l’arborescence initialisée par le nouveau profil.

 

D. Sauvegarde complète du profil

ASTUCE : l’idéal étant d’avoir une copie intégrale de son disque dur (ou du media contenant les profils Firefox et Thunderbird) pour pouvoir récupérer et/ou copier les profils. L’outil rsync universellement reconnu, à la fois par Microsoft Windows, Linux et MacOS X peut parfaitement convenir à la création d’un script  d’automatisation planifié. Cela vous grantira de disposer de l’intégralité du contenu de vos profils Mozilla.

REMARQUE : l’utilitaire rsync peut d’ailleurs faire l’objet d’un billet tant il peut s’avérer utile dans bien des situations critiques et quelques fois, même désespérées. Je ne saurai trop vous conseillé de générer une tâche planifiée (une fois par semaine, voire une fois tous les quinze jours) permettant de sauvegarder l’intégralité de vos précieux profils Mozilla.

IMPORTANT : le même script peut très bien gérer à la fois les sauvegardes Thunderbird et Firefox, tout en purgeant les fichiers les plus anciens de trois semaines, par exemple. Les sauvegardes sont faites de préférence sur un media différent du support où se trouvent les logiciels. Ainsi, la restauration restera simple à effectuer. Cela peut-être :

  • Un disque dur externe,
  • Une clé USB
  • ...ou un drive de type Cloud : Dropbox, Oodrive, Box…

 

III. Sauvegarde de Firefox

A. Sauvegarde FEBE

Maintenant que vous savez comment accéder aux répertoires des profils des logiciels Thunderbird et Firefox, voyons un peu ce qu’il est possible de mettre en place au niveau de ces outils.

En effet, l’outil Firefox permet d’ajouter des fonctionnalités au travers de modules supplémentaires. Cela permet de mettre en place des fonctions de recherche, de connectivité à certaines plateformes…

Il existe, parmi les nombreux plugins proposés par Mozilla, un utilitaire intéressant, se proposant de réaliser la sauvegarde planifiée des marque-pages et du profil de Firefox. Il s’agit du plugin appelé FEBE. On peut le télécharger et l’intégrer directement dans le navigateur en ouvrant l’url suivante :

https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/search/?q=FEBE&appver=53.0&platform=mac:

B. Configuration de FEBE

Une fois le plugin initialisé au sein de Firefox, on dispose alors d’un menu supplémentaire dans le menu Outils permettant de paramétrer le nouveau module :

Ainsi, en ouvrant les préférences du plugin FEBE, on va pouvoir choisir le type d’éléments à sauvegarder où l’on peut choisir en des données sélectives, le profil complet ou un mixte des deux :

Ensuite, il faut choisir l’emplacement des sauvegardes que l’on souhaite activer (de préférence, il faut choisir un emplacement autre que celui où se trouve déjà Firefox, voire un disque externe ou un autre media) :

REMARQUE : comme on le constate ici, j’ai choisi mon répertoire de sauvegarde, le format d’extension afin de distinguer les différentes sauvegardes et je ne conserve que trois jeux de backups FEBE.

La dernière chose à paramétrer concerne le moment du déclenchement de la sauvegarde. On ouvre alors le troisième onglet afin de planifier ces backups Firefox :

REMARQUE : un truc un peu agaçant c’est que par défaut FEBE lance une sauvegarde dès l’entrée sur Firefox. Je vous conseille de désactiver cette option en décochant la case ci-dessus : ‘Sauvegarde au démarrage du navigateur’, sinon, à chaque fois que vous ouvrirez Firefox, vous aurez le droit à une boite de dialogue vous demandant d’exécuter ou non la sauvegarde.

Enfin, on peut régler les derniers détails de la configuration en cochant (ou décochant) certaines options ci-dessous :

Ultime sophistication, on peut également effectuer une seconde copie de la sauvegarde, sur un répertoire distant au sein d’un Cloud tel que Dropbox, NetDAV, ou Box :

ATTENTION : il ne faut pas positionner la sauvegarde FEBE au même emplacement que celle du Cloud sélectionné. De toute manière, une seule des deux sera effectuée : celle se trouvant sur un disque local.

Dans le cas où votre sauvegarde locale et votre sauvegarde distante pointent sur le même répertoire, vous aurez un message d’avertissement :

 

C. Restauration FEBE

Dans le cas où l’on a besoin de récupérer un élément du profil, on peut soit le récupérer manuellement en le recopiant dans le profil restauré. Soit, restaurer simplement les marque-pages se trouvant dans le lien .html, fournie avec la sauvegarde FEBE.

Exemple : pour une sauvegarde FEBE, on récupère le profil complet .fbu et les marque-pages :

Lorsque seuls, les marque-pages sont à restaurer, on peut ouvrir le navigateur Firefox et aller dans la gestion des marque-pages. Il suffit alors de choisir l’option de restauration par import en HTML :

Par contre, s’il s’agit de restaurer l’intégralité d’un profil précédemment sauvegardé, il suffit alors de sélectionner l’option au dessus de la précédente ‘Restaurer’ et de choisir la date et l’heure à laquelle on souhaite revenir en arrière :

IV. Sauvegarde de Thunderbird

Malheureusement, il semble qu’aujourd’hui aucun module équivalent à FEBE n’existe pour Thunderbird. Donc la seule solution pour sauvegarder les éléments du client de messagerie reste la copie du contenu du profil par défaut dans une arborescence de sauvegarde.  Ainsi, en cas de nécessité, pour restaurer le carnet d’adresses, le dictionnaire de l’outil et les messages précédemment conservés, il suffit d’installer une nouvelle version de Thunderbird (ce qui créera le profil par défaut) et d’y recopier le contenu d’un profil sauvegardé.

REMARQUE : peut-être à l’avenir quelqu’un aura la bonne idée de développer un module équivalent à FEBE afin de sauvegarder les différents éléments individuellement, comme on a pu le faire avec FEBE dans Firefox.

Sur des plateformes Microsoft Windows, il existe un outil téléchargeable depuis la page http://www.handybackup.fr/telecharger-handybackup-server.shtml permettant de programmer une sauvegarde régulière de Mozilla Thunderbird. Il existe aussi un logiciel (MozBackup) permettant d’effectuer les sauvegardes de Firefox et Thunderbird. Mais, ces outils ne sont pas compatibles avec les systèmes GNU/Linux et MacOS X.

IMPORTANT : c’est là que le script de sauvegarde complète des profils Thunderbird et Firefox mis en place, éventuellement en récupérant le contenu des sous-répertoires Profiles  des deux outils, prend tout son sens. Car, comme il n’y a aucun équivalent du module FEBE, on devra alors se servir des sauvegardes programmées, au travers d’une tâche planifiée, que l’on aura eu soin d’activer dès l’installation des deux outils Mozilla.

Exemple : script Bash programmé de sauvegardes Thunderbird et Firefox, avec purge de plus de 15 jours :

#!/bin/bash
Sufx=$(date +'%Y-%m-%d-%H%M%S')
export Sufx

# Sauvegarde THUNDERBIRD
rsync -avzb /home/<User>/.thunderbird/Profiles/*.default/*/ /mnt/Dropbox/BACKUPS/THUNDERBIRD/Profiles/Profil-$Sufx/

# Sauvegarde FIREFOX
cd /home/<User>/.firefox/Profiles/
rsync -avzb *.default/*/ /mnt/Dropbox/BACKUPS/FIREFOX/Profiles/profil-$Sufx/

# Purge des anciens fichiers de plus de 3 semaines
find /mnt/Dropbox/BACKUPS/THUNDERBIRD/Profiles -name "Profil-*" -mtime +15 -exec rm -fR {} \;
find /mnt/Dropbox/BACKUPS/FIREFOX/Profiles -name "Profil-*" -mtime +15 -exec rm -fR {} \;

V. Conclusion

Voilà, maintenant vous savez non seulement accéder aux différents profils des outils Thunderbird ou Firefox, mais vous savez également comment les sauvegarder, et encore plus fort, vous pouvez, le cas échéant les restaurer.

Il devient ainsi facile de déplacer un profile, de le renommer ou de changer de machines, en cas de nécessité, sans perdre du temps sur la restauration des marque-pages ou des carnets d’adresses.

Pour ceux, qui avaient oublié de sauvegarder ces éléments, j’espère que ce tutoriel leur sera utile et leur permettra de dormir su leurs deux oreilles, en sachant que leurs données (toutes leurs données), sont vraiment bien backupées.

 

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Philippe PIERRE

A exercé de nombreuses années en tant qu’administrateur de base de données et comme administrateur Système Unix/Linux. Il a enseigné les réseaux au CNAM (Paris). Aujourd’hui, employé en tant qu’ingénieur infrastructure, au sein d’un laboratoire pharmaceutique et administrant un cluster de calculs HPC, il connaît parfaitement les environnements GNU/Linux dans le cadre d’une entreprise et des systèmes de haute disponibilité. Il aime partager son expérience.

    philippe-pierre a publié 18 articles sur IT-Connect.See all posts by philippe-pierre

    2 réactions sur “Firefox et Thunderbird : Sauvegarde et restauration des profils

    • 22/06/2017 à 17:47
      Permalink

      Bonjour,
      excellent article, cependant il existe aussi une autre solution plus simple à mettre en oeuvre.
      cette solution s’appelle mozbackup.
      Elle permet de sauvegarder et de restaurer les profils de firefox et de thunderbird très facilement.
      Par contre, elle n’existe que sous Windows à ma connaissance

      lien vers l’appli : http://mozbackup.jasnapaka.com/

      Répondre
      • 23/06/2017 à 17:05
        Permalink

        Bonsoir,

        Tout à fait (c’est ce que j’ai dit dans l’article).
        Mozbackup est une très bonne solution pour nos amis windowsiens. Malheureusement, cela n’existe pas sur d’autres systèmes. Comme j’ai essayé de rester “neutre“ je n’ai fait que citer ces outils.
        Mais, le plus important, c’est de sauvegarder ses profils 🙂 Peu importe l’outil…

        Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *