Have I Been Pwned : le site est à vendre, mais pourquoi?

Le site "Have I Been Pwned" recense les fuites de données depuis 2013 afin de vous indiquer si votre mot de passe a été compromis en fonction de votre adresse e-mail. Nous apprenons que, Troy Hunt, son créateur, souhaite vendre le site. Mais, pourquoi ?


Il explique tout d'abord que lors d'une journée normale, il y a 150 000 visiteurs uniques. Un chiffre qui explose jusqu'à 10 millions lors d'une journée anormale, notamment lorsqu'une nouvelle fuite de données importante est découverte.

Près de 3 millions de personnes sont abonnées aux notifications, 120 000 domaines sont sous surveillance, et il y a eu quasiment 7 millions d'e-mails envoyés pour informer les utilisateurs d'une fuite. Au final, ce sont près de 8 milliards d'identifiants volés que l'on retrouve dans la base d'HIBP.

Il précise également être le seul à traiter les fuites de données et à gérer le site Internet, ce qu'il considère comme un vrai problème. Une charge de travail trop importante et un point de défaillance unique. Maintenant, reste à savoir quelle société ou organisme va mettre la main sur cette base de données gigantesque ? L'idéal serait que l'esprit de "Have I Been Pwned" reste identique.

D'après lui, le site doit rester gratuit et il souhaite continuer à s'impliquer dans le projet, et cette acquisition à venir est l'occasion de faire grandir HIBP. En tout cas, félicitons-le encore pour cet excellent site !

Plus d'infos : Troy Hunt - Blog post

Pour tester l'outil : Have I Been Pwned

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1906 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.