Il vole 400 bornes Wi-Fi, Renault met un an à s’en apercevoir !

Pendant un an, un homme est intervenu au Technocentre Renault de Guyancourt dans le cadre de prestations de services, et il en a profité pour dérober 400 bornes Wi-Fi et 57 ordinateurs portables. Une histoire surprenante.

Le Technocentre Renault de Guyancourt, dans les Yvelines, est un énorme site que Renault qualifie même de premier centre de recherche et de développement automobile d’Europe, où travaillent 12 000 salariés. Ensuite, imaginez, un homme qui intervient sur ce site, car il travaille pour un prestataire de services missionné par Renault, et qui, pendant un an va dérober petit à petit des bornes Wi-Fi : 400 au total, ce qui est énorme.

Les faits se sont déroulés entre mars 2021 et avril 2022, et vu qu'il n'était pas inquiété et qu'il semblait serein, cet homme de 33 ans ne s'est pas arrêté là. En effet, entre le 5 et le 7 avril 2022, il a volé 57 ordinateurs portables neufs accompagnés par leurs accessoires.

Comment peut-on réussir à voler 400 bornes Wi-Fi sans être inquiété avant ? On peut imaginer que tout ou partie de ces bornes étaient en production, donc cela va forcément créer des trous dans la couverture Wi-Fi compte tenu de la quantité, et surtout cela devrait générer des erreurs et alertes dans l'interface de gestion des bornes Wi-Fi.

Du matériel revendu sur le site Leboncoin

Cet homme, aidé par sa femme, a revendu le matériel sur le site Leboncoin, tout en sachant que pour les 400 bornes Wi-Fi, la valeur est estimée à 300 000 euros. Les enquêteurs sont parvenus à trouver une trace de ce couple sur le site de petites annonces, et à tracer leurs connexions grâce à l'adresse IP utilisée, car visiblement de ce point de vue là, aucune précaution n'a été prise.

Au domicile des suspects, les policiers ont trouvé « 2 700 euros en espèces, une plaquette de résine de cannabis ainsi qu’un ordinateur portable et divers équipements informatiques provenant du Technocentre ». Visiblement, les policiers n'ont trouvé aucune trace de l'argent des ventes des bornes Wi-Fi, à croire que le couple s'est bien fait plaisir pendant un an.

Désormais, le couple est en garde à vue et va devoir s'expliquer face à la justice...

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3872 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.