Internet sans la mainmise de Google ? Le projet de Framasoft

Aujourd'hui, n'importe quel internaute utilise quotidiennement les services du géant Google et autres "GAFAM" (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft). Ceux-ci se servent d'ailleurs au passage de vos données personnelles pour les revendre ensuite. Ce qui n'est pas du goût de tout le monde est notamment de Framasoft qui porte le projet "Dégooglisons internet".

degooglisons-internet-02Framasoft est une association de loi 1901 à but non lucratif, il s'agit plus largement d'une communauté de bénévoles qui œuvrent pour la promotion, la diffusion et le développement de logiciels libres et de sa culture.

Le projet "Dégooglisons Internet" consiste donc à proposer des alternatives à un maximum des services de ces géants du net en utilisant uniquement des logiciels libres, l'intérêt premier étant alors la protection des données personnelles lors de l'utilisation de ces services. Le mot clé : indépendance, l’indépendance des internautes vis à vis des géants du net.

Voici le site du projet : Dégooglisons Intenret

Il s'agit d'une initiative lancée il y a maintenant deux ans et qui fait de plus en plus parler d'elle. L'objectif est donc d'avoir un ensemble de services en ligne avec comme bases :

  • Solidarité : Un modèle économique basé sur la mutualisation des coûts et le partage des ressources pour un accès gratuit et facile pour tous.
  • Liberté : Framasoft s'engage à n'utiliser que des logiciels libres.
  • Décentralisation : Le fait est qu'aujourd'hui, tous les services utilisés par une majorité des internautes appartiennent aux mêmes entreprises. Parmi les exemples cités : Youtube appartient à Google, WhatsApp appartient à Facebook, etc. Ce qui amène à une perte totale de contrôle des utilisateurs. L'intérêt est alors de redonner aux utilisateurs le contrôle sur leur vie numérique et cela notamment par la diffusion du savoir.
  • Ethique : Le projet de Framasoft est de lutter contre la surveillance et la censure par les géants du net et les gouvernements. Elle s'engage notamment à ne pas utiliser les données de ses utilisateurs.

On peut ici avoir une liste de tous les services alternatifs ainsi qu'une Roadmap sur ceux à venir : https://degooglisons-internet.org/liste

degooglisons-internet-03

Parmi les derniers services publiés :

  • Frama.link, un URL shortener basé sur Huit.re
  • FramaDrive, un service de stockage des données basé sur Owncloud, alternative à Dropbox ou Google Drive par exemple
  • Framabee, un moteur de recherche basé sur "Searx"
  • Faramaboard, un service de gestion de projet suivant la méthodologie Kanban basée sur Kanboard, un tutoriel a d'ailleurs récemment été fait sur KanBoard sur IT-Connect  : Installation de Kanboard

Alors on peut se poser la question : quel intérêt à vouloir se passer d'un URL shortner hébergé ? (pour prendre cet exemple)

L'intérêt est multiple :

  • Montrer que tous les services peuvent avoir une alternative libre. Le code source des URL shortener hébergés ne sont aujourd'hui pas connus, il en est de même pour la quasi totalité des services proposés par les géants tels que Google, Facebook, etc. Nous n'avons donc aucun moyen de savoir ce qu'ils font réellement ou s'ils sont sécurisés.
  • Montrer que des logiciels libres peuvent être aussi efficaces que leurs équivalents propriétaires, et il est relativement impressionnant de voir le nombre de services mis en ligne par Framasoft et le nombre d'alternatives libres trouvées à la plupart des services.
  • Protéger les données personnelles. Même si cela ne transparaît pas forcément au travers l'utilisation d'un URL shortner, d'autres services comme ceux de DropBox ou Google Drive portent une atteinte sévère à la confidentialité de vos données personnelles . Les services libres et mis à disposition par Framasoft sont alors une alternative intéressante.

Il est également intéressant de noter que, parce qu'ils sont open-source, tous les outils hébergés par Framasoft peuvent être téléchargés et installés chez vous sur votre propre serveur/infrastructure. Vous profitez ainsi de ces logiciels open-source sans que ceux-ci soient hébergés. La liste mise en lien un peu plus haut peut alors vous permettre de trouver facilement une alternative libre et qui puisse être auto-hébergée pour tel ou tel service.

degooglisons-internet-01

En effet, chaque service mis en ligne par Framasoft indique clairement quel logiciel libre est utilisé pour le faire tourner. Libre alors à vous d'aller l'auditer ou de le télécharger pour l'installer chez vous.

Enfin, si le projet vous intéresse et que vous souhaitez le soutenir, c'est par ici : https://soutenir.framasoft.org/

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Mickael Dorigny

Co-fondateur d'IT-Connect.fr. Auditeur en sécurité des systèmes d'information chez Amossys

    mickael has 502 posts and counting.See all posts by mickael

    Une pensée sur “Internet sans la mainmise de Google ? Le projet de Framasoft

    • Merci pour l’article 🙂

      (et pour l’article sur Kanboard, qui va dans notre sens de volonté d’essaimer)

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.