Je suis un « Server Huggers » !

Mais qu'est-ce qui se cache derrière ce nom barbare ? Eh bien c'est tout simplement comme cela que l'on appelle les DSI qui conservent, au sein même de l'entreprise, les données et les machines, nécessaires au système d'information, au lieu de les faire héberger chez un prestataire en totalité ou de manière partielle...

Et pourtant, il ne se passe un seul jour où je ne me pose pas cette question : Ne devrais-je pas commencer à faire héberger mes machines à l'extérieur de l'entreprise, voire à consommer des services de type « cloud », qu'ils soient publics ou privés, histoire d'être plus « tranquille » ?

Et, à chaque fois, je me trouve une bonne, ou une mauvaise excuse, pour conserver mes machines et mes données !

Rien que le fait de dire « mes » machines ou « mes » données pourrait vous faire croire que je fais partie de cette arrière-garde de DSI qui s'agrippent à leur salle de serveurs comme le ferait un camionneur qui chouchouterait ses tracteurs et ses remorques chèrement acquis alors que l'on sait pertinemment qu'aujourd'hui la location est plus « simple » et, est devenue incontournable...

Et bien, que nenni ! Premièrement par ce que j'ai testé l'hébergement chez un tiers ou la fourniture d'un service en mode « Cloud » et que je n'ai pas été satisfait (prix, multitudes d'options payantes, problèmes de réactivité...) et que deuxièmement je suis persuadé du bien fondé de ma décision tant la qualité et la richesse des services fournis aux utilisateurs en sont améliorées.Serveur_

Néanmoins, j'avoue que tout cela n'est pas de tout repos et que cela apporte sa petite dose de stress au quotidien, surtout lorsqu'il s'agit de faire tourner des services 24/7 et 365 jours par an, ce qui est mon cas... Et c'est peut-être là, que ma décision de tout conserver en interne, prend un sens... Avez-vous déjà étudié des contrats d'hébergements ou de « Cloud » en y intégrant une problématique de services disponibles 24/7 ? Avez-vous fait coter, par vos prestataires des délais de remise en service (G.T.R Garantie du temps de rétablissement) à une heure, 24h/24 et 7j/7 ? C'est exorbitant et, dans mon cas, hors de mon budget...

Oui, c'est usant de gérer soi-même les problèmes d'énergie (courants forts), les problèmes de climatisation, les licences liées aux produits d'infrastructure (O .S, Virtualisation des serveurs, SAN, Outils de backups...etc...), les problèmes de sécurité passive ou active. Ces activités sont effectivement très chronophages, soit parce qu'elles sont complexes, soit parce que les gens qui vous fournissent ces produits d'infrastructure font tout pour vous rendre la vie compliquée et plus particulièrement dans la gestion de leurs licences.

Oui, c'est usant de gérer soi-même la messagerie de l'entreprise tant les volumétries deviennent indécentes et incontrôlables et il en est de même pour les serveurs de fichiers « utilisateurs ».

Donc j'aurais pu faire comme tant d'autres et confier mes données et mes applications aux « ogres » du secteur mais non, je crois encore au fait-maison qui donne encore un sens à mon job et qui permet à mon entreprise d’être souple et réactive afin de mieux répondre aux demandes du marché et ce, dans des temps records !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

7 thoughts on “Je suis un « Server Huggers » !

  • Pas tout à fait d’accord avec toi, Héberger certains services en externes a intérêt. Il devient très intéressant d’héberger sa messagerie en externe au niveau stockage/Antispam. Notre métier est de les administrer et le fait de l’héberger en externe n’enlève rien a notre beau métier 🙂

    Répondre
    • Bonsoir Karu,

      Sur le fond, je suis OK avec toi et je ne doute pas qu’un fournisseur, dont c’est le métier, maitrise mieux que nous (en interne) les problématiques de stockage et de spams… Là où j’essaie d’apporter une valeur ajoutée supplémentaire réside dans le fait où je suis bien placé pour connaitre exactement les usages de la messagerie (ex. je vois les volumes de mail) et j’interroge alors les utilisateurs pour savoir pourquoi ils stockent plus de 5Go de mails pour la plupart d’entre eux. Et, oh surprise on s’aperçoit que c’est souvent pour pallier à un manque de fonctionnalité dans une application « métier », manque qui les oblige à conserver des traces dans des mails par exemple alors que ces données seraient bien plus organisées et bien plus au chaud, dans les base de données « métier »… Si j’externalisai tout cela, je ne serai plus en mesure de m’en rendre compte et les volumes augmenteraient inexorablement chez le fournisseur…

      Répondre
  • Complètement de ton avis, bien que dans MA boite, les comptes mails de MES utilisateurs soient confiés à un service extérieur (mais je compte bien arriver à faire changer d’avis MON DSI sur ce point un de ces 4).
    J’avoue que cela est très chronophage et source d’emmerdes et de week-ends raccourcis, mais je trouve cela également plus souple.
    Le fait d’avoir un PRA sur un autre site nous évite également pas mal de cheveux blancs 😉
    Tiens au fait, c’est mon 1er commentaire sur ton blog que je suis pourtant depuis un moment, félicitation pour ton taf, tes articles me servent beaucoup en mémo, voire même j’en apprends grâce à toi 😀

    Répondre
    • 1er commentaire ? Wahou…ça se fête non ? Ravi de savoir que mes petits billets servent à quelque chose… A bientôt !

      Répondre
  • Ping :

  • Externaliser reviens à confier à un tiers ses données, rien que pour cette raison je n’en veut pas. Quand on voit que n’importe quelle donnée peut être retrouvé par n’importe qui d’un tant soit peu malin, autant évité les problèmes.

    De plus notre métier c’est justement ca, le stress, la gestion du parc etc… si on externalise que nous reste t’il ?

    Tu as également oublié un point important comme argument, l’accès aux données, en effet étant en province, je dois avoir environ 2 à 3 jours de coupure internet par an, du fait d’un problème sur la ligne ou de travaux, je fais quoi de mes utilisateurs quand ils sont au chômage technique ???

    Répondre
  • Assez d’accord avec toi !!

    D’ailleurs, défendant le open-source, je serai curieux de savoir quels sont les technologies qui sont utilisées dans ton infra (systèmes, sauvegardes, services, sécurité)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.