La meilleure façon d’expliquer le cloud à votre patron

Aujourd’hui, environ 90 pour cent des entreprises utilisent au moins une application cloud. Pourtant, seulement 32 pour cent de ces entreprises utilisent plus du cinquième de leurs applications dans le cloud. On peut donc en conclure que beaucoup de dirigeants n’ont pas encore compris ce que le cloud peut faire pour eux. C’est pour cela qu’il est temps que les organisations du secteur TI (technologie de l'information) se mettent à expliquer le cloud aux entreprises.

La compréhension limitée qu'elles ont de la technologie constitue l'un des problèmes majeurs empêchant les entreprises de se rendre compte des bénéfices du cloud . Pour faire simple, le cloud computing peut se définir comme un environnement informatique qui se compose de ressources de TI pouvant être utilisées à la demande. Cette approche offre principalement l'avantage de permettre l'accès à ces applications à partir de n’importe quel dispositif bénéficiant d’une connexion internet.

Il est toutefois encore plus fréquent que les dirigeants souhaitent entendre des témoignages concrets concernant la mise en place d’un cloud. Voyons à présent les arguments les plus convaincants en faveur du cloud à travers les commentaires d’experts de l’industrie.

L’argument monétaire

« Avons-nous les moyens de nous l’offrir ? »

Heureusement pour vous, les chiffres sont de votre côté.

design1Comme l’explique récemment David Goulden, directeur général d'EMC Infrastructure, dans une interview : « Le premier avantage de nombreuses mise en place est la réduction des coûts. Les études réalisées par McKinsey et par EMC ont démontré que les entreprises qui optent pour le cloud hybride peuvent réduire leur coût d’exploitation de 24 %. C’est un chiffre important qui peut essentiellement financer les personnes et les changements de processus qui engendrent les autres avantages au cloud hybride »

D’où proviennent ces réductions de coût ? Goulden explique que si les coûts plus faibles du matériel informatique, des logiciels, des installations et des télécommunications représentent une partie des économies, les réductions de coût les plus importantes se font de loin sur les dépenses d’exploitations. « L’automatisation du cloud hybride réduit de façon significative la charge de travail requise pour déployer un nouveau logiciel d’application et pour contrôler, exploiter et régler l’infrastructure. Les tâches qui prenaient des jours entiers autrefois, sont à présent réalisées en quelques minutes ou quelques secondes »

L'aspect agilité

« Comment cela va-t-il accroître notre agilité ? »

En matière de cloud computing, l’agilité décrit communément la mise à disposition rapide des ressources informatiques. Toutefois, comme l’explique Bernard Golden, PDG d'HyperStratus, ce terme peut s’utiliser pour faire référence à deux avantages complètement différents. La disponibilité des ressources de TI et la réactivité aux changements au sein des entreprises.

Il affirme en outre que même si la disponibilité interne des TI est nécessaire à la réussite, l’objectif principal des efforts en matière de cloud computing doit être d'accélérer l’innovation sur le marché. « La capacité à entourer un bien ou un service par des applications de soutien ajoute une valeur au client et apporte des avantages compétitifs au vendeur. Et savoir de quelle manière tirer profit du cloud computing afin de mettre rapidement des applications complémentaires sur le marché est essentiel pour gagner dans le futur. »

La sécurité

« Nos informations sont-elles en sécurité ? »

Réponse courte : cela dépend de votre cloud. Le côté positif d’un cloud hybride bien conçu est qu’il permet aux entreprises d'héberger leurs applications et leurs données dans plusieurs hybrid cloud d’une manière qui met en valeur les avantages de tous et les inconvénients d’aucun.

Toutefois, comme Conner Forrest, éditeur au sein de l’entreprise Tech Republic, l’explique dans un article paru récemment : « Le niveau de sécurité qu’offrent les clouds privés et les clouds publics fait l'objet de débats virulents en matière de cloud. Une stratégie cloud privé peut au départ permettre plus de contrôles sur vos données et une conformité plus simple aux standards IPAA et PCE, mais elle n’est pas fondamentalement plus ou moins sécurisée. La véritable sécurité dépend plutôt de la stratégie complète des clouds et de la manière dont vous utilisez la technologie. » Ainsi, un mélange de public et de privé ne constitue par pour autant un cloud hybride.

Côté client

« Comment nos clients en tireront-ils profit ? »

Plus récemment, les cadres supérieurs ont vu la réalité en face et ont compris que les applications cloud peuvent les aider à attirer et à fidéliser les clients. Un bon exemple de cela provient de l’université de Texas du Nord dont le directeur financier, Rama Dhuwaraha, explique: « Aujourd’hui, sur le campus un étudiant a en moyenne six dispositifs différents nécessitant un accès internet pour accéder aux services que nous offrons, notamment le parking, le restaurant, l'inscription aux cours et le règlement des factures en ligne. La plupart d’entre-eux ne souhaite pas se rendre en salle informatique pour s’inscrire ; ils que cela soit un service à portée de main Nous devons leur fournir ces services.

En général, la proposition d’un hybrid cloud personnalisé doit être claire. Toutefois, comme le souligne Goulden : La plupart des entreprises ne se rendent simplement pas compte de la vitesse à laquelle elles peuvent mettre en place un cloud hybride ni de l’argent et de la capacité qu’elles n’exploitent pas tant qu'elles n'en n'ont pas un. » Par conséquent, en tant que professionnels des TI, il nous incombe de transmettre ce message aux entreprises et de développer des stratégies servant leurs intérêts.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1965 posts and counting.See all posts by florian

Une pensée sur “La meilleure façon d’expliquer le cloud à votre patron

  • Effectivement, malgré les plusieurs tentatives de sensibilisation sur la sauvegarde et la sécurité des données informatique,s il existe encore de chefs d’entreprises qui refusent de s’y mettre. Pour eux, il n’y a que les profits et les revenus qui comptent à leurs yeux. Et pourtant, avec l’évolution actuelle de la nouvelle technologie, ces paramètres deviennent une priorité. Merci pour cet article astucieux qui, je pense, pourra parfaitement servir pour convaincre les chefs d’entreprises têtus.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.