Le DSI va au salon «Linux Solutions Libres & Open Source»… les interviews…

Comme chaque année, je me suis rendu au salon «Linux Solutions Libres & Open Source» qui a eu lieu les 26 et 27 mai derniers, au CNIT dans le quartier de la Défense à Paris... Cette année, j'ai joué au journaliste en me permettant d'interviewer, sur le coin d'une table, deux sociétés différentes sur deux sujets complètement différents et qui me tiennent à coeur : le poste de travail (dans le sens ordinateur de bureau) et la supervision.

Pourquoi le poste de travail ?

Et bien tout simplement parce que j'ai l'impression qu'il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine, tant du côté du matériel que de celui du système d'exploitation. Quand je dis "Poste de Travail", j'exclue de fait tout matériel qui ne serait pas doté d'un clavier digne de ce nom, d'un écran d'une taille confortable (19 pouces me paraît être un minimum), de ports de communication et d'affichage vidéo ainsi que d'une puissance en rapport avec l'activité du "travailleur"... Il est clair qu'un employé administratif n'a pas besoin du même poste de travail que celui d'un architecte et, de même, le particulier "ultra-gamer" (gros joueur) n'a pas non plus les mêmes attentes que le retraité et encore moins celles d'un étudiant en médecine... Puis, nous avons aussi besoin de "machines" qui ne sont pas forcément dédiées à un utilisateur précis mais plutôt à de petites tâches diverses et variées...
Bref, tout cela n'est pas simple et malheureusement il n'y a que deux alternative : le PC "fixe" tel que nous le connaissons, qui est énergivore, imposant et bruyant, puis le PC portable en général plus cher et dont l'ergonomie n'est toujours des meilleures...car soit on veut un PC de travail et le côté "portable" laisse alors à désirer soit on se retrouve avec un jouet qui ne peut servir que de machine d'appoint...

Côté système d'exploitation, c'est pire puisque le choix se limite, en "magasin", à Microsoft Windows ou MacOS... Le tout nécessitant une maintenance lourde tant sur la partie matérielle que sur le système d'exploitation ou les logiciels afin d'espérer conserver sa machine plus de trois ans dans des conditions normales d'utilisation...

Pourquoi la supervision ?

La supervision est un domaine qui m'a toujours fasciné et, je le répète, dont l'importance est souvent sous-estimée par les organisations qui doivent gérer un système d'information d'entreprise, que ce dernier soit in-house (hébergé par l'entreprise elle-même) ou chez un tiers, voire complètement infogéré. Dans tous les cas, il est nécessaire de le superviser, tant sur la partie infrastructure que sur la partie fonctionnelle c'est à dire le métier. Venons en maintenant aux interviews... du moins à la première, la deuxième fera l'objet du prochain billet...LINUTOPLINUX

Commençons par le stand Linutop qui doit faire 2m sur 2 à tout casser et, où trône une petite boite noire et un écran sur le comptoir... A la tête de ce stand, Frédéric BAILLE le CEO (Directeur Général) de cette TPE (Très Petite Entreprise) parisienne. Mais alors c'est quoi cette petite boite noire qui mesure à peu près la taille d'un gros livre de poche ?

Frédéric BAILLE : Et bien il s'agit d'un mini-PC (appelé aussi NetTop), tournant sous Linux, équipé d'un processeur Intel ATOM, disposant d'un stockage interne Flash (de 1 à 2 Go) et ne consommant que 14 watts, le tout sans ventilateur et...qui s'est déjà vendu à plus de 10.000 exemplaires...

LeCastillan : Et...cette histoire elle a commencé comment ?

Frédéric BAILLE : C'était en 2006, je travaillais à l'époque pour un grand constructeur et j'avais dans l'idée de faire un mini-PC... En fait l'idée nous est venue lorsque l'on a découvert que l'on pouvait faire tourner un véritable OS graphique avec très peu d'espace de stockage (moins de 1Go) ...c'était Linux bien évidement... On avait trouvé la machine et le nom mais c'est tout et on s'est amusés à poster une photo sur le web avec notre logo et...la photo a été reprise par le site Gizmodo et nous avons été assaillis de mails nous en demandant le prix, alors que nous n'avions encore rien fait de cette "boiboite" !

LeCastillan : Et ensuite ?

Frédéric BAILLE : Notre objectif était de faire un "système" simple, autonome, stable et facile à configurer. Mais, en 2006, la principale difficulté que l'on rencontrait avec Linux était la configuration matérielle, on a donc commencé à développer une interface graphique permettant de configurer tout cela. Une fois cette étape passée, on a souhaité "verrouiller" l'OS en lecture car d'une part il nous fallait en maîtriser la taille et, d'autre part, car nos machines étaient destinées plutôt pour des bornes d'accès à Internet (Mode Kiosque) ou pour de l'affichage dynamique. Il nous fallait donc un OS hyper fiable afin d'obtenir une certaine stabilité de l'ensemble et garantir ainsi un
fonctionnement de la boite 24/7 (pour rappel notre modèle phare – Linutop 2 – consomme moins de 8 watts).

LeCastillan : Donc si j'ai bien compris, le challenge consistait donc à avoir une maîtrise totale de l'OS pour garantir une fiabilité certaine mais alors, sur quelle distribution vous êtes vous basés ?

Frédéric BAILLE : Oui, tout à fait, c'est bien là le point fort de notre mini-PC et de notre OS baptisé "Linutop OS" et qui en est à sa version 5, version que l'on vend désormais de façon séparée également, c'est à dire sans le mini-PC. Cette version est basée sur Ubuntu 13.10 actuellement avec un environnement XFCE, environnement bien connu pour sa légèreté. Gnome a été abandonné lors de l'arrivée d'Unity qui ne nous convenait pas vraiment, on ne concevait pas un bureau sans un menu "Démarrer"...

LeCastillan : Bon, OK...c'est bien beau tout cela mais, comment fait-on pour vendre 10.000 de ces "boiboites" lorsque l'on est une TPE ?

Frédéric BAILLE : Alors là, c'est un peu la magie de l'Internet...

LeCastillan : Comment cela ?

Frédéric BAILLE : Notre seule vitrine, c'est notre site web, seul moyen pour acquérir nos matériels et logiciels et prendre connaissance de leurs caractéristiques. Côté logistique, les mini-PC sont fabriqués en Asie et stockés chez un logisticien en Belgique qui en assure l'installation et les expéditions. Le reste, c'est le bouche à oreilles et nos actions commerciales...

LeCastillan : Qui sont vos clients aujourd'hui et quelles sont les principales utilisations du Linutop ?

Frédéric BAILLE : Nous avons des clients dans tous les domaines et dans de nombreux pays, y compris la Namibie ! Nos clients sont essentiellement des Mairies, des établissement dans l’Hôtellerie, des Hôtels...etc... Mais nous avons également des clients "Grands comptes" dans les domaines du Numérique. Par exemple, nos mini-PC sont reconnus pour leur robustesse et sont souvent utilisés en guise de sondes "réseaux".

LeCastillan : Et maintenant, comment comptez-vous dynamiser tout cela ?

Frédéric BAILLE : Nous allons continuer à faire évoluer l'OS et nous allons certainement sortir une nouvelle version qui sera basée sur Ubuntu 14.04. Puis nous travaillons depuis longtemps déjà sur un service appelé LinutopTV, un service de diffusion en ligne (Digital Signage) qui permet, au travers d'une interface que nous avons créée, d'agréger différents types de médias (Diapos, Vidéos, Sites Web...) pour en faire un flux d'informations à diffuser, sur grands écrans et bien sûr grâce à nos mini-PC !

LeCastillan : Frédéric BAILLE, je vous remercie beaucoup pour ces minutes accordées et je vous laisse désormais accueillir le public nombreux qui se trouve actuellement au salon, un petit scoop pour terminer ?

Frédéric BAILLE : Nous nous intéressons très fortement au "Rasberry Pi" aujourd'hui, l'objectif étant de l'utiliser aussi comme une plate-forme pour nos applications... Sinon j'invite tous vos lecteurs à visiter notre site : http://www.linutop.com

LeCastillan : A bientôt et bon vent à Linutop !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

    lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.