Le DSI va au salon «Linux Solutions Libres & Open Source»

Comme chaque année, je me suis rendu au salon «Linux Solutions Libres & Open Source» qui a eu lieu les 26 et 27 mai derniers, au CNIT dans le quartier de la Défense à Paris. C’est toujours avec un grand plaisir que je me rends à cette manifestation annuelle, primo parce que l’effervescence est toujours au Rendez-Vous et secundo par ce que c’est le salon où l’on peut véritablement discuter avec les exposants sans avoir l’impression que ces derniers ne reluquent que votre portefeuille... Quoique si l’on commence par arpenter le salon en son milieu, c’est à dire là où l’on trouve les plus gros stands, alors on a l’impression qu’il s’agit d’un salon «normal» mais c’est surtout ce qu’il ne faut pas faire ici car ce n’est pas du tout là que cela se passe...

SalonLinux2014MicrosoftAzure

En effet, le premier stand que l’on trouve juste après l’entrée, c’est celui de Microsoft ou plutôt celui de Windows Azure...et c’est de loin le plus gros stand mais aussi le plus «vide». Seuls deux personnes trônent au milieu de quelques panneaux d’information vantant les mérites du cloud de la firme de Redmond et proposant même de s’y essayer gratuitement pendant trente jours en y faisant tourner vos systèmes Linux qui sont désormais «compatibles» dans ce cloud.

Puis, autour de ce grand stand insipide représentant une des entreprises les plus riches au monde, il y a quelques autres stands de tailles légèrement inférieurs et représentant les poids-lourds du secteur de l’Open Source et des solutions Libre tels Linagora, Smile, Bonitasoft, Jaspersoft, ElasticSearch, SpagoBI... pour n’en citer que quelques uns...gg_cnit

Bref, je ne reste pas au centre longtemps, on rencontre plus de commerciaux que de réels passionnés et, très rapidement, je me dirige vers la périphérie, vous savez ces allées plus étroites où se succèdent des stands de 2m2, c’est ici que l’on trouve les barbus (si si il y en a encore !)...

Sur le périphérique Nord et Est (soit à droite du salon ou vers le fond) on trouve des «petits» stands tout proprets où l’on peut penser qu’il s’agit plutôt de sociétés en devenir, avec de réelles solutions à vendre (produits ou services) et une volonté certaine de sortir du lot avec l’espoir de s’installer, un jour, au centre avec les grands. Ce sont dans ces allées que j’ai rencontré la société Linutop, une société française qui vend des mini-machines exclusivement sous Linux ainsi qu’un des responsables de chez Merethis, experts en systèmes de supervision et que je me suis permis d’interviewer, ces interviews feront l’objet d’un prochain billet.

Voilà, cela fait une petite heure que j’arpente ces allées, midi approche et, il semblerait qu’il y ait pas mal d’animation du côté du périphérique Ouest (à gauche du salon). Cette partie du salon s’appelle «Le village» ou plus précisément le «village des associations» mais pour moi, c’est le village gaulois par excellence, celui dans lequel on va trouver les «barbus» mais aussi les «moustachus». Au delà de l’aspect pileux que revêt ces deux termes et qui s’avère être de moins en moins vrai, un barbu est avant tout un baroudeur de l’informatique, ayant connu plusieurs générations de systèmes, là où le «moustachu» est plutôt un expert, une fine lame, entièrement dédié à une seule cause : une solution logicielle ou un système d’exploitation bien précis.

SalonLinux2014LeVillage

Donc, il est midi et si vous voulez prendre l’apéro, manger des chips et, discuter très sérieusement sur les nouvelles technologies et le monde libre, c’est bien dans ce village que cela se passe. Je ne vous cache pas qu’il est difficile de circuler dans ces allées, un parce qu’il y a pas mal de monde et deux, par ce qu’on n’y est un petit peu plus à l’étroit qu’en première classe (vous savez les stands du milieu...)!

On y est donc à l’étroit mais on s’y sent plus libre, on discute de tout, on ne parle pas d’argent mais plutôt d’entraide, on ne parle pas de business plan mais plutôt d’avenir des technologies, on ne vous réclame pas non plus vos coordonnées exactes et vous avez vraiment l’impression de participer aux débats avec les exposants. Ils n’ont rien à vendre, si ce n’est des autocollants et autres tee-shirts mais, tout à partager !

Au fil des années, j’ai pu constater que les exposants présents dans le village étaient plutôt fidèles, ce qui sous-entend que les solutions qu’ils supportent sont pérennes et c’est là où je souhaite en venir maintenant... Dans les différents stands sur lesquels j’ai pu m’arrêter, on a souvent évoqué les termes de «stabilité», «pérennité» et «sécurité», stabilité d’un système d’exploitation, pérennité d’une solution logicielle, sécurité d’une solution d’infrastructure, comme si les actualités de ces derniers mois (vols d’identités, failles, fin de Windows XP,...) avaient laissé des traces indélébiles dans les mémoires de chacun. Les gens du «village» appréhendent les nouveaux usages des technologies avec prudence, pragmatisme et professionnalisme et pour cause, ils n’ont pas la pression de leurs actionnaires ! Au cas où vous pourriez penser qu’ils sont peut-être «has-been», c’est dans le village que j’ai vu une imprimante 3D tourner et que j’ai pu me faire expliquer le b.a-ba de sa programmation...

En conclusion, je sors de ce salon avec l’intime conviction que ce sont ces gaulois-là qui ont raison et que la course effrénée à laquelle on assiste aujourd’hui n’est pas forcément la meilleure chose qui puisse nous arriver, tant les notions de base que sont la stabilité et la sécurité ont été bafouées, délaissées, voire complètement ignorées.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

One thought on “Le DSI va au salon «Linux Solutions Libres & Open Source»

  • Très bon article, merci d’avoir partagé avec nous votre avis sur ce salon, on attend les interviews maintenant 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.