Le « libre » dans l’entreprise (3/3) – Par quoi commencer ?

Parmi les solutions « libres » les plus rapidement opérationnelles et les plus faciles à mettre en œuvre on pourrait en citer trois :

- les solutions de gestion de parc informatique,
- les wikis,
- les outils de gestion de projet...

Note : Je mets volontairement de côté les outils liés à la sécurité, aux sauvegardes ainsi qu'à la supervision, car ils sont moins faciles à mettre en oeuvre sans aide extérieure et je les considère plus comme des socles du système d'information, socles souvent bien en place et ancrés dans les directions informatiques...

Les trois types de solutions citées plus haut sont non seulement très rapides à mettre en place mais surtout, elles créent immédiatement de la « richesse » au sein de votre organisation.

Les solutions de gestion de parc permettent non seulement d'inventorier la totalité de vos « matériels », de vos garanties associées, des licences logicielles, des contrats de maintenance et, pour la plus populaire d'entre elles (GLPI), elle offre également une gestion du support avec gestion des tickets (les demandes des utilisateurs), bases de connaissance (des réponses automatisées)...etc... Le premier inventaire peut être fait de manière automatique (souvent à l'aide de plugins) en scrutant le réseau et en remontant ainsi une bonne partie des informations de base (nom de l'équipement, caractéristiques, marque, modèle, clés de licences...), facilitant ainsi grandement la mise en oeuvre.

Les wikis sont des outils formidables qui vont permettre d'accueillir la documentation de l'entreprise, que ce soit de la documentation technique (celle de la DSI par exemple), de la documentation « métier » ou de la documentation plus généraliste de l'entreprise. Outre la facilité de mise en oeuvre vous allez permettre à votre entreprise de ne pas perdre sa « richesse », son « savoir-faire » le tout en faisant participer tous les collaborateurs à l'écriture de ce « savoir-faire »... histoire de pas le perdre quand un collaborateur quitte l'entreprise... Allez faire un tour du côté de DokuWiki ou de Mediawiki...

Les outils de gestion de projets apportent également très rapidement des gains en terme de management de projet. Pourquoi ? Imaginez un « endroit » où l'on trouve :

- la liste et les coordonnées de tous les collaborateurs liés à un projet,

- la description du projet et de ses différentes phases,

- les ressources nécessaires à l'aboutissement du projet (docs externes, codes, librairies...),

- la liste précise de qui fait quoi et pour quand ainsi que l'état d'avancement en temps réel du projet,

- la possibilité de gérer des workflow permettant la « validation » de chaque étape d'une tâche, et pour les projets de développements informatiques :

- la possibilité de gérer vos tests et vos évolutions,

- la documentation technique et celle de l'utilisateur,
...etc...

Alors oui, j'entends déjà certains qui me diront :

- nos organisations sont trop petites et nous n'avons pas besoin de ce genre d'outils,

- tous ces outils ne sont pas pour nous et nous ne voulons pas passer des heures à consigner notre travail dans ce genre d'outils,

- nous n'avons pas les moyens de mettre en place ces outils, les équipes sont déjà surchargées de travail...

Ce à quoi je répond :

- mais alors où est le fruit de votre travail, la richesse de l'entreprise ?

- quelle trace allez vous laisser dans votre organisation quand vous serez parti ?

- comment gérer vous vos projets, vos matériels, vos contrats, vos planning, dans Excel (Waouh quelle modernité...) ?

- et vos utilisateurs, ils accèdent comment à la documentation dont ils ont besoin, des classeurs ?

Pour ma part, j'ai personnellement mis en place ces outils alors que nous n'étions que 4 dans l'équipe informatique et, croyez-moi, nous n'aurions jamais entrepris tout un tas de projets sans ces outils que je considère comme des outils de base pour notre métier de DSI...

Quelques liens concernant mes solutions préférées :

Gestion de Parc
Wikis
Gestion de Projets

dsi05

Les autres parties de l'article :

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

2 thoughts on “Le « libre » dans l’entreprise (3/3) – Par quoi commencer ?

  • Salut,

    Je me permets de réagir car je suis également DSI, de plus en plus ancré dans le monde du libre, je suis globalement d’accord avec toi.

    Maintenant je trouve clairement que tes articles manquent d’objectivité, tu es dedans et ca se voit que tu n’a pas pris le recul nécessaire pour pouvoir être un peu plus neutre. L’idéal aurait été un comparatif avec des solutions payantes ou pas, cela aurait permis de mieux appréhender l’aspect libre.

    Je reviens également sur l’aspect financier du « libre », tu diras ce que tu voudras, mais dans une entreprise lorsqu’un projet est présenter à la direction, l’aspect gratuit a forcément une influence sur l’avenir de ce même projet. Si on décide d’installer sur tout le parc des libreoffice à la place de la suite Office 2010, l’aspect financier aura un impact certain, même si la finalité du projet ce n’est pas ca, mais c’est pour moi très important pour démarrer des projets.

    Maintenant il est clair que c’est à nous de ne pas se reposer sur cet aspect pour la bonne marche du projet.

    Enfin, je me permets de te dire que tout les DSI n’ont pas l’envi de changer leur méthode de travail, travailler sur Excel pour gérer un parc informatique ca se fait, je dirais même que l’on se prend moins la tête que sur un GLPI dans lequel il est facile de se perdre quand on ne connait pas trop.

    C’est surtout ta phrase « – comment gérer vous vos projets, vos matériels, vos contrats, vos planning, dans Excel (Waouh quelle modernité…) ? » qui me gêne… Ou est le mal de ne pas être à la pointe ? Disposes tu des derniers processeurs ou des dernières cartes graphiques dans tout ton parc ? dispose tu des dernières versions des logiciels ? Si oui je te félicite, mais je n’ose imaginer le budget que cela représente surtout vu les apports entre versions (je parle notamment entre Office 2010 et 2013). Bref je ne connais l’importance de ton parc, moi je gère environ 70 clients et 10 serveurs seul et pour trouver le temps de s’investir dans une solution tel que GLPI/FusionInventory je peux t’assurer que j’ai mis du temps.

    Merci pour tes articles qui restent tout de même très intéressant et qui me rappelle toute la documentation en retard qui m’attend.

    William

    Répondre
  • Bonsoir William,

    Oui, le ton du « billet » est volontairement un peu « provocateur »… Je ne cherche pas à présenter des comparatifs qui sont déjà très nombreux sur la toile mais juste à « éveiller » ou à « réveiller » les consciences de chacun sur telle ou telle ou problématique…et, à priori je réussi puisque tu t’inquiètes aussi de la documentation que tu vas laisser derrière toi…ton savoir-faire en quelque sorte…et il serait effectivement dommage de perdre tes « connaissances » et ton expérience… Bravo pour le parc que tu gères seul, pour ma part le parc est plus conséquent et, oui tu as raison nous avons investit pas mal de temps sur GLPI…et c’est bien là le sens de la dépêche également ! A bientôt …

    Répondre

Répondre à LeCastillan Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.