Les différentes éditions de Windows Server 2022

Windows Server 2022 est disponible depuis plusieurs semaines. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux différentes éditions de Windows Server 2022 car il y a du changement.

Chaque sortie de Windows Server s'accompagne de son lot de changements et nouveautés. Au-delà des nouveautés fonctionnelles de Windows Server 2022, il y a aussi des changements sur les éditions proposées.

Voici la liste des éditions de Windows Server 2022, avec les spécificités de chacune :

Windows Server 2022 Standard

L'édition Standard elle celle que l'on connaît depuis toujours et elle le reste, il n'y a pas de changement notable.

Windows Server 2022 Essentials

L'édition Essentials évolue avec Windows Server 2022 puisqu'elle est limitée à 25 utilisateurs, 50 appareils et 1 seul CPU physique avec 10 cœurs au maximum. Par contre, Essentials ne sera plus une édition à part avec des fonctions spéciales (tableau de bord, access anywhere, plus de rôle "Windows Server Essentials Experience" etc.). Il s'agit désormais d'une version Standard mais bridée.

Windows Server 2022 Datacenter

L'édition Datacenter est une version Standard avec des fonctionnalités spécifiques en supplément, comme Software-defined Networking, Storage Replica et Storage Spaces Direct.

Windows Server 2022 Datacenter: Azure Edition

L'édition "Datacenter: Azure Edition" intègre des fonctionnalités inédites et elle tourne seulement dans le Cloud Azure. Elle bénéficie de la fonctionnalité "hotpatching in Core" qui permet d'appliquer des mises à jour correctives à chaud, c'est-à-dire qu'il n'est plus nécessaire de redémarrer après l'installation des mises à jour ! C'est un détail mais cela a son importance car un redémarrage peut être synonyme de coupure de la production, etc.... Et aussi d'une remise à zéro de l'uptime. Ahah.

Par ailleurs, la fonctionnalité "SMB over QUIC" est une exclusivité de cette édition, et elle permet d'accéder à des fichiers stockés sur un serveur de fichiers Windows Server 2022 de façon sécurisée, à partir d'Internet, grâce à des connexions basées sur TLS 1.3 (une version active par défaut), en UDP sur le port 443 (HTTPS). Cela signifie que le flux SMB n'utilise pas le port 445.

Au revoir Hyper-V Server

Il est à noter qu'avec Windows Server 2022, il n'y a pas de version Hyper-V Server où l'on peut installer directement un serveur Hyper-V avec un accès en ligne de commande. Pour le moment, l'alternative consiste à passer chez la concurrence, sur Azure Stack HCI ou à rester sur Hyper-V Server 2019.

Pour finir :

Pour rappel si vous êtes sur Windows Server 2012 ou Windows Server 2012 R2, le support prendra fin le 10 octobre 2023 (sauf sur Azure où il y a 3 ans de plus).

Que ce soit pour les éditions Standard ou Datacenter, Microsoft précise qu'au niveau des ressources matérielles, Windows Server 2022 supporte un maximum de 48 To de RAM sur l'hôte physique (contre 24 To pour Windows Server 2019), 2048 processeurs logiques (coeurs - contre 512 avec WS 2019).

Voir la documentation Microsoft

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3369 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.