LibreOffice : 100 millions d’utilisateurs actifs

LibreOffice est une sérieuse alternative à la suite Microsoft Office depuis plusieurs années. Gratuite, elle offre une solution de repli intéressante pour ceux qui ne disposent pas du produit Microsoft, qui reste malgré tout la référence.

La suite de bureautique LibreOffice, directement issue du monde du libre annonce qu'il y a environ 100 millions d'utilisateurs actifs à travers le monde, et que la suite est utilisée par 18 gouvernements. En France notamment, des administrations passent de Microsoft Office à LibreOffice pour réduire les coûts tout en restant à jour.

Bien que la réduction des coûts s'effectue bien au niveau de la licence, il faut cependant que les entreprises forment les employés à l'utilisation de ce nouvel outil, l'interface étant différente.

Voici une infographie LibreOffice suite à une étude :

libreoffice-stat

Source

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian a publié 2688 articlesVoir toutes les publications de cet auteur

One thought on “LibreOffice : 100 millions d’utilisateurs actifs

  • C’est l’interface qui laisse perplexe, j’aimais bien office 2003 mais faut évoluer nous sommes aux rubans depuis fort longtemps.
    Puis les soucis de comptabilités (on peux toujours faire des exports PDF pour le traitement de texte), de travail collaboratif, des limitations du tableur en font pas un outil vraiment adapté au monde de l’entreprise.
    Pour la maison ou une TPE la c’est l’outil idéal.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.