Mettre à jour le firmware d’un serveur DELL

I. Présentation

Dans ce tutoriel, nous allons voir ensemble les différentes étapes nécessaires à la mise à jour du firmware d'un serveur DELL.


Pour rappel, un firmware peut aussi être appelé "micrologiciel" , c'est un ensemble de code que l'on pourrait comparer à un mini système d'exploitation propre à chaque matériel, il lui permet d'exécuter ses fonctions et parfois de démarrer des programmes plus conséquents comme c'est le cas des firmwares serveurs. Tout matériel informatique possède un firmware, quelques exemples :

  • Une webcam, une caméra IP
  • Un contrôleur RAID
  • Une télévision connectée

Un serveur étant composé de plusieurs éléments (un contrôleur RAID, plusieurs cartes réseau, etc.) et chacun étant composé de leur propre firmware, la mise à jour d'un serveur entier passe par la mise à jour de tous ces firmwares. C'est en tout cas ce que nous allons voir ici.

Dans l'exemple du tutoriel, je mettrai à jour un serveur DELL R420 qui est un serveur rackable (ceux que l'on peut positionner à l'horizontale dans une baie brassage). La procédure sera toutefois la même pour la plupart des serveurs DELL, ce qui est un point positif de cette marque.

II. Dell Repository Manager

La première étape consiste à récupérer Dell Repository Manager, il s'agit d'un logiciel fait par Dell qui permet de visionner le catalogue des produits DELL et de leur firmware afin de créer des dépôts locaux (une liste de firmware à télécharger sur votre poste) pour ensuite les insérer dans le serveur.

Il faut savoir que certains articles sur le net parlent de "Dell Repository Manager Client version" et "Dell Repository Manager DataCenter Version" . En réalité, ces deux versions sont installées en même temps lors du téléchargement et de l'installation de Dell Repository Manager. On pourra trouver Dell Repository Manager ici : Mise à jour serveur DELL

Le tableau "Release Summary" vous indiquera la dernière version de Dell Repository Manager, celle-ci étant en haut du tableau sont .MSI téléchargeable sur la page derrière le "Downlaod" . Pour passer à l'étape suivante, téléchargez et installez Dell Repository Manager.

III.  Construction du Dépôt Dell et clé USB bootable

L'étape que nous allons voir a pour but de construire la clé USB contenant les derniers firmware du serveur DELL à mettre à jour et que nous allons mettre dans le serveur en question. Comme je l'ai indiqué plus haut, Dell Repository Manager va vous installer le "Client Version" , permettant à la mise à jour de poste client (comme les tablettes Dell ou les PC portables) et "Data Center Version" , qui va vous permettre de mettre à jour les éléments de votre Datacenter (baie de disque, serveur tour, serveur rackable...). On va donc lancer Dell Repository Manager "Data Center version" que vous trouverez dans C:\Programs Files\Dell... On arrivera alors sur cette vue :

mise-jour-dell-serveur-01

Ici, la première chose à faire est de mettre à jour le "Dell Online Catalog" , qui est simplement le catalogue des produits Dell et de leurs firmwares. C'est concrètement ce qui va vous permettre de disposer des dernières versions de firmware. On va pour cela cliquer sur "Sync Database with Dell Online Catalog" et attendre que la procédure de mise à jour s'effectue. Une fois cela fait, nous irons cliquer sur "Create a New Repository" pour créer un dépôt contenant les firmwares de notre serveur (un Dell R420 dans ce tutoriel), on commence par nommer ce nouveau dépôt et lui donner une description :

mise-jour-dell-serveur-02

On va ensuite indiquer sur quel catalogue on souhaite récupérer notre dépôt, ici bien entendu ce sera dans le "Dell Online Catalog" que nous venons de mettre à jour :

mise-jour-dell-serveur-03

Voila une phase importante, il s'agit de sélectionner la catégorie de notre produit. Ici, mon serveur est un Dell R420, il s'agit donc de la gamme "PowerEdge" et c'est un serveur Rackable, je sélectionne donc "Rack" dans "PowerEdge" :

mise-jour-dell-serveur-04

On va ensuite devoir indiquer quel sera l'OS de notre serveur, ici j'ai pris pour habitude de tout télécharger. Cela permet de télécharger tous les dépôts, au cas où le serveur n'ait pas encore d'OS de défini, je coche donc tout :

mise-jour-dell-serveur-05

En fonction de la gamme sélectionnée, vous n'aurez pas la même vue que moi ici, il faut choisir le modèle précis de votre serveur dans la gamme sélectionnée, pour moi, il s'agira du "PowerEdge R420" :

mise-jour-dell-serveur-06

Nous sommes bientôt à la fin de la création de notre dépôt, on va ici devoir choisir quel package nous souhaitons télécharger, j'ai pris pour habitude de sélectionner "ONLY include most recent and custom bundle(s)" : mise-jour-dell-serveur-07

Nous allons ensuite avoir un résumé nous indiquant combien de composants seront téléchargés, ici 248 composants correspondant à la création de 3 packages (Un par OS possible) :

mise-jour-dell-serveur-10

Après la création de notre dépôt, un nouvel onglet portant son nom va apparaître :

mise-jour-dell-serveur-11

Nous voyons ici nos différents bundles, chacun correspondant à un OS que nous pouvons voir dans la colonne "OS" . Dans mon cas, l'ESX portera un OS VMware, qui est dérivé de Linux.

L'étape que nous allons aborder va consister en la création d'une image ISO contenant l'ensemble de nos firmwares, cette image ISO sera ensuite mise dans un clé USB bootable. Pour ce faire, nous allons sélectionner le bundle qui nous intéresse dans notre tout nouveau dépôt puis cliquer sur "Export" :

mise-jour-dell-serveur-12

Dans la liste des destinations, nous choisirons "Bootable ISO (Using Linux Bundle)" ensuite, nous choisirons un dossier local dans lequel l'image ISO sera créée. Il ne s'agit pas encore de notre clé USB, choisissez un dossier local de votre poste :

mise-jour-dell-serveur-13Suivez la procédure jusqu'à arriver à la partie "Optional Components" et sélectionnez les composants additionnels correspondants à votre serveur cible :

mise-jour-dell-serveur-08

Une fois validé, cette étape va mettre dans la queue d'instruction l'exportation de notre dépôt dans une image ISO :

mise-jour-dell-serveur-14

Une fois la procédure terminée, la création de l'image ISO va s'initier dans le dossier cible indiqué :

mise-jour-dell-serveur-15

IV. Création d'une clé USB bootable

L'étape suivante consiste à mettre notre image ISO dans une clé USB bootable, pour cela, rien de plus simple, nous allons utilisez unetbootin. Il s'agit d'un petit utilitaire portable permettant de rendre une image ISO bootable sur une clé USB : http://sourceforge.net/projects/unetbootin/

Une fois unetbootin démarré, il suffit de spécifier d'abord notre image ISO, puis en destination notre clé USB :

mise-jour-dell-serveur-16

Unetbootin vous indiquera quand le processus sera terminé et vous pourrez alors passer à l'étape suivante.

V. Installation des nouveaux firmwares

On arrive bientôt au bout ! Maintenant que nous avons nos nouveaux firmwares, il va falloir insérer la clé USB sur notre serveur puis démarrer, pour cela, appuyez sur F11 dès le démarrage du serveur jusqu'à arriver sur l'écran suivant (sur un R420 en tout cas) :

mise-jour-dell-serveur-19

Ici, on sélectionnera "BIOS Boot Menu" pour arriver au menu de démarrage BIOS. Dans celui-ci, nous irons sélectionner "Hard Drive Disk" puis "Front USB : USB Flash Driver" car j'ai positionné ma clé USB sur un port USB à l'avant du serveur :

mise-jour-dell-serveur-20

Nous allons alors démarrer sur notre clé USB, on sélectionnera dans le menu créé par unetbootin "Dell Deployment Toolkit" :

mise-jour-dell-serveur-22a

Le processus de mise à jour va alors s'initier, ici, on peut voir que 81 tentatives de mise à jour vont être tentées et que j'en suis à la deuxième "[2/81]" . En fait, le dépôt mis dans la clé USB a embarqué une quantité importante de firmware, il des derniers firmware de tous les éléments que l'on pourrait trouver dans le type de serveur que j'ai sélectionné. Tous ne seront pas présent, c'est pourquoi la plupart des tentatives échoueront, c'est tout à fait normal, nous aurons alors une vue comme celle-ci :

mise-jour-dell-serveur-23

D'autres réussiront, cela voudra alors dire que le processus de mise à jour tente de mettre à jour un firmware sur un composant ou une carte belle et bien présente dans notre serveur, la mise à jour va alors s'exécuter, et nous aurons la vue suivante : mise-jour-dell-serveur-24

Une fois le processus complet de mise à jour terminé, votre serveur va redémarrer avec tous les derniers firmwares et sera alors de nouveau prêt pour de nombreuses heures de travail !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Mickael Dorigny

Fondateur d'IT-Connect.fr et d'Information-security.fr. Auditeur sécurité chez Amossys.

    mickael has 478 posts and counting.See all posts by mickael

    5 pensées sur “Mettre à jour le firmware d’un serveur DELL

    • Bonjour,

      Cette méthode est ancienne et pour moi un peu dépassée car elle télécharge beaucoup d’éléments pas toujours nécessaires.

      Les nouveaux serveurs DELL (R720 par exemple) intègre un mode FTP qui permet de télécharger uniquement les firmwares qui ont une mise a jour disponible. Et s’occupe de mettre à jour dans la foulée.

      Cette fonctionnalité nécessité cependant un IDRAC Entreprise. Ce qui n’est toujours pas le cas mais c’est très très pratique.

      Toujours sympa tous vos articles ! Merci

      Répondre
    • Salut,
      le début de l’article ne précise pas sur quel OS est installé « Dell Repository Manager », j’imagine Windows ?

      Répondre
    • Très bon tuto, simple et précis avec les infos que je cherchais. Merci =)

      Répondre
    • Parfait, fontionne très bien. Merci.
      Pour éviter de télécharger nombreuses MAJ qui ne vont peut-être pas passées (et perdre du temps), il faut sélectionner les composants en question dans l’onglet « components ».

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.