Mise en place d’un serveur de temps (NTP) sous Linux

I. Présentation

Un serveur de temps permet de synchroniser l'horloge locale des ordinateurs du réseau avec l'horloge du serveur. Cela se fait à l'aide du protocole NTP qui utilise le port 123. Sous Linux, cela se fait à l'aide du paquet ntp, nous allons voir comment l'installer et l'utiliser.

II. Installation du paquet ntp

Pour bénéficier de la dernière version disponible, mettez à jour votre liste de paquets :

apt-get update

Ensuite pour installer le paquet ntp saisissez la commande :

apt-get install ntp

Note : Vous devez être en super-utilisateur pour exécuter ces commandes ou les précéder de "sudo".

III. Arrêter - Démarrer le service NTP

Pour démarrer le service NTP saisissez la commande :

/etc/init.d/ntp start

Pour arrêter le service NTP saisissez la commande :

/etc/init.d/ntp stop

 

IV. Configuration du serveur NTP

La configuration du paquet ntp se fait dans le fichier /etc/ntp.conf

server 0.ubuntu.pool.ntp.org
server 1.ubuntu.pool.ntp.org
server 2.ubuntu.pool.ntp.org
server 3.ubuntu.pool.ntp.org

Ces 4 lignes indiques les serveurs maîtres sur lesquels notre serveur NTP va se synchroniser pour être à l'heure continuellement. Si vous connaissez d'autres serveurs NTP vous pouvez les indiquez à la place de ces quatre serveurs ou les ajouter à la suite.

Si on descend un peu dans le fichier de configuration, on peut apercevoir l'option "restrict" qui permet de limiter les accès à certains réseaux pour les autoriser à se synchroniser avec notre serveur de temps. Exemple pour limiter l'accès au réseau 192.168.1.0/24 :

restrict 192.168.1.0 mask 255.255.255.0

Si l'on met "restrict 0.0.0.0 mask 0.0.0.0" cela autorise tous le monde à venir se synchroniser sur notre serveur NTP.

Pour diffuser l'heure à votre réseau local il faut utiliser l'option broadcast suivit de l'adresse de broadcast du réseau, par exemple pour le réseau 192.168.1.0/24 cela donne :

broadcast 192.168.1.255

 V. Redémarrer le service NTP

Il ne reste plus qu'à redémarrer le serveur NTP pour que vos modifications soient prises en compte. Pour cela utilisez la commande suivante :

/etc/init.d/ntp restart

 

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1725 posts and counting.See all posts by florian

2 pensées sur “Mise en place d’un serveur de temps (NTP) sous Linux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.