Partage de fichiers images : 6 alternatives aux e-mails

De même que les documents, les fichiers vidéo et audio, les images font partie des contenus qui circulent le plus sur le Net, notamment entre amis ou dans le cercle familial. Ce sont donc des millions de fichiers d’images qui s’échangent quotidiennement pour différentes raisons, professionnelles, personnelles, etc. Pour faciliter cette tâche, le web regorge d’astuces et de techniques intuitives. Celles-ci sont simples et rapides. Il arrive aussi que le partage des images, notamment les photos, soit plus difficile à cause de la taille de l’image ou la définition de la photo.

Quelles sont donc les astuces et les techniques en vogue pour partager un fichier image ? Dans cet article, vous allez découvrir un panel de solutions qui vous permettent de partager vos images.

Pourquoi est- il déconseillé de recourir aux e-mails ?

À première vue, il est très facile de partager vos images via votre boîte e-mail. C’est simple, facile et rapide. Le service est également gratuit, car vous exploitez une fonctionnalité native de votre boîte aux lettres. Il suffit ainsi de sélectionner votre fichier image et de l’intégrer comme pièce jointe dans votre message : le tour est joué !

Bien que cette astuce soit bénéfique aux utilisateurs, il demeure toutefois des inconvénients. Il est important de mentionner que certains fournisseurs de solutions de messagerie limitent la taille de leurs messages et pièces jointes à des niveaux très bas. La majorité des messageries limitent donc les fichiers à 25 Mo. Ce qui ne sera pas suffisant pour envoyer certaines photos ou pour envoyer un ensemble d'images. En choisissant l'e-mail comme solution, vous allez devoir redimensionner la taille de vos fichiers et par ricochet faire baisser la qualité de vos images et photos, notamment en jouant sur le niveau de compression du format JPEG.

Par ailleurs, si vous utilisez votre boîte e-mail pour le partage de vos fichiers images, cela peut provoquer la saturation de votre messagerie. En effet, la boîte aux lettres a une taille limite qui dépend des fournisseurs et de votre abonnement et cette capacité de stockage tient compte des messages reçus, mais aussi des messages envoyés. À mon sens, il sera donc nécessaire d’utiliser ce moyen de manière occasionnelle et ponctuelle.

Comment partager ses images ?

A. WeTransfer

Difficile de ne pas parler de WeTransfer, un site web qui vous offre un service de partage de vos fichiers, dont vos photos, de façon très simple. Bien que ce ne soit pas toujours en accord avec les souhaits du service informatique, c'est un service très populaire et très utilisé par les salariés en entreprise. Le principe de ce service est facile à comprendre. Pour envoyer un fichier d’une taille qui peut atteindre 2 Go (le maximum pour le service gratuit), il suffit d’introduire l’adresse mail du destinataire et la vôtre, puis d'ajouter le fichier en question. Il est également possible de sélectionner plusieurs fichiers à la fois. Vous attendez le chargement de vos fichiers sur le site et vous cliquez sur "Envoyer". Le destinataire reçoit, à la fin de l’opération, un lien qui renvoie vers vos fichiers qui sont stockés sur le site Internet afin de lui permettre de télécharger les fichiers partagés via WeTransfer.

B. Google Photos

Si vous êtes titulaire d’un compte Google, vous pouvez vous orienter vers Google Photos (ou éventuellement vers Google Drive). C’est une solution qui s’offre à vous sur Mac, Windows ou smartphone, iOS et Android. Le principe ? Sur Google Photos vous avez, tout d’abord, la possibilité de stocker vos fichiers images dans la limite de 15 Go, car pour bénéficier d'un stockage supplémentaire, il faut payer. Cette application vous permet même de stocker automatiquement vos prises photo (synchronisation automatique). Pour partager vos fichiers, vous pourrez simplement générer un lien qui renvoie vers vos clichés et l’envoyer à vos proches ou d’autres personnes. Cette solution très pratique et simple à utiliser implique d'héberger vos photos sur les serveurs de Google. Petit bémol, l’espace de stockage qui paraît insuffisant pour contenir l'ensemble de vos photos et albums : 15 Go, c'est assez peu.

C. Apple Photos

À l’instar de Google et Microsoft, Apple propose aussi sa solution de stockage et de partage de photos dans iCloud. Néanmoins, cette appli s'adresse aux utilisateurs des produits estampillés Apple, mais c'est important d'en parler. Fonctionnant selon le même principe que ses services concurrents, Apple Photos ne propose qu’une capacité de 5 Go dans sa version gratuite. Ce qui est assez faible, mais présente l'avantage d'être bien intégré au système, notamment sur les iPhone et iPad. Les fonctions de partage sont assez basiques, mais suffisantes pour partager une image avec quelqu'un. Pour bénéficier d’une plus grande capacité de stockage, vous devez disposer du service payant.

D. Le OneDrive de Microsoft

L’autre solution qui se base sur le Cloud est OneDrive. Similaire à la solution de Google, OneDrive vous offre en plus un panel d’options dont la possibilité d’intégrer votre contenu sur la suite Office. Si vous disposez donc d’un compte Microsoft (Hotmail, Live et Outlook), ou un abonnement Microsoft 365, ce service est activé automatiquement et vos fichiers photos peuvent être sauvegardés sur le Cloud, y compris les données de votre ordinateur. Toutefois, le service gratuit se limite à une capacité de 5 Go et comme ses concurrents, Microsoft propose des formules payantes pour avoir un stockage plus important, notamment plusieurs téra-octets. Pour partager vos fichiers images sur ce service, il suffit de fournir une adresse e-mail. Il est même possible d’accorder des autorisations pour modifier votre album.

E. Osez les hébergeurs d’images

En plus des services proposés par Google, Apple, Microsoft, ou encore Dropbox que je n'ai pas encore présenté... il est possible d’opter pour des hébergeurs de fichiers pour stocker vos fichiers et images afin de les partager avec vos clients, partenaires ou tout autre destinataire. Le principe de ces hébergeurs est simple. Il suffit d'uploader vos fichiers images sur votre compte créé sur la plateforme (voire même sans compte dans certains cas) et le partager à souhait en générant un lien qui renvoie vers vos fichiers. Généralement, l'offre gratuite de ces services impose une limite sur la taille des images : seulement quelques Mo. Ce type de solution est intéressant pour partager une copie d'écran ou une image sans réelle importance, mais dès qu'il s'agit de photos, il vaut mieux utiliser un autre service à mon sens. Parmi les hébergeurs qui assurent un service dédié aux images, citons, entre autres, Imgur, Goopics, ImgBB, Zupimages, SmugMug, etc.

F. Utilisez votre propre solution : un NAS, par exemple

Les NAS sont de plus en plus répandus en entreprise et à la maison, et les acteurs majeurs du secteur, notamment Synology, QNAP, Asustor, etc... Propose tous des applications pour la gestion des photos, afin de centraliser les photos, de les organiser au sein d'albums, mais aussi de les sauvegarder. Dans le cas où le NAS est accessible depuis Internet, vous pouvez envisager de partager vos photos avec vos proches en utilisant l'application de votre NAS. L'avantage, et c'est pour cette raison que c'est ma solution favorite, c'est que vos photos sont stockées sur un espace de stockage que vous maîtrisez.

Dans certains cas, on vous demandera de partager une image ou une photo au format PDF. Avec cet outil, vous pouvez facilement convertir un fichier JPG en PDF afin de l'envoyer dans le bon format : ce qui est pratique, car les photos générées par les smartphones, les tablettes et les appareils photo sont au format JPG, sauf dans certains cas où l'on travaille sur des fichiers au format RAW.

Quels critères pour choisir un service de partage de fichiers images ?

Le choix de votre service de partage de fichiers d’image devrait reposer sur un choix rationnel. Un choix qui dépendra aussi de vos besoins. Si vous n'avez pas de NAS ou un service de stockage privé, vous pouvez vous orienter vers la solution Google qui est idéale sur un smartphone Android, ou alors vers OneDrive ou Dropbox, et si vous êtes chez Apple, vous pouvez utiliser le service basé sur iCloud. Par contre, si vous avez un NAS, je vous encourage à l'utiliser pour garder la maîtrise de vos données tout en ayant la possibilité de partager vos données, en l'occurrence ici des photos. Par exemple, chez Synology, il y a l'application Synology Photos. Enfin, pour partager une copie d'écran ou une photo sans réelle importance avec un ami ou un collègue, un service d'hébergement d'images peut s'avérer utile et adapté.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3946 posts and counting.See all posts by florian

5 thoughts on “Partage de fichiers images : 6 alternatives aux e-mails

  • Sinon il y a Nextcloud – je préfère cette solution à un NAS personnellement.

    Et cette solution est européenne 😉 (de nos voisins allemands)

    Répondre
  • Pourquoi faites vous la promotion de services qui ne respecte pas les données et le utilisateurs?
    https://www.cnil.fr/fr/transferts-de-donnees-hors-ue-le-cadre-general-prevu-par-le-rgpd

    Il y a aussi les CHATONS https://www.chatons.org/node/1

    cf. « CHATONS est le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires. Ce collectif vise à rassembler des structures proposant des services en ligne libres, éthiques et décentralisés afin de permettre aux utilisateur⋅ices de trouver rapidement des alternatives respectueuses de leurs données et de leur vie privée aux services proposés par les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). CHATONS est un collectif initié par l’association Framasoft en 2016 suite au succès de sa campagne Dégooglisons Internet.
    Il y a tellement d’alternatives viables et respectueuses de la vie privée. »

    Répondre
    • Hello Liberium,
      Je ne connaissais pas les CHATONS, c’est une belle initiative ! Je pense que je vais rédiger un petit article à son sujet 🙂
      Merci

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.