Quelques conseils pour une newsletter d’entreprise efficace

Contenu pertinent par rapport à vos clients

Les newsletters font partie des outils qui permettent de fédérer plus facilement une communauté ou simplement de garder un lien avec les clients ou les partenaires, seulement ce n'est pas quelque chose qui se fait à la légère, car les destinataires peuvent être très nombreux et une faute peut coûter cher !

Dans la continuité de mon premier article sur les newsletters, nous allons, dans cet article, passer en revue quelques conseils supplémentaires, pour construire une newsletter pertinente et efficace.

Parlez de votre entreprise

Parmi les sujets abordés, et notamment dans le monde professionnel, il est toujours intéressant de tenir vos collaborateurs, fournisseurs et clients au courant de l'état de votre entreprise : Quels sont les domaines de recherches dans lesquels vous êtes actifs ? Quels sont vos dernières innovations, investissements ? Bref, parler de son entreprise sans excès permet d'entretenir une image positive et d'attiser la curiosité.

Parlez de l'actualité de votre domaine

Également, il peut être important de montrer que votre entreprise est au fait des dernières actualités de votre domaine et pourquoi pas de montrer qu'elle y prend part. Conférence, salon, innovation, ne pas hésiter à parler de ces sujets dans votre domaine d'expertise et de montrer que vous y êtes un acteur important. Soignez les détails d'une newsletter permettent de montrer que vous avec une démarche contrôlée et professionnelle. Parmi les détails notables :

  • Soigner et vérifier le nom de l'objet de votre mail, éviter les "newsletters n°321 du mois d'octobre", trop standards et non informatives
  • Eviter les mails provenant de"no-reply@mondomaine.org" et préférer un e-mail d'expédition plus original et propre à votre domaine.
  • Il est également important de contrôler le nom d'expéditeur qui va s'afficher dans la boite de réception de vos lecteurs. Ne pas hésiter à y faire figurer un nom pour rendre l'échange plus humain et outrepasser le côté automatique de la newsletter.

Pensez à tous les supports !

Les mobiles et tablettes doivent bien entendu être en mesure de lire et consulter votre newsletter, cela est aujourd'hui une évidence, car les supports et les formats d'écran sont très nombreux. Pensez également aux entreprises qui imprimeront votre newsletter pour l'exposer ensuite dans une salle d'attente ou auprès de la machine à café !

Pas trop souvent

Il ne faut surtout pas en abuser au risque d'être vite catalogué en tant que spammeur et perdre alors tous les efforts effectués dans la construction d'une base de mail pertinente. Une fois par mois peut paraitre trop selon les secteurs et l'activité de votre entreprise/votre domaine ; une fois par trimestre est généralement raisonnable.

Analysez les retours

Bien entendu, il faut avoir une démarche proactive et réactive suite à une campagne de newsletter, de nombreux outils tels que Newlsetter2Go permettent aujourd'hui de vous aider à gérer vos campagnes de mail, et surtout, par la suite d'analyser les retours de ces campagnes. Par exemple, il peut être intéressant de savoir combien de personnes ont ouvert votre newsletter, combien ont cliqué sur le premier lien affiché, quels sont les sujets qui fonctionnent ou non, etc. L'analyse et le retour sur analyse fournis par ces services permettent aujourd'hui de gagner en efficacité et en pertinence

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Mickael Dorigny

Fondateur d'IT-Connect.fr et d'Information-security.fr. Auditeur sécurité chez Amossys.

    mickael a publié 475 articles sur IT-Connect.See all posts by mickael

    Une réaction sur “Quelques conseils pour une newsletter d’entreprise efficace

    • 24/03/2016 à 15:46
      Permalink

      Bonjour Mickael,

      Tu ne parles pas du tout de l’intégration de call to action dans ta Newsletter, je veux bien qu’on soit dans un contexte informatif mais une newsletter n’a t-elle pas vocation à transformer?

      Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *