Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse !

Sans vouloir plagier Alfred de Musset, le titre de ce billet est éminemment technologique...

Un rapport avec le « big data » ? Peut-être... Un rapport avec « Siri », « Google now » ou « Cortana » , respectivement les assistants vocaux de Apple IOS, Google Android et MS Windows Phone ? Là aussi...peut-être...

Et si le poste de travail de demain se limitait à un écran noir, avec un curseur en haut et gauche qui clignote et...c'est tout ! Tiens, cela me rappelle quelque chose...

Je tape : « Bonjour », l'écran me réponds « Bonjour, veuillez vous identifier...»... Je m'identifie...et l'écran me donne les résultats de la veille de mon entreprise, mon agenda du jour, la météo, la liste des tâches que je dois finir aujourd'hui, les actualités du jour en fonction de mes centres d'intérêts ou de ceux de ma société, une revue de presse...etc...

Mieux, je tape « Madrid » et l'écran me propose :

  •  les résultats de la filiale de Madrid (mon entreprise dispose d'une filiale à Madrid...),
  •  les prochains vols en direction de Madrid et les meilleurs prix,
  •  les chambres disponibles et les tarifs des hôtels pour les prochains jours,
  •  la météo à Madrid,
  •  la circulation à Madrid,
  •  le nom de mes contacts à Madrid,
  •  les actualités de Madrid,
  •  etc...

Vous allez me dire, oui mais tout cela existe déjà non ? Certes mais est-ce toujours si facilement accessible que cela ?

Ai-je besoin d'une souris ? Ai-je besoin d'un clavier ? Euh...à priori non... Des applications qui « comprennent » les instructions verbales existent déjà... Là où cela se gâte encore un peu c'est quand il s'agit de nous lire, à haute et intelligible voix, le résultat... Nous en sommes encore à une voix encore peu chaleureuse mais je ne doute pas un seul instant que ce « défaut » soit totalement gommé dans les années à venir.

Mais quel rapport avec notre métier qui consiste à développer des applications pour l'entreprise, pour un « métier » ?

La réponse est toute simple : pourquoi ne pas appliquer, dans nos entreprises, ces méthodes qui ont abouties à l'avènement des technologies de l'information ?

Prenons un exemple : une application de gestion commerciale... Pourquoi les écrans sont si compliqués et les formulaires si nombreux alors que la clef de recherche numéro 1 est le nom du client ? Ne pourrai-je pas être en face d'un seul écran, ne comprenant qu'un seul champ de saisie où je pourrai saisir simplement le nom d'un client ? En quelques millièmes de secondes il serait très facile d'afficher et de proposer :

  •  la fiche du client et ses contacts
  •  la date et le compte-rendu de la dernière entrevue commerciale
  •  le chiffre d'affaires du mois en cours pour ce client avec un comparatif avec le mois précédent voire l'année précédente
  •  la balance comptable
  •  les dernières commandes & réclamations
  • etc...

Et si je saisi un nom de client mal orthographié (ex. « dupont » ou « Du Pont » au lieu de « Établissements Dupond S.A» n'est-il pas possible de me proposer des noms approchants ?

Et si dans ce même écran, ce même champ, je saisi un numéro de commande, ne pourrai-je pas tomber directement sur la commande en question ? Idem pour un no de bon de livraison ?

Et si dans ce même écran, ce même champ, je saisi le nom d'une personne, ne pourrai-je pas tomber directement sur une liste de contacts correspondant à mes clients ? Idem pour un no de téléphone ou une adresse mail ?

Toutes ces données sont présentes dans nos systèmes d'informations, toutes les technologies sont accessibles pour développer de telles applications à moindre frais, toute la puissance de calcul est accessible pour répondre à ce genre de requêtes en quelques millièmes de secondes...

Pas besoin de chichis et d'icônes dans tous les sens pour faire tout cela, pas besoin de charte graphique, pas besoin de "Flash" pour créer des animations, pas besoin de formation pour les utilisateurs, juste des infos, accessibles très rapidement et très simplement, à partir d'un seul champ, d'une seule « question », voire d'un seul mot... Eh, c' est pas du bonheur çà ?

Plus concrètement, on assiste aujourd'hui à une simplification massive des interfaces utilisateurs, d'une part parce que cela devient de plus en plus compliqué (donc cher) de faire des interfaces graphiques complexes, qui s'adaptent à tous types de postes de travail (plusieurs OS, plusieurs tailles d'écrans, plusieurs « devices », plusieurs navigateurs, plusieurs capacités de bande passante) alors que la seule chose réclamée par nos utilisateurs c'est de l'info et de la « bonne » !

Bien évidement, cela ne s'applique pas, ou moins bien, aux interfaces dédiés à la saisie massive de données mais réfléchissez-y bien avant de vous lancer dans de nouveaux développements car on crée, en général, beaucoup plus d'interfaces pour restituer de la donnée que pour en créer !

Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse ...des données !

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

LeCastillan

D.S.I autodidacte d'une E.T.I (Entreprise de Taille Intermédiaire) de 400 personnes ayant une activité internationale 24/7 - Passionné - Aime écrire - Aime les choses "simples" - Aime la Liberté - Aime l'Open Source - Curieux - Pragmatique...

    lecastillan has 47 posts and counting.See all posts by lecastillan

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

     

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.