Qwant : 25 suppressions de postes envisagées

Le moteur de recherche français et respectueux de la vie privée, Qwant, envisage de supprimer 25 emplois. Les sites d'Ajaccio et d'Épinal sont directement touchés par ces suppressions.

25 personnes ce n'est pas rien : cela représente un quart de l'effectif de cette entreprise. Au niveau d'Ajaccio, les personnes travaillent essentiellement sur Qwant Music et cela représente 12 salariés. Par ailleurs, Qwant envisage de créer 16 nouveaux postes, mais sur l'équipe de développement : une réorganisation à venir.

Jean-Claude Ghinozzi, le PDG actuel de Qwant, en profite pour rappeler l'envie de monétiser son moteur de recherche. Il souhaite mettre en place « une stratégie tournée vers notre moteur de recherche, l’enrichissement de son écosystème et la monétisation de ses services ». Par ailleurs, Qwant a abandonné en mai dernier son projet Qwant Causes après quelques mois d'existence, et Qwant va également réduire son sponsoring auprès des clubs sportifs corses.

Début 2020, l'État avait fait le choix fort d'annoncer Qwant comme étant le moteur de recherche par défaut au sein de l'administration française. Puis, nous avons appris ensuite que Qwant s'appuyait en background sur le moteur de recherche de Microsoft : Bing. Une mauvaise nouvelle pour Qwant qui met en avant sa volonté de respecter la vie privée des utilisateurs.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3285 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.