Synchronisation entre Google Drive et un NAS Asustor

I. Présentation

Il y a quelque temps, Mickaël vous expliquez comment synchroniser Google Drive sur un NAS Synology, aujourd'hui, je reprends le même principe dans ce tutoriel, mais dans le cadre d'un NAS Asustor, c'est-à-dire avec un équipement différent, un OS différent et une application Google Drive différente.

Voyons comment installer et utiliser l'application Google Drive sur un NAS Asustor.

II. Installer Google Drive

Comme toutes les applications disponibles sur le système d'exploitation ADM, il faut passer par l'App Central, accessible depuis l'interface web. Il suffit de se positionner sur "Toutes les applications" puis de rechercher "Google Drive" dans la liste ou par la zone de recherche (vous pouvez aussi la trouver dans "Applications ASUSTOR").

Ensuite, l'installation s'effectue automatiquement dès lors que l'on clique sur le bouton "Installer".

google-drive-asustor-1

Passons maintenant à la configuration.

III. Configurer Google Drive

Cliquez sur l'icône Google Drive qui se trouve sur le bureau de l'interface ADM. Il faut obtenir une clé d'API auprès de Google, cliquez sur le lien "Obtenir une clé de licence auprès de Google".

google-drive-asustor-2

Cliquez sur "J'accepte" puisqu'il n'y a de toute façon pas le choix pour utiliser l'application.

google-drive-asustor-3

Copiez la clé que Google fournit et collez-la au sein de l'interface du NAS pour se connecter.

google-drive-asustor-4

Si la clé est correcte, ce qui devrait être le cas, vous devriez arriver à l'écran de configuration ci-dessous. Trois modes sont proposés :

- Synchronisation : Votre Google Drive est téléchargé en local sur votre NAS, et ce que vous modifiez est synchronisé dans le Cloud. Par exemple, si vous modifiez un fichier il sera mis à jour dans votre Drive. Autrement dit, c'est bidirectionnel et synchronisé dans les deux sens.

- Google Drive vers NAS : Vos données Google Drive sont téléchargées en local sur votre NAS, mais si vous effectuez des modifications elles ne seront pas synchronisées, ce sera écrasé, car il ne s'agit pas ici d'une synchronisation dans les deux sens.

- NAS vers Google Drive : Vos données du NAS sont envoyées directement au sein de votre Drive, ce qui est intéressant pour réaliser une sauvegarde/synchronisation en ligne d'une partie de vos données.

Dans tous les cas, vous devez sélectionner un répertoire local qui pour ma part sera "/home/admin/GoogleDrive". Cliquez sur "Terminer" (oui, c'est déjà fini). Ce répertoire local peut être un nouveau partage, il peut aussi être chiffré si vous le souhaitez, et vous devez utiliser un répertoire vide ce qui sera préférable de toute manière pour s'organiser.

google-drive-asustor-5

On peut voir que la synchronisation est en cours en regardant l'état de cette fenêtre. La valeur de capacité totale indiquée correspond à l'état de votre espace de stockage Google Drive. Par exemple, sur mon compte je dispose de 17 Go d'espace de stockage dans le Cloud.

Cliquez sur "Ouvrir" pour accéder rapidement au répertoire de synchronisation local.

google-drive-asustor-6

Si vous effectuez des modifications, cliquez sur "Appliquer", mais normalement ce ne sera pas nécessaire pour le moment.

Lors d'une mise à jour de l'application Google Drive, la reconnexion à votre compte Google Drive doit être effectuée à nouveau en acceptant les autorisations nécessaires à l'API.

IV. Sauvegarde par une tâche planifiée

Pour créer une tâche planifiée, il n'y a pas de mode interactif depuis l'interface de l'ADM à ce jour, il faut passer par la ligne de commande. Pour cela, il faut activer le SSH sur votre NAS pour un accès en ligne de commande avec un logiciel comme PuTTY. Cette tâche planifiée peut être utile pour réaliser une sauvegarde régulière des données de son Google Drive au sein d'un répertoire spécifique sur le NAS, bien que Google Drive intègre déjà sa propre corbeille.

Pour ce tutoriel et pour ceux qui souhaitent découvrir une application supplémentaire, vous pouvez vous appuyer sur l'utilisation de l'application "Shell in a Box" disponible dans l'App Central (il s'agit d'une application mise à disposition par un développeur tiers auprès de la communauté Asustor). Elle permet d'avoir une console directement au sein d'une page web.

Note : Shell in a Box s'appuie sur les ports 4200 en TCP et UDP pour fonctionner, vous devez autoriser ces ports dans l'ADM Defender si vous effectuez un filtrage dans le pare-feu du NAS. Je conseille également de réserver l'utilisation de ce genre d'outil lorsque l'on se situe sur le LAN, pour ne pas exposer la sécurité de son NAS avec un shell accessible en mode web (bien que le port puisse être masqué par une redirection et le login sécurisé avec vos identifiants). Néanmoins si la redirection est ce que vous souhaitez faire, réaliser celle-ci manuellement sur votre routeur ou utilisez la fonctionnalité EZ-Routeur.

Certaines opérations ne sont pas encore très simples via Shell-in-a-Box notamment pour copier plusieurs lignes de code (typiquement un script) en même temps puisque tout se retrouve sur une seule ligne...

Activer le SSH (si ce n'est pas déjà fait)

Au préalable pour activer le SSH, au sein de l'interface d'ADM cliquez sur "Services" et dans l'onglet "Terminal" cliquez sur "Activer service SSH". Enfin, cliquez sur "Appliquer".

google-drive-asustor-7

Accès à la console et création du script

Soit par un logiciel comme Putty (ou Terminal sur Mac ou Linux), soit directement en interface web depuis l'icône "Shell in a Box" de l'ADM, ouvrez une console. Connectez-vous avec le compte "root" pour pouvoir éditer la crontab (création d'une tâche planifiée) et exécuter le script.

On peut créer le script dans le home d'admin et l'éditer avec "vi" qui est présent nativement :

vi /volume1/home/admin/scriptgd.sh

Pour le script, j'ai repris celui de Mickaël qui fonctionne très bien, en l'adaptant pour un NAS Asustor et à ma configuration actuelle. Voici le code à insérer (ECHAP + i pour passer en mode insertion) :

#!/bin/sh

if [  $(ls -l /volume1/Coffre/ |wc -l)  -gt 4 ]; then
   rm /volume1/Coffre/$(ls -lt /volume1/Coffre/  | cut -d " " -f 20)
fi

tar czvf /volume1/Coffre/GDrive$(date +%Y%m%d).tar.gz /volume1/home/admin/GoogleDrive/

 Il est à noter que l'on utilisera sh dans l'en-tête du script, car /bin/bash n'est pas présent (sh l'est quant à lui).

Sinon, la source des données correspond à mon répertoire où se synchronise Google Drive à savoir "/volume1/home/admin/GoogleDrive/" et la destination pour stocker les sauvegardes est "/volume1/Coffre/". Nos sauvegardes seront stockées au format tar.gz et seront nommée "GDrive" suivit de la date du jour.

Sauvegardez avec ":wq!" et ensuite attribuez les droits d'exécution au script :

chmod +x scriptgd.sh

Enfin, pour tester que le script fonctionne, exécutez-le manuellement et si c'est OK on passera à la tâche planifiée :

google-drive-asustor-8

Planifier l'exécution du script

Ouvrez l'éditeur de crontab avec la commande "crontab -e" et insérez la ligne suivante entièrement :

0       1       *       *       0       /volume1/home/admin/scriptgd.sh

Sauvegardez et quittez. Cette ligne permet d'exécuter la sauvegarde (exécuter le script) tous les lundis à 01:00 du matin.

Voilà, ce tutoriel est terminé, vous pouvez désormais synchroniser votre Google Drive sur le NAS (ou inversement) et utiliser une fonction de sauvegarde pour ceux que ça intéresse.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Co-Fondateur d’IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno’ est importante je partage aussi des actus.

florian a publié 1610 articles sur IT-Connect.See all posts by florian

2 réactions sur “Synchronisation entre Google Drive et un NAS Asustor

  • 29/04/2016 à 12:36
    Permalink

    Depuis ce tuto, pourtant récent, ça a déjà changé…? enfin, moi, je ne suis pas passé par la phase API google…cela dit, j’avais déjà un compte google drive sur mon ordi, et en mettant le mot de passe, il m’a peutu reconnu automatiquement (et c’est pour cela qu’il ne m’a pas fait passer par la phase d’acquisition de l’api google.

    Répondre
  • 29/04/2016 à 12:51
    Permalink

    Je me pose une question. Comment sait-il quel répertoire synchroniser sur google drive ? Il synchronise tout ce qu’il ya sur Google drive ? Car en principe (enfin pour la version PC windows) on peut choisir quel dossier DRIVE synchroniser…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *