Test ASUSTOR AS4002T : nouvelle façade et port 10 GbE

I. Présentation

Souvenez-vous, en juillet dernier j'ai publié un article pour présenter deux nouvelles modèles de NAS ASUSTOR, équipé d'un nouveau boitier et d'un port 10 Gigabit Ethernet. Cette série se décline en deux modèles : ASUSTOR AS4002T avec deux baies et l'ASUSTOR AS4004T avec quatre baies. Tous les deux tournent sur une architecture ARM.

J'ai pu avoir l'occasion de tester le modèle deux baies, je vous livre donc mon test de l'ASUSTOR AS4002T.

Caractéristiques du NAS ASUSTOR AS4002T

- CPU : Marvell Armada Cortex-A72 (dual-core cadencés à 1.6 GHz)
- RAM : 2 Go (DDR4-2400)
- Nombre de baies : 2
- Capacité maximale : 28 To (disques durs de 14 To)
- Moteur de chiffrement matériel AES-NI
- Réseau Ethernet : 2 ports 1 Gb/s et 1 port à 10 Gb/s
- Connectique façade : 1 x USB 3.1 Gen1 / Bouton On-Off / Bouton de sauvegarde One Touch
- Connectique arrière : 1 x USB 3.1 Gen1 (qui accompagne les ports Ethernet)
Autres : montage sans outils, hotswap pour les disques durs

II. Déballage, design et montage

Le NAS est bien installé dans un packaging soigné, où l'on retrouve de nombreuses informations sur le carton. Le matériel est bien protégé, voyez par vous-même avec les photos ci-dessous.

Si l'on s'intéresse de plus près au contenu, on retrouve : le NAS, son alimentation, la visserie si vous souhaitez installer des disques 2.5", un guide de démarrage, deux câbles RJ45 Cat.5e et un câble RJ45 Cat.6a pour supporter le 10Gbit/s. Le tout pour un poids total de 2.6 kg.

Pour mieux admirer le nouveau boitier du NAS ASUSTOR, voici quelques clichés :

Bien que le boitier soit nouveau pour ce modèle, ASUSTOR a gardé une chose à l'esprit : rendre la mise en place du NAS simple et rapide. Pour cela, le constructeur a réussi à conserver son principe de montage sans outil, ce qui est appréciable.

Je trouve le nouveau système assez ingénieux : la façade avant est en fait aimantée, ce qui permet d'apporter une touche de design supplémentaire, sans rendre l'accès aux disques difficile. Au niveau finition, je trouve que c'est une très bonne idée. Grâce aux quatre aimants, la façade se repositionne très facilement.

ASUSTOR affirme également avoir optimisé et amélioré le flux d'air sur son boitier, dans le but d'améliorer la longévité du matériel.

Une autre nouveauté : le système de montage sans outil est revu. En effet, le caddie pour accueillir le disque dur est différent, pour que ce soit bien visible (mieux que sur une photo) voici le schéma officiel du système :

Au niveau de chaque trou de vis, il y a une rondelle caoutchouc dans laquelle vient se mettre la tige du clipse en plastique. J'ai remarqué que ces caoutchouc avaient tendance à s'enlever, ce qui gêne l'insertion du disque dur, mais ils sont faciles à remettre.

Maintenant que notre système est prêt à l'emploi, passons à la suite.

III. Le système d’exploitation ADM

Après avoir initialisé le NAS à l'aide d'ASUSTOR Control Center sur votre PC ou de l'application AiMaster sur votre smartphone, on accède à l'interface web de l'ADM, le système ASUSTOR. Depuis septembre dernier, ASUSTOR a rendu disponible ADM 3.2 pour ses systèmes NAS, avec notamment deux nouveautés importantes : EZConnect.to et EZ Sync. Je vais vous en parler ci-après.

Il faut avant de pouvoir accéder aux fonctionnalités du NAS, l'initialiser...

Ensuite, on arrive sur la page de connexion de la bête. Qui est accessible en mode web et ressemble à cela :

Maintenant, revenons aux nouveautés de l'ADM 3.2.

A. EZConnect.to

EZConnect.to est une fonctionnalité qui va faciliter l'accès à distance à son NAS, sans même devoir configurer votre box. L'idée est d'utiliser votre Cloud ID pour accéder au NAS avec une URL du type nas-flo.ezconnect.to.

La configuration s'effectue très simplement depuis les réglages, il suffit de définir un identifiant Cloud et d'activer la fonctionnalité. La connexion à votre NAS est également simplifiée depuis les applications mobiles ASUSTOR qui sont très nombreuses : AiData, AiMaster, AiMusic, AiFoto, etc.

 

B. EZ Sync

En parallèle, EZ Sync est une fonctionnalité de synchronisation de données entre votre NAS et votre ordinateur, comme on peut le faire avec d'autres outils Cloud comme OneDrive, Google Drive ou encore Nextcloud si l'on cite un produit libre. A cela s'ajoute la possibilité de créer des liens de partage pour vos données et la gestion du versionning au niveau de vos fichiers.

Sur le bureau de l'ADM, la fonction "EZ Sync Manager" est directement accessible.

Vous pouvez charger des données depuis votre ordinateur au sein de cet espace de stockage nommé "EZ Sync", mais vous pouvez aussi importer des données déjà présente sur votre NAS. EZ Sync gère sa propre arborescence de fichiers, que vous devez créer pour que le versionning s'applique, que le partage soit possible et surtout que ce soit synchronisable avec un PC.

Au niveau de la gestion des fichiers, l'interface est épurée et intègre un lot de boutons d'actions permettant de charger et télécharger des données, de créer un nouveau dossier, de renommer et déplacer un fichier/dossier, de créer un lien de partage mais aussi de consulter le versioning d'un élément.

Dans l'explorateur de fichiers EZ Sync, le nombre de versions pour un fichier s'affiche sur la droite. Ensuite, en cliquant sur le bouton lié au versioning, on peut en savoir plus et décider de restaurer le fichier à une version antérieure. Plutôt intéressant.

Remarque : dans les options, vous pouvez préciser le nombre de versions à conserver au maximum par fichiers (32 par défaut) ainsi qu'une limite dans le temps sur la conservation de ces versions (pas de limite par défaut).

Une autre fonctionnalité d'EZ Sync qui est intéressante, c'est le partage de fichiers. Vous pouvez effectuer un partage accessible depuis Internet ou limité au réseau local, ce qui est une option pertinente à mon sens. En terme de sécurité, il est possible de configurer l'expiration du lien de partage mais aussi d'ajouter une protection par mot de passe.

Ensuite, on peut accéder à la page de téléchargement pour récupérer le fichier, ou même les fichiers car il est possible de partager un dossier complet.

EZ Sync est une belle nouveauté et c'est tout à fait dans l'air du temps : centralisation des données en mode Cloud (personnel), synchronisation sur un poste mobile pour faciliter l'accès aux données en mode hors connexion, versioning, partage, etc... C'est vraiment complet. Un joli coup de la part d'ASUSTOR. 

Je précise également qu'une application pour Windows qui agit comme client EZ Sync permet de mettre en place la synchronisation entre le PC et le NAS. Cette synchro peut être bidirectionnel ou unidirectionnel dans un sens comme dans l'autre.

C. ADM 3.0, le déclencheur

Au delà des nouveautés de l'ADM 3.2, je tiens à préciser que la version 3.0 de l'ADM a représentée une évolution majeure dans la progression du système ASUSTOR. Cette version désormais adoptée et très bien rodée avait notamment apportée les changements suivants :

  • Amélioration de l'écran de connexion et gestion d'un thème (notifications / personnalisation  / raccourcis vers les applications / thème personnalisé / etc.)

  • Les widgets sur le bureau ADM pour afficher les utilisateurs en ligne, l'utilisation des ressources système (stockage / CPU / RAM / réseau), etc.

  • Regrouper les applications par dossier sur le bureau ADM, par simple glisser-déposer comme on le fait sur son smartphone
  • Réorganiser les icônes du bureau ADM : nombre de lignes et de colonnes pour l'affichage des vignettes des raccourcis
  • Capture de l'organisation du bureau ADM, ce snapshot permet de mémoriser l'organisation des raccourcis sur l'interface ADM et de la restaurer en cas de mauvaise manipulation
  • Création de raccourcis vers des applications mais aussi est directement vers des fichiers et dossiers
  • La prévisualisation des photos est disponible dans l'explorateur de fichiers ADM
  • La lecture en arrière-plan de fichiers audio est disponible dans Music Player
  • L'outil de monitoring de l'activité du NAS est nettement amélioré que ce soit au niveau du design que de la pertinence des informations. De son côté le gestionnaire de stockage affiche désormais les infos liées au périphérique USB connecté.

  • Package d'applications préinstallables pour faciliter la mise en route du NAS. En fonction de si vous effectuez un usage personnel ou pro du NAS, ASUSTOR suggère une liste d'apps à installer. Par exemple, pour l'usage personnel, les applications comme Photo Gallery, SoundsGood, UPnP Media Server ou encore Remote Center seront installées.

A coté de ces nouveautés d'ADM 3.0, n'oublions pas toutes les autres fonctionnalités telles que MyArchive, la gestion de caméras avec Surveillance Center, ou encore la possibilité d'installer de nombreuses applications tierces comme : Plex, WordPress, DokuWiki, Git, GLPI, iTunes Server, JDownloader, etc... et même la container avec Docker. Le tout grâce au magasin d'applications App Central.

Pour l'utiliser quotidiennement, je peux affirmer que le système ADM fournit par ASUSTOR est stable et opérationnel. Il permet de répondre à de nombreux besoins, notamment grâce aux applications tierces installables à souhait. De son côté, au fil des versions majeures de nouvelles fonctionnalités sont intégrées, ce qui est plutôt bon signe et encourageant pour la suite. On en demande toujours plus 🙂

IV. Les performances de l’ASUSTOR

Après avoir réalisé quelques tests de performances avec l'ASUSTOR AS4002T, je peux affirmer quelles sont conformes avec ce que l'on a l'habitude de voir sur les NAS ASUSTOR : à savoir de bonnes performances. En témoigne les relevés effectués ci-dessous avec du transfert de fichiers SMB sur un lien 1 Gbit/s.

Compte-tenu du fait que le lien réseau est de 1 Gbit/s, c'est clairement lui qui limite les performances car on est au taquet en terme de débit. Pour plus de débit, il faut envisager l'agrégat de liens ou alors l'utilisation de l'interface 10 GbE.

Sur un agrégat de liens en 2 Gbit/s, je n'ai pas fait le graphes mais en bref on peut quasiment doubler les valeurs ci-dessus. Malheureusement, n'étant pas équipé en conséquence, je n'ai pas pu tester les performances de la carte 10 GbE.

Note : Il est à noter que l'agrégat de liens propose 6 modes de fonctionnement différents, allant de la tolérance de panne (failover) à l'équilibrage de charge sur les liens du teaming.

Si vous souhaitez utiliser votre NAS AS4002T pour gérer des caméras de vidéosurveillance, il y aura un flux important à traiter, pour optimiser les performances il sera alors pertinent d'utiliser le port 10 GbE. Ceci est d'autant plus intéressant que l'outil Surveillance Center d'ASUSTOR est capable de gérer un nombre conséquent de caméras.

V. Conclusion

Ce NAS est taillé pour la gestion de flux de données : que ce soit pour le transfert de gros fichiers, de flux gourmands en réseau, comme de la vidéosurveillance ou simple comme espace de stockage de fichiers en entreprise, il répondra à la demande ! Il est réactif et très bien garni au niveau des connectiques Ethernet.

ASUSTOR n'a pas équipé ce modèle d'un port HDMI, ni d'une sortie SPDIF, ce qui est le cas de nombreux autres modèles. Le constructeur a plutôt misé sur la partie réseau, ce qui permet à ce modèle - enfin ces modèles car il existe en 4 baies - de se démarquer.

Pour que son offre soit harmonieuse, ASUSTOR accompagne ces nouveaux NAS équipés d'une interface 10 GbE par la sortie d'une carte d'extension PCI avec un port 10 GbE, que vous pourrez intégrer dans certains NAS ASUSTOR mais aussi dans un poste de travail ou un serveur. De quoi avoir un réseau 10 GbE, il ne manque plus que le switch.

Ce nouveau modèle est à mon avis une belle réussite car ASUSTOR a aussi amélioré son boitier, et même si c'est essentiellement une amélioration au niveau design, c'est toujours un plus. En complément, le système ADM continue de progresser et reste l'un des plus complets du marché du NAS. Si je devais le noter, je donnerai une moyenne de 8,5/10 qui correspondrait à 9/10 pour le design et le montage, 8,5/10 pour les performances, 8/10 sur l'évolutivité (car RAM / Proc limité). J'hésitais entre l'Award Silver ou Gold, après réflexion, je décide de lui attribuer le Gold car je trouve que le prix est tout à fait correct tenant compte du fait qu'il y ait eu des efforts de fait sur ce modèle, notamment avec le port 10 GbE.

Retrouvez l'ASUSTOR AS4002T sur Amazon pour un prix autour de 260 euros et laissez-vous tenter !

Points positifs

  • Un nouveau boitier très sympa, avec une façade aimanté qui améliore la finition
  • Une interface 10 GbE (RJ45) + deux interfaces 1 GbE
  • Montage sans outil
  • Disque(s) dur(s) hotswap
  • Un bon rapport qualité/prix

Points négatifs

  • Performance limitée : pas la possibilité d'étendre la quantité de RAM, bridée à 2 Go

Merci à ASUSTOR pour m'avoir fournit cet exemplaire afin de réaliser le test.

Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1761 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.