Test Devolo Mesh Wifi 2

I. Présentation

Fin janvier 2020, la société allemande devolo a dévoilé un nouveau kit de connexion réseau baptisé devolo Mesh Wifi 2, qui mix à la fois l'usage du CPL et la diffusion WiFi pour vous assurer une connectivité sans-fil dans l'ensemble de votre domicile. Voici mon avis sur ce kit ?

Pour rappel, devolo n'en est pas à son coup d'essai : la marque est d'ailleurs spécialisée dans les produits réseau et propose des solutions en CPL depuis très longtemps. Elle propose aussi des appareils qui mix le CPL et le WiFi, comme le kit Devolo Magic 2 Wifi que j'avais pu tester. Ce sera intéressant de voir comment se produit a pu évoluer dans le temps.

Deux versions sont proposées :

II. Le kit devolo Mesh Wifi 2

Avant de le découvrir en image et dans la pratique, je vais vous parler du kit devolo Mesh Wifi 2 d'un point de vue théorique et vous montrer l'intérêt d'une telle solution.

À la maison, et même si cela dépend de la taille de votre domicile, nombreuses sont les personnes qui ont pu constater que le signal de la Box est insuffisant dans certaines pièces. Au-delà, de couvrir une plus grande zone que le WiFi de votre box, l'objectif du kit devolo est simple : remplacer directement le WiFi de votre box pour proposer une expérience unifiée.

Dans le principe, c'est assez simple, un premier boîtier CPL doit être installé au niveau de la box et être relié directement à cette dernière. Ensuite, les autres boîtiers CPL sont répartis dans votre habitation et cette liaison CPL permet la synchronisation des boîtiers et la transmission des flux réseau. Concrètement, l'installation de boîtiers plusieurs boîtiers CPL va permettre d'avoir une zone de couverture Wi-Fi beaucoup plus importante, en comparaison du signal de votre Box.

Note : la partie CPL s'appuie sur la technologie G.hn, ce qui correspond à la norme CPL la plus performante.

Test Devolo Mesh Wifi 2
Comparaison de la couverture WiFi entre une box et le kit devolo Mesh WiFi

Les clients quant à eux, c'est-à-dire votre PC portable, smartphone, tablette, etc... sont connectés au Wi-Fi et la solution Devolo optimise la connexion. Cela signifie que le client sera connecté au boîtier CPL qui diffuse le meilleur signal par rapport à sa position actuelle et aux autres appareils connectés.

Devolo s'appuie sur plusieurs fonctionnalités, notamment le Band Steering et l'Access Point Steering. Prenons un exemple, si un client utilise la bande de fréquence 2.4 GHz mais qu'elle commence à être encombrée, il pourra être basculé sur la bande de fréquence 5 GHz.

La solution WiFi s'appuie sur un système tribande de quoi atteindre un débit jusqu'à 1 200 Mbit/s. Pour les exploiter au maximum, la solution embarque la technologie MU-MIMO qui est reconnue. Enfin, la sécurité du réseau sans-fil est compatible avec le WPA3, tout en proposant le WPA2 pour les appareils plus anciens.

Tout est bien rangé dans la boîte dans laquelle on retrouve les trois boîtiers devolo, un guide d'installation et un câble réseau RJ45.

Test Devolo Mesh Wifi 2

Entièrement blanc, les boîtiers CPL reprennent le design habituel de chez devolo : peut-être un peu trop classique ? Sur la façade avant de chaque boîtier, on retrouve l'inscription "Mesh WiFi", ainsi que deux boutons lumineux pour indiquer l'état de la synchronisation et du WiFi. Il y a également l'inscription "devolo" en relief et à la verticale : subtile, car c'est blanc sur blanc, mais c'est joli.

Chaque boîtier dispose de 2 ports RJ45 en 1 Gbit/s, et intègre une prise de courant, un bon point pour connecter des équipements au réseau local en câble, en supplément du WiFi. Finalement, c'est dommage qu'il n'y ait qu'un seul câble réseau fourni.

Rien à redire au niveau de la finition, devolo est un fabricant qui a pour habitude de proposer des produits qualitatifs, et cela se confirme une nouvelle fois. Pas de réelle évolution sur le design au niveau des boîtiers qui ressemblent comme deux gouttes d'eau à ceux du kit Devolo Magic 2 WiFi. Par contre, ils sont vraiment imposants et ça, c'est dommage !

Tous les boîtiers intègrent le WiFi et la connexion filaire RJ45 avec deux ports : une réelle évolution et un bel atout pour ce kit par rapport aux générations précédentes. Ainsi, cela permet au boîtier connecté à votre box de la remplacer pour diffuser le signal WiFi.

III. Mise en route du kit

Passons à la mise en route du kit devolo, ce m'amènera ensuite à vous parler des performances, aussi bien en WiFi qu'en filaire.

A. Initialiser le kit

La solution s'initialise et se configure à l'aide de l'application Devolo Home Network, disponible sur Android et iOS. Enfin quoi que, on peut aussi suivre le guide papier qui est similaire.

La mise en route est simple et rapide. L'appairage entre les boîtiers est automatique et en cas de problème, on peut toujours relancer un appairage manuel grâce aux boutons physiques. Ce qui me plaît d'autant plus c'est que les boîtiers sont tous les mêmes : ils font tous LAN et Wi-Fi, contrairement à la solution que j'avais pu tester précédemment où il y avait deux types de boîtiers.

À la fin du processus d'initialisation, il faudra désactiver le Wi-Fi de votre box en elle-même pour reprendre le même nom de réseau (SSID) sur le kit devolo : ce sera transparent pour vos équipements. Pour ma part, il y a un bouton on/off directement sur la Box donc c'est royal, il faut l'avouer.

B. La configuration du kit Devolo

La configuration avancée du kit devolo s'effectue à partir d'un navigateur : il suffit de se rendre sur l'adresse IP de l'un des boîtiers pour configurer la solution. Malheureusement, l'interface n'est pas protégée par un mot de passe par défaut, et ce n'est pas proposé d'en définir un, bien que ce soit possible ! Une fois connecté à votre réseau local, n'importe qui peut modifier la configuration.

À part cela, cette interface est complète et offre une vue d'ensemble : état du WiFi avec les différents appareils connectés, un scan des réseaux voisins, le mode CPL, ainsi que toute la partie configuration du WiFi et des boîtiers au niveau système.

Par exemple, on peut activer ou désactiver un réseau WiFi invité avec un SSID différent et qui autorise seulement l'accès à Internet.

Le planificateur quant à lui permet d'activer ou désactiver la diffusion du signal Wi-Fi sur des plages horaires spécifiques, selon un calendrier hebdomadaire.

Le WiFi Mesh est désactivable dans la configuration, mais quel intérêt ? C'est d'ailleurs dans cette partie nommée "WiFi Mesh" que l'on activer l'option Fast Roaming (802.11r) pour faciliter la bascule des clients entre les différents points d'accès devolo de votre infrastructure WiFi Mesh.

Par ailleurs, on retrouve la possibilité de :

  • Configurer une adresse IP fixe au boîtier LAN
  • Configurer un mot de passe pour accéder à la config de l'appareil (aucun par défaut)
  • Activer ou désactiver les LEDs
  • Activer ou désactiver l'économie d'énergie
  • Activer ou désactiver les boutons
  • Configurer un serveur de temps NTP
  • Sauvegarde (export) de la configuration

C. Les performances

Pour évaluer les performances, j'ai effectué différents tests, en filaire et sans-fil, en me positionnant à divers emplacements de mon domicile. Pour mesurer le débit, je vais m'appuyer sur quatre échantillons de fichiers :

- Des très petits fichiers : 200 fichiers de 1 Mo
- Des petits fichiers : 200 fichiers de 10 Mo
- Des fichiers moyens : 5 fichiers de 100 Mo
- Des gros fichiers : 5 fichiers de 1000 Mo

Voyons les résultats...

  • Connexion filaire

Plantons le décor : je vais utiliser un NAS, une Box, un PC et le kit devolo. Je vais réaliser deux scénarios différents pour évaluer les performances en filaire. Le même matériel sera utilisé pour l'ensemble des scénarios.

➡ Premier scénario

Un NAS connecté à la Box en RJ45 (1G), le boîtier devolo connecté à la même Box en filaire (1G), et mon PC connecté en RJ45 sur le boîtier devolo qui est directement relié à la Box.

➡ Deuxième scénario

Un NAS connecté à la Box en RJ45 (1G), le boîtier devolo connecté à la même Box en filaire (1G), et mon PC connecté en RJ45 sur un boîtier devolo qui est dans une autre pièce : on va exploiter le réseau CPL.

Lorsque l'on exploite le CPL, les performances sont correctes, même si on aurait pu s'attendre à un peu mieux. Le problème du CPL, c'est que les performances dépendent de l'installation électrique qui est derrière.

  • Connexion sans-fil

Reprenons les mêmes équipements, avec un PC connecté en WiFi. Mon PC est équipé d'une puce WiFi 6 mais les boîtiers s'arrêtent au WiFi 5 (norme AC). Les tests de débit sont effectués en 5 GHz.

Premier scénario

Pour ce premier scénario, mon PC est au plus près de mon NAS : il est connecté en WiFi sur le boîtier qui est directement relié à la Box. Je n'exploite pas réellement le réseau Mesh dans ce cas de figure, mais cela donne une idée des performances brutes en sans-fil.

Deuxième scénario

Pour ce deuxième scénario, je me positionne hors de portée du boîtier relié à la Box. Mon PC se connecte sur un boîtier devolo d'une autre pièce et pour le coup, je vais exploiter le réseau sans-fil Mesh. La bonne nouvelle c'est que la portée est très bonne grâce au maillage du réseau Mesh.

Il est à noter qu'en étant connecté en WiFi et en me baladant dans différentes zones, je n'ai pas ressenti de pertes de connexion. Au moment de la bascule d'un point de connexion à l'autre, on voit que cela influence le ping mais la connexion n'est pas coupée.

Les performances sont satisfaites en filaire lorsque l'on est connecté en direct sur le boîtier qui est connecté lui-même à la Box (et donc au switch), c'est un petit peu en dessous de mes espérances pour la partie CPL. En WiFi, je trouve que les performances sont bonnes, d'autant plus que le fait d'étendre largement la couverture sans-fil, c'est très appréciable.

IV. Conclusion

Le kit devolo Mesh WiFi 2 est une solution performante : j'ai apprécié le débit en sans-fil, la facilité de mise en route et la présence de deux ports RJ45 par boîtier. En termes de connectivité, c'est un vrai plus : autant pour les appareils qui nécessitent du filaire, que pour le sans-fil grâce à l'amélioration de la couverture WiFi. Niveau techno, on est à jour avec le WPA3, par contre les boîtiers ne sont pas passés au WiFi 6.

Les boîtiers sont tous les mêmes, ce qui simplifie la mise en route. Néanmoins, ils sont quand même imposants, ce qui est dommage et ils ont tendance à chauffer. Ils sont très loin d'être brulants, mais ils sont bien tièdes. Par ailleurs, devolo devrait améliorer la sécurité de son interface web de gestion : d'autant plus que les personnes non averties n'auront pas forcément le réflexe de définir un mot de passe si ce n'est pas proposé.

Enfin, sachez que ce kit a une garantie de 4 ans, c'est à souligner. Voici des liens pour acheter ce kit, qui pour rappel existe avec 2 ou 3 boîtiers, s'il vous intéresse :

devolo Mesh Wifi 2

369.90 €
8

Package / Design

7.0/10

Performances

9.0/10

Evolutivité

8.0/10

Prix

8.0/10

Points positifs

  • RJ45 (x2) et WiFi pour tous les boîtiers !
  • Installation facile, en quelques minutes !
  • Très bonnes performances du WiFi Mesh
  • Idéal pour étendre sa couverture WiFi
  • Compatible WPA3

Points négatifs

  • Les boîtiers ont tendance à chauffer
  • Pas de mot de passe par défaut pour la configuration web !
  • Pas de WiFi 6
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 3285 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.