Test Konyks Vollo : l’interrupteur pour volet roulant 100% smart home

I. Présentation

Depuis juillet dernier, Konyks propose Vollo, un interrupteur connecté pour volets roulants qui est pilotable à distance grâce à l'application gratuite, mais également avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant.

Le système Vollo est un interrupteur encastrable, qui a pour objectif de remplacer votre interrupteur existant. Idéal pour domotiser un volet roulant existant qui aurait un bouton à commande filaire, car l'interrupteur Vollo vous permettra de contrôler votre volet à distance. Vollo est également compatible avec les volets Somfy.

Au-delà de la connectivité sans-fil apportée par l'interrupteur Vollo, il y a l'aspect smart home qu'il ne faut pas oublier : vous allez pouvoir programmer l'ouverture et la fermeture de votre volet roulant, voire même de vos volets roulants si vous mettez en place plusieurs interrupteurs.

À propos : Konyks est une start-up française spécialisée dans les objets connectés pilotables à la voix, ainsi qu'à partir de l'application Konyks où il est possible de gérer à distance ses appareils, mais également de créer des scénarios. Konyks cherche à proposer des produits simple et efficace, tout en restant bon marché.

Rentrons dans le vif du sujet.

II. L'interrupteur Konyks Vollo

La boîte aux couleurs de Konyks contient l'interrupteur Vollo, ainsi qu'une notice et deux vis. À première vue, la notice bien qu'elle soit en français semble assez light, on verra si c'est suffisant pour la suite.

En ce qui concerne l'interrupteur Konyks Vollo en lui-même, il est de couleur blanche et intègre trois boutons tactiles. Il se présente sous la forme d'un bloc carré de 86 mm de côté.

La façade est en verre trempé ce qui rend l'interrupteur élégant et lui donne un look qui sort de l'ordinaire puisque l'on est habitué aux boutons en plastique. Le verre fait 4 mm d'épaisseur. Toujours au niveau de la façade, elle contient 3 boutons sous forme de zones capacitives rétroéclairées, mais malheureusement le rétroéclairage ne peut pas être désactivé, ce qui peut s'avérer gênant notamment dans une chambre. Celle-ci contient également le marquage Konyks en bas à droite, de façon très discrète.

Une fois installé, l'interrupteur sera alimenté et il pourra être piloté depuis l'application Konyks. Un autre avantage, et pas des moindres, il n'y a pas de passerelle Konyks nécessaire, les produits sont autonomes.

Note : l'application Konyks est disponible sur Android et iOS.

III. Mise en service de l'interrupteur Vollo

Pour pouvoir fixer l'interrupteur au mur, il est nécessaire de "l'ouvrir" grâce à un tournevis. On obtient alors la platine en plastique avec les trous de fixation ainsi que la visibilité sur la carte électronique. Reste à passer à la suite, à savoir démonter l'interrupteur existant, mais avant cela, pensez à couper l'électricité sur le circuit concerné en fonction de votre installation.

Le circuit imprimé visible sur la photo ci-dessous est propre, on identifie facilement les LEDs au centre de chacun des ressorts, servant à faire le contact avec l'appui tactile.

Pour fonctionner, l'interrupteur Vollo nécessite 4 fils : le neutre, la phase, et deux fils de commandes pour le volet, à savoir la montée et la descente. Pour être plus précis, il nécessite une alimentation 220-240V en 50/60 Hz ce qui ne doit pas poser problème si votre installation respecte la norme française. L'interrupteur en lui-même supporte une charge maximale équivalente à 600 Watts et 3 Ampères, largement suffisant pour connecter les moteurs des volets classiques et même de ceux un peu plus gourmands.

Dans certaines installations, comme la mienne, le fil rouge pour la phase arrive bien jusqu'à l'interrupteur filaire, mais le fil bleu pour le neutre est câblé directement sur le moteur de volet roulant. Ce qui rend l'installation de l'interrupteur Vollo impossible, car il ne peut pas être alimenté.

Heureusement, derrière la boîte de connexion encastrée dans le mur, j'ai pu récupérer le fil du neutre et le faire dériver à l'aide d'une borne Wago dans la boîte de connexion. Grâce à cette modification, l'interrupteur Vollo dispose bien des 4 fils nécessaires à son fonctionnement. Pour le câblage de l'interrupteur Vollo, une fois que l'on a les quatre fils c'est simple, il suffit de se référer au schéma de la notice. Dans le cas où la montée et la descente sont inversées, il suffit d'intervertir le fil rouge et le fil marron.

Pour la fixation de la platine Vollo sur le mur, je n'ai pas pu réutiliser les deux vis fournies dans la boîte. J'ai utilisé 4 vis à placo pour fixer directement la platine en utilisant les trous prévus, ce qui permet de la fixer correctement. En fonction du type d'interrupteur présent avant l'installation du modèle Vollo, je pense qu'il est possible d'utiliser ou non les vis fournies.

Il ne reste plus qu'à réenclencher le tableau électrique pour que l'interrupteur soit alimenté. Il est immédiatement utilisable en mode manuel grâce aux touches tactiles dès qu'il est alimenté. Au premier démarrage, les boutons vont clignoter, ce qui signifie qu'il est temps de l'associer avec l'application Konyks 😉

Sur l'application, il est nécessaire de disposer d'un compte Konyks pour ajouter un nouvel appareil. Ensuite, il faut ajouter un nouvel appareil, choisir l'interrupteur dans le type d'appareil, indiquer la configuration du Wi-Fi sur lequel le connecter, et ensuite il suffit de patienter... Attention toutefois, le Wi-Fi de l'interrupteur supporte uniquement la bande de fréquence 2,4 GHz.

Dès lors qu'il est associé à votre compte, vous pouvez le nommer, et ensuite la télécommande virtuelle permettra de le piloter à distance 👍

Bon, la télécommande virtuelle qui permet de contrôler le volet roulant à distance, c'est un bon début, mais on peut faire bien plus ! L'application Konyks intègre la possibilité d'automatiser des actions et de créer des scénarios pour agir sur plusieurs appareils Konyks en même temps. Par exemple :

  • Ouvrir automatiquement le volet à 08h00
  • Fermer automatiquement le volet à l'heure de coucher du soleil (basé sur votre localisation)
  • Laisser le volet fermer s'il pleut
  • Ouvrir le volet si la température est supérieure à X degrés
  • Etc.

Chaque scénario/automatisation peut être nommé et une image de fond peut-être choisit dans la bibliothèque intégrée à l'application. L'application est agréable à utiliser et assez simple, même si quelques tests s'imposent pour valider votre scénario 😉

Ayant une enceinte Amazon Echo à la maison, j'ai pu également tester l'utilisation de la Skills Konyks afin d'agir sur l'interrupteur Vollo au travers d'Amazon Alexa.

Note : les skills Tuya Smart et SmartLife sont compatibles avec les produits Konyks.

La commande "Alexa ouvre le volet chambre" permettra d'ouvrir le volet, à condition que l'appareil soit nommé "volet chambre" au sein de l'application Alexa. À l'aide de la voix, il est possible de fermer le volet, mais aussi de le stopper lorsqu'il est en cours de fermeture ou d'ouverture via la création d'une routine au sein de l'application Alexa.

 

IV. Conclusion

L'appareil Konyks Vollo apporte une véritable plus-value puisqu'il vient en remplacement d'un interrupteur filaire, car il offre la possibilité de piloter à distance votre volet roulant. En complément, l'application permet d'aller encore plus loin grâce à l'automatisation des actions en fonction d'événements. Enfin, grâce à la compatibilité avec Amazon Alexa, Google Assistant et IFTTT, il est même pilotable grâce à la voix.

Au niveau du design, il est simple, mais élégant grâce à la façade en verre trempé qui apporte un vrai plus et les boutons tactiles rétroéclairés directement intégrés sont appréciables également. Seul bémol, le rétroéclairage qui ne peut pas être désactivé, ni même activé uniquement en fonction d'une plage horaire.

Sans vouloir être chauvin, l'interrupteur Vollo présente une bonne qualité de fabrication, que ce soit au niveau de l'interrupteur en lui-même, mais aussi de la carte électronique. Néanmoins, la notice pourrait être plus précise et détaillée à mon sens.

L'interrupteur Konyks Vollo est disponible dans certaines boutiques, comme Boulanger, mais également sur Amazon. Son tarif est de 39,90 € TTC. Bien que le prix peut sembler élever, je tiens à souligner le fait que ce produit est garanti 2 ans, conforme aux normes CE et que le SAV est en français, ce qui n'est pas négligeable.

🛒🎅 A l'occasion de la sortie de ce test, vous pouvez profiter de 15% de réduction sur l'ensemble de la boutique Apynov (Konyks) grâce au code "ITCO0919", du 1er au 3 octobre inclus : boutique Apynov

Points positifs

  • Très bonne qualité de fabrication
  • Garantie 2 ans et respect des normes CE
  • Un design sobre, mais élégant
  • Totalement dans l'esprit Smart Home (pilotable via application et via les assistants vocaux)

Points négatifs

  • Rétroéclairage des touches qui n'est pas désactivable
  • Une notice un peu légère
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 2069 posts and counting.See all posts by florian

2 pensées sur “Test Konyks Vollo : l’interrupteur pour volet roulant 100% smart home

  • Bonjour,
    Cet interrupteur m’intéresse, à l’exception du rétro-éclairage qui n’est pas désactivable..
    Savez-vous s’il est compatible avec Jeedom ?

    Répondre
    • Bonsoir,

      Je n’ai pas trouvé de plug-ins Jeedom pour le moment. Par contre, ça doit être possible à minima via IFTTT et à voir aussi du côté de Tuya s’il y a un plug-in pour Jeedom car les appareils Konyks sont pilotables via Tuya. Dans tous les cas, j’ose espérer que l’intégration arrive par la suite 🙂

      Bonne soirée
      Florian

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.