Test Nebula Astro Pocket Cinema : un vidéoprojecteur miniature

I. Présentation

Dans ce test, je vais vous donner mon avis sur le vidéoprojecteur portable Nebula Astro Pocket Cinema, le dernier modèle proposé par Nebula (Anker). Précédemment, vous aviez pu découvrir un autre modèle : Nebula Capsule Max

Ce nouveau modèle se veut très très compact, comme vous pourrez le constater sur les photos de cet article. À voir dans la pratique, ce qu'il peut donner au niveau de la qualité de l'image, ce qui permettra de déterminer dans quels cas d'usage il peut être utilisé.

📌 Page officiel - Nebula Astro

Voici les caractéristiques principales de cet appareil :

- Résolution native : 854 x 480
- Luminosité : 100 ANSI Lumens
- Durée de vie de la lampe : 30 000 heures
- Format de l'image : 16:9
- Réglage Focus : manuel
- Réglage trapèze : automatique ±40°
- Formats Audio : MP3; AMR-NB, AMR-WB, WMA 9/10 Pro, G.711
- Formats Vidéo : H.264, VP8, H.26, DivX 4x/5x/6x, H.265
- Interfaces : 1 x HDMI 1.4 + 1 x USB-C
- Wi-Fi : 802.11a/b/g/n (2.4 et 5 GHz)
- Bluetooth 4.2
- Batterie : 3250 mAh / 3.63V
- Haut-parleur intégré : 3 Watts
- Poids : 370 g

Pour la partie système, voici plus de précisions sur le matériel intégré :

- CPU : ARM Cortex-A7 (Quad-Core)
- Puce graphique : Adreno 304
- RAM : 1 Go (DDR3)
- Stockage interne : 8 Go eMMC
- Système d'exploitation : Android 7.1

Le projecteur peut fonctionner selon deux modes : mode vidéoprojecteur et mode haut-parleur où il se transforme en simple enceinte Bluetooth. En mode vidéoprojecteur, l'autonomie est de 2H30 alors qu'en mode enceinte, elle est de 14 heures. Ensuite, il faudra compter 2 heures pour recharger la batterie de l'appareil.

À la lecture de la fiche technique et du nom de l'appareil, on peut imaginer qu'il est plus destiné aux séances cinéma qu'aux réunions de bureau.

II. Package et design

La boîte est très soignée et fournie des informations sur l'appareil, l'ensemble est bien protégé à l'intérieur notamment le vidéoprojecteur qui est entouré de mousse. Les éléments suivant sont intégrés à la boîte : vidéoprojecteur, télécommande (et les piles), câble USB-C, chargeur mural USB, et un guide démarrage rapide.

Intéressons-nous maintenant au design de l'appareil, ainsi qu'à ses boutons et à la connectique. À première vue, l'appareil est plutôt classe et intrigant pour quelqu'un qui ne sait pas ce que c'est : le premier réflexe, c'est de dire qu'il s'agit d'une caméra.

Le vidéoprojecteur Astro Pocket Cinema est entièrement blanc sauf la partie optique qui est noire. À gauche de l'optique, il y a un détecteur de présence qui va permettre de couper la lampe si un objet est trop proche : une fonction de sécurité qui va notamment permettre d'éviter qu'un enfant regarde la lampe de face, ce qui est dangereux. À la droite de l'optique, il y a la molette pour régler le focus manuellement.

À l'arrière, nous retrouvons le capteur infrarouge, le port HDMI, ainsi que le port USB-C. En dessous, il y a la possibilité de visser un trépied grâce à la connectique universelle. De chaque côté, nous retrouvons un haut-parleur, alors que sur le dessus se situent quatre boutons pour piloter l'appareil.

La télécommande est relativement imposante vis-à-vis de la taille de l'appareil. Elle intègre une multitude de touches pour contrôler l'appareil aisément, notamment des touches directionnelles ainsi que la possibilité de basculer en mode curseur.

III. Utilisation Astro Pocket Cinema

L'interface basée sur Android se veut très simple d'utilisation : quelques tuiles à l'écran afin d'accéder à certaines applications, de quoi rendre l'appareil accessible à un enfant sans difficulté. Il est possible de choisir les tuiles à mettre en avant dans les paramètres de l'appareil.

Il y a un mode "enfant" au sein de l'interface qui permet d'afficher un fond d'écran plus adapté. La bascule entre les deux modes s'effectue dans les paramètres.

Le Nebula Store vous donne accès à un catalogue d'applications compatibles avec cet appareil. Nous retrouvons des applications de streaming, notamment YouTube, YouTube Kids, Amazon Prime Video, Netflix, ainsi que des chaînes destinées aux enfants comme Nickelodeon (Nick). D'autres applications sont disponibles : quelques jeux, Spotify, Deezer, Vevo, Zing MP3, Eurosport, Twitch, VLC, Kodi, Plex, ExpressVPN, ainsi que le navigateur Firefox et des applications IPTV.

Les paramètres vont permettre de vérifier les mises à jour, de configurer la projection, le contrôle parental, la mise en veille automatique, etc. Le projecteur peut se connecter à des haut-parleurs externes pour diffuser le son et il est possible de diffuser à partir de son smartphone grâce à Miracast sous Android et AirPlay pour iOS.

La qualité d'image en elle-même est bonne, c'est plus sur la luminosité ambiante qu'il va falloir jouer pour que l'image reste visible. Le vidéoprojecteur est utilisable dans une pièce assombrie avec une image d'une diagonale de 70 cm (équivalent 27 pouces). Par contre, je le pensais moins bruyant que ça même si l'audio d'une vidéo couvre bien son bruit, si vous naviguez sur Internet, c'est plus embêtant. D'ailleurs, l'audio est bon au niveau de la puissance, mais le rendu manque de profondeur. Il est tout à fait possible d'avoir une diagonale beaucoup plus grande, mais il faudra obligatoirement être dans le noir pour conserver une bonne image.

À gauche, la lumière allumée dans la pièce. À droite la lumière éteinte, mais avec la lumière naturelle en fin de journée.

En complément de la télécommande et des boutons physiques sur la capsule, il y a l'application Nebula Connect qui est disponible sur le Store (Android et iOS). Celle-ci permettra de piloter l'appareil via votre smartphone sans passer par la télécommande infrarouge. Pour la télécommande d'ailleurs, il faut être bien positionné vis-à-vis du capteur infrarouge à l'arrière du picoprojecteur pour que ça fonctionne : un problème qui n'existe pas avec le smartphone.

IV. Conclusion

C'est l'heure du verdict pour le Nebula Astro Pocket Cinema. Je dirais que ce picoprojecteur est séduisant pour plusieurs raisons : la qualité d'image est bonne, l'appareil est très compact et l'interface est fluide et simple. Le fait qu'il intègre Android le rend autonome, ce qui est très intéressant, et en complément, il y a le port HDMI ou le Miracast/AirPlay pour la diffusion sans-fil. Ce type d'appareil étant relativement fragile, dommage qu'il n'y ait pas de housse de transport fournie.

Est-ce que je vous le recommande ? Je dirais que tout dépend de vos besoins et plus particulièrement de l'environnement dans lequel vous souhaitez l'utiliser : est-ce que ce sera lumineux ? Il est taillé pour être utilisé dans une pièce sombre, voire dans le noir, en même temps c'est cohérent avec la puissance de sa lampe (100 ANSI Lumens).

Dans une chambre ou en tant que solution d'appoint, ce picoprojecteur me semble adapté et ne sera pas un gadget, mais une vraie solution pour regarder vos séries préférées...

Nebula Astro Pocket Cinema

289,99 €
8.6

Design / Package

9.5/10

Système / Applications

9.0/10

Qualité d'image

8.5/10

Qualité sonore

7.5/10

Points positifs

  • Bonne qualité d'image (en conditions idéales)
  • Magasin d'applications assez complet
  • Appareil très compact !
  • Simple d'utilisation
  • Port HDMI, Miracast et AirPlay en complément

Points négatifs

  • Pas de housse de transport
  • Son un peu creux mais puissant !
  • Un peu bruyant
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2572 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.