Test Nebula Capsule Max : le projecteur sous Android qui tient dans la main

I. Présentation

Nebula est une marque d'Anker, au même titre qu'Eufy et Soundcore, c'est aussi un personnage de l'univers Marvel Comics, mais ce n'est pas de ça dont nous allons parler. Cette marque est spécialisée dans les vidéoprojecteurs compacts, que l'on appelle plutôt des picoprojecteurs.

Au travers de cet article, je vous propose le test du Nebula Capsule Max, membre d'une série de trois produits :

Nebula prépare deux nouveaux modèles de projecteurs, sous Android 9.0 et capable d'afficher une image 4K en HDR10. Il s'agit des modèles Nebula Cosmos et Cosmos Max.

Voici les caractéristiques du produit :

- Ratio de l'image : 16:9
- Luminosité : 200 ANSI lumens
- Résolution native : 720p HD
- Durée de vie de la lampe : 30 000 heures
- Autofocus : auto ajustement en 1 seconde
- Vidéo - formats supportés : H.264, H.265, VP8, VP9, DivX 4x/5x/6x
- Audio - formats supportés : MPEG-4 AAC, MPEG-4 HE-AAC, MPEG-4 HE, AACv2, AAC ELD, AMR-NB, AMR-WB, FLAC, MP3, MIDI, Vorbis, PCM/WAVE, Opus
- Batterie interne : 9 7000 mAh
- Système : Android 8.1 avec Nebula UI
- Réseau : Bluetooth 4.2 et Wi-Fi (802.11AC)
- Hauts-parleurs : 8 Watts
- Stockage : 16 Go eMMC
- RAM : 2 Go DDR3
- CPU/GPU : A53 8-cores avec une puce graphique Adreno 506
- Connectiques : HDMI 1.4, USB-A, Aux
- Télécommande fournie

Cet équipement dispose de sa propre batterie avec 4 heures d'autonomie en lecture vidéo. Une autonomie beaucoup plus importante lorsque l'appareil est utilisé en tant qu'enceinte Bluetooth seulement. Lorsque la batterie sera vide, comptez 2h30 pour une charge complète.

II. Package et design

Nebula a soigné son packaging, il y a de la couleurs et des informations intéressantes au sujet de l'appareil. Tout est correctement emballé, et l'on retrouve dans la boîte :

  • La télécommande pour piloter le projecteur
  • Un guide utilisateur
  • Le chargeur, qui n'utilise pas une connectique microUSB, ni USB-C mais un connecteur DC

L'appareil se présente sous la forme cylindrique, semblable à une grosse canette de soda, c'est peut être de là que vient son nom « Capsule ». Sa forme cylindrique fait également penser à celle de certaines enceintes Bluetooth, d'ailleurs la Capsule Max peut servir également d'enceinte Bluetooth. A titre de comparaison, son format est similaire à celui d'une enceinte Amazon Echo.

Un film protecteur se trouve sur le carreau de la lentille du vidéoprojecteur, afin d'en assurer la protection. Il conviendra de le retirer avant d'utiliser l'appareil.

Sur le dessus, se situent des boutons tactiles, avec en l'occurrence : 4 flèches directionnelles, un bouton retour, ainsi que des boutons +/- pour gérer le volume. Autrement dit, ces boutons viennent en complément de la télécommande. Il est à noter que ces boutons sont rétro-éclairés.

A l'arrière, au niveau de la base se situe les différents ports, nous retrouvons une entrée auxiliaire, une entrée HDMI, un USB classique et la prise DC pour l'alimentation. Toujours à l'arrière, mais plus haut, nous retrouvons le bouton on/off, un bouton pour changer de mode afin de passer en mode enceinte Bluetooth, et le récepteur infrarouge.

En-dessous, on aperçoit une bande antidérapante, ainsi que la possibilité de fixer la Capsule sur un trépied, ce qui peut-être pratique pour gagner en stabilité et en confort lors de l'installation de l'appareil.

Sur l'avant, nous retrouvons la lentille de projection, ainsi que l'autofocus, et le logo NEBULA sur la partie inférieure.

III. Utilisation de la Capsule Max

Tout d'abord, force est de constater qu'avec une lampe de 200 lumens, il ne faudra pas espérer avoir une image très lumineuse en plein jour. Plus il fait sombre, plus l'appareil est à l'aise et l'image visible, car au-delà de ce problème de luminosité, l'image projetée est de bonne qualité, bien nette.

Pour nous accompagner, l'application Nebula Connect est disponible sur Android et iOS, elle sert notamment à piloter l'appareil à distance pour agir comme une souris et un clavier virtuel. Ce sera plus pratique que la navigation sur le clavier à l'aide de la télécommande.

Reposant sur Android, l'interface s'appuie sur un système de tuile, semblable à celui que l'on retrouve sur Android TV (mais ce n'est pas Android TV). Il est à noter que le système s'appuie sur Android 8.1, et non Android 9.0. Je ne l'ai pas précisé, mais le projecteur intègre une puce Wi-Fi, ce qui lui permet de streamer du contenu directement depuis Netflix, par exemple.

La puissance sonore interne est limitée, enfin surtout au niveau des basses où la puissance s'avère juste. Ce qui est intéressant, c'est que l'on peut utiliser des hauts-parleurs externes, connectés en Bluetooth ou via la prise Jack.

On retrouve sur le magasin d'applications : Spotify, Kodi, Plex, Disney Now, Netflix, YouTube, etc....Toutefois cela est regrettable de ne pas avoir accès directement au Play Store de Google. Par conséquent, le choix est limité.

En complément, l'appareil est compatible avec le Miracast pour Android et l'équivalent pour iOS. Cela est intéressant pour diffuser du contenu issue d'apps non incluses sur le Store, ou tout simplement pour afficher l'écran de son smartphone.

Pour revenir sur l'application Nebula Connect, elle est plutôt pratique car elle affiche un touchpad virtuel sur l'écran de votre smartphone afin de faciliter la navigation dans les menus du projecteur. L'application sert également à simplifier la saisie au clavier, mais aussi à gérer le volume, ou tout simplement éteindre l'appareil.

Lors de l'utilisation dans une pièce sans lumière, l'écran est totalement visible, et l'image bien nette. Lorsque l'on allume la lumière dans la pièce, le soir donc, l'image reste visible mais on remarque qu'il ne faut pas plus en terme de lumière dans la pièce.

La qualité d'image est bonne mais plus vous souhaitez une image grande, plus elle perdra en luminosité ce qui est normal. Voici les rapports de projection communiqués par Nebula : 100 pouces à 3,08 m ; 80 pouces à 2,46 m ; 60 pouces à 1,73 m ; 40 pouces à 1,15 m. Concernant la qualité audio, le son est correct mais l'enceinte manque un peu de basse malgré tout.

Lorsque l'on projette, il est préférable de se trouver en face du mur : si l'on projette un peu de travers, l'image sera déformée : effet trapèze. Cependant, le projecteur est capable de compenser cet effet pour redresser l'image, dans le cas où le défaut est léger. Enfin, si vous bougez l'appareil, l'autofocus réajustera l'image en 1-2 secondes.

 

IV. Conclusion

Emmener la Capsule Max avec soi, c'est se donner la possibilité de pouvoir projeter du contenu multimédia, n'importe où à partir d'une connexion Internet, de son smartphone via le Miracast ou d'une clé USB. En effet, l'appareil est autonome puisqu'il : dispose d'une batterie, il embarque un système basé sur Android ce qui permet d'avoir des applications, il diffuse le son et bien sûr il projette l'image.

Concrètement, vous n'en ferez pas votre vidéoprojecteur à la maison pour remplacer votre TV, la lampe manque de puissance pour cela. Cependant, pour vous accompagner lorsque vous partez en vacances en camping, ou même dans une salle de réunion (à condition qu'elle ne soit pas trop lumineuse), il trouve sa place. Son format compact est un avantage comparé aux vidéoprojecteurs classiques qui sont plus imposants et plus bruyants.

Le projecteur Nebula Capsule Max est disponible à 499,99 € sur Amazon, avec en ce moment une remise de 50€ ce qui descend le prix à 449,99€. En complément, Nebula propose un trépied à 40 euros environ, mais l'appareil est compatible avec les autres trépieds car il utilise la fixation standard.

8.1

Design / Package

9.0/10

Système / Applications

8.0/10

Qualité d'image

8.5/10

Qualité sonore

7.0/10

Points positifs

  • Bonne qualité d'image, dans une pièce sombre
  • Projecteur compact et efficace
  • Appareil autonome (batterie / Android avec applis / audio / affichage via la fonction de projection / wi-fi pour le réseau)
  • Applications de streaming comme Netflix, YouTube, etc
  • Compatible trépied

Points négatifs

  • Chargeur avec connecteur DC = pas d'USB-C, dommage
  • Pas d'accès au Google Play Store, seulement au store Nebula
  • Efficace seulement lorsque la luminosité ambiante est faible
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 2042 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.