Test Thomson THA100, une box sous Android TV

I. Présentation

Dans son catalogue de produits, Thomson propose une seule et unique Box TV sous Android que nous allons découvrir aujourd'hui : la box Thomson THA100. Sur le papier, la fiche technique de cette Box TV est plutôt alléchante notamment la partie connectique qui est très bien fournie.

- Interface vidéo : HDMI avec prise en charge de la 4K et du HDR
- Interface audio :  Jack AV 3.5 mm, Jack IR 3.5 mm et SPDIF
- Connexion réseau : Wi-Fi (802.11a/b/g/n/ac) + un port RJ45 100 Mbit/s
- Connexion Bluetooth 4.2 / Infrarouge : Oui / Oui
- Ports USB : 1 x USB 2.0, 1 x USB 3.0
- Lecteur de cartes : Oui, microSD
- Tuner TNT : Non
- Télécommande : Oui
- Système : Android TV 10
- Processeur : Cortex-A53 1.8 GHz (4 coeurs)
- Stockage interne : 8 Go
- Dimensions : 11 cm x 11 cm x 2 cm
- Garantie : 2 ans
- Fiche produit sur le site officiel

II. Package et design

Thomson propose un packaging soigné prêt à la mise en rayon dans les grandes enseignes françaises puisque l'on a un aperçu du design de la Box, mais également des informations précises sur la connectique. Thomson met en avant la prise en charge de services de streaming populaires comme Netflix, Disney+ ou encore Prime Video.

À l'intérieur de la boîte, nous retrouvons la box Thomson, une télécommande avec assistant vocal Google intégré, 2 piles AAA, un câble HDM, un adaptateur secteur et un guide d'installation. Tout est là pour profiter sereinement de ce boîtier. L'absence d'un câble RJ45 ne me choque pas spécialement puisqu'il y a le Wi-Fi pour la connectivité réseau.

La Box Thomson est entièrement blanche, à l'exception d'une zone en façade qui intègre les LEDs pour indiquer l'état de la Box, notamment l'état du réseau et l'état de l'alimentation de la Box en elle-même. En soi, son format et son design sont assez classiques pour une Box TV : un boîtier carré de 11 cm de côté, en plastique et d'une couleur unie. Il est à noter que la Box TV THA100 est disponible dans un seul coloris : le blanc. Même si elle est un peu plus grande que certains modèles concurrents, elle est compacte et pourra trouver facilement une place sur votre meuble TV.

En faisant le tour des différents côtés du boîtier, on peut découvrir la connectique de la Box. À l'arrière, nous avons le port d'alimentation, le port Ethernet, le port HDMI 2.0, les deux ports Jack (AV et IR), ainsi que le port optique (SPDIF). Cela ne s'arrête pas là, puisque sur le côté droit du boîtier, il y a un slot pour une carte microSD, un port USB 3.0 et un port USB 2.0.

N'oublions pas que le boîtier n'est pas seul : il est accompagné par une télécommande que l'on peut utiliser immédiatement, car les piles sont fournies. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié utiliser cette télécommande, car elle intègre de nombreux boutons très pratiques.

Tout d'abord, il y a des touches raccourcies vers YouTube, Netflix, Prime Video et Google Play, mais il y a aussi des raccourcis vers l'écran d'accueil, vers les paramètres, les favoris ainsi que des boutons pour gérer le volume. Au-dessus des touches directionnelles, il y a un bouton pour activer l'assistant Google, tout en sachant que le micro de la télécommande se situe juste au-dessus de ce bouton. Avec l'ensemble de ces boutons, la navigation se veut plus simple et plus rapide et c'est d'autant plus vrai si l'on veut lancer une application qui dispose d'une touche raccourcie directement sur la télécommande. Il est à noter aussi la présence d'un bouton un peu spécial, à droite du bouton avec la maison, qui permet de basculer d'une chaîne à une autre dans certaines applications telle que MyCanal.

III. Mise en route et utilisation de la Box Thomson

Le boîtier Thomson a pris place sur mon meuble TV, il est connecté et prêt à l'utilisation. D'ailleurs, il a pris place à côté de ma box Xiaomi Mi Box que j'utilise depuis quelques années. On peut voir que le modèle Thomson est un peu plus gros, mais il est aussi beaucoup plus complet au niveau de la connectique.

Le processus d'initialisation de la Box Thomson est classique puisque c'est celui d'Android TV. Une fois la mise en route effectuée, on arrive sur l'interface d'Android TV, en version 10. La dernière version est Android TV 12, mais la mise à jour ne semble pas proposée. En termes de configuration, nous retrouvons les menus habituels d'Android TV et la compatibilité Chromecast.

Lors de la mise en route, la connectivité à votre réseau local s'effectue sans-fil en Wi-Fi 5 ou avec câble RJ45 grâce à l'interface 100 Mbit/s. Même si ce débit sera suffisant pour charger la majorité des flux 4K, c'est tout de même dommage de ne pas proposer une interface 1 Gbit/s ! Je suis à la fois surpris et déçu par ce choix, car je trouvais l'idée d'intégrer un port RJ45 très intéressante.

Certaines applications sont déjà préinstallées, notamment celles que l'on retrouve en raccourci sur la télécommande, et le Google Play Store permettra d'installer des applications supplémentaires (Arte, Spotify, Deezer, Kodi, Salto, etc.). Grâce à la prise en charge du 4K jusqu'à 60 Hz (HDR), ce boîtier TV couvre une majorité des téléviseurs du marché et on peut profiter d'une belle image. En complément, il faut savoir que le boîtier prend en charge l'audio Dolby.

J'ai utilisé le boîtier pendant plusieurs heures, que ce soit sur Netflix pour regarder des films et séries, avec MyCanal pour regarder quelques matchs de foot ainsi qu'avec Plex pour lire du contenu à partir de mon NAS. J'ai apprécié la qualité de l'image et la fluidité de l'interface, notamment pour naviguer dans les différents menus des applications. Par expérience, je sais qu'il y a certaines Box TV ou Stick TV qui ont tendance à laguer lorsque l'on navigue dans les menus, y compris sur l'interface d'Android TV. Ici, ce n'est pas le cas.

Test Thomson THA100

À ce jour, le système est bloqué sur Android TV 10 avec une mise à jour de sécurité datant de février 2021. Il ne semble pas y avoir de mise à jour plus récente. C'est bien dommage, car j'espérais un meilleur suivi dans le temps de la part de Thomson.

IV. Conclusion

Cette première Box TV de Thomson est plutôt satisfaisante même si Thomson aurait pu faire encore mieux ! Sur plusieurs points, ce que propose ce boîtier THA100 est très intéressant, notamment la connectique même si j'aurais préféré une interface en 1 Gbit/s, c'est tout de même très complet pour un boîtier à ce prix : 64.99 €.

La télécommande est très pratique, les performances sont au rendez-vous et il y a de nombreuses applications disponibles, ce qui est rassurant. Le système Android TV est abouti, mais c'est dommage qu'il y ait un très mauvais suivi de la part de Thomson sur la partie mise à jour de sécurité : aucune mise à jour depuis février 2021.

Thomson THA100

64.99 €
8.3

Connectique

8.0/10

Interface / Applications

7.0/10

Performances

8.0/10

Télécommande

10.0/10

Points positifs

  • Une connectique très complète
  • Navigation très fluide
  • Très bon affichage 4K (60 Hz - HDR)
  • Télécommande très pratique !

Points négatifs

  • WiFi 5 et interface RJ45 en 100 Mbit/s !
  • Mauvais suivi des mises à jour de sécurité
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian Burnel

Ingénieur système et réseau, cofondateur d'IT-Connect et Microsoft MVP "Cloud and Datacenter Management". Je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 4110 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.