Test Vasco Mini 2 : mon avis sur ce traducteur vocal haut de gamme

I. Présentation

Après une première expérience avec un traducteur vocal en 2019 avec le modèle Langogo, je remets ça cette année avec un autre modèle, d'une autre marque : le Vasco Mini 2. Un appareil indispensable pour voyager sans être frustré à cause de la barrière de la langue, qui n'est plus un frein grâce à un traducteur vocal.

Vasco Electronics est une société spécialisée dans les traducteurs électroniques, avec notamment plusieurs traducteurs vocaux et plus de 10 ans d'expérience dans le domaine. Le modèle que je vous présente aujourd'hui, le Vasco Mini 2, a remporté le meilleur prix dans la catégorie "Best Connected Consumer Device" aux Global Mobile Awards de 2020, au dernier MWC de Barcelone. Nous allons voir ce que ça donne dans la pratique avec ce traducteur vocal haut de gamme.

Le Vasco Mini 2 prend en charge plus de 50 langues différentes pour la traduction. Voici quelques exemples : français (France), français (Canada), espagnol (Espagne), espagnol (Amérique), chinois, coréen, basque, catalan, arabe, hébreu, khmer, lituanien, polonais, portugais (Brésil), portugais (Portugal), russe, turc, ukrainien, thaï, vietnamien et bien sûr l'anglais du Royaume-Uni et l'anglais des États-Unis. Pour les menus de l'appareil, il y a une grosse vingtaine de langues disponibles.

Chose très importante : il n'est pas nécessaire d'avoir une connexion Wi-Fi pour l'utiliser, il intègre une carte SIM, gratuite, que vous pouvez utiliser sans abonnement et ça, c'est vraiment top ! En complément, il intègre tout de même une puce Wi-Fi compatible avec la bande de fréquence 2,4 GHz.

L'appareil intègre un écran tactile de 2 pouces (240 x 320 pixels), mais il est pilotable également à l'aide des boutons : les deux sont complémentaires. Voici ses caractéristiques :

- Processeur : MediaTek MT6735
- Stockage : 8 Go
- RAM : 1 Go
- Batterie : Lithium-ion 1200 mAh
- Poids : 70 grammes
- Garantie : 2 ans

II. Package et design

La boîte, entièrement noire, est de qualité et s'ouvre à la manière d'un coffre. Elle contient le traducteur vocal qui est positionné dans un bloc en mousse très dure, ainsi qu'un câble USB - microUSB pour recharger l'appareil, le chargeur USB pour ce même câble, une housse de protection rigide, et une notice d'utilisation d'environ 150 pages, en plusieurs langues. Le package est vraiment complet, et c'est bien vu de la part de Vasco d'avoir intégré le chargeur USB ainsi que la housse de protection.

La housse est de qualité et bien conçue, notamment pour maintenir en place le traducteur vocal, mais aussi pouvoir ranger le câble USB et son chargeur. J'ai essayé : tout peut rentrer. La coque est bien rigide et elle ne s'écrase pas lorsque l'on appuie dessus.

Avec son look d'iPod Nano (les fans Apple apprécieront), le Vasco Mini 2 tient facilement en main puisqu'il est compact et léger. Il est entièrement gris, en plastique, avec un effet visuel granuleux sur la teinte du plastique. À l'avant, le bouton d'action central dispose d'un effet chromé alors qu'à l'arrière c'est la mention "mini" qui en bénéficie.

Le traducteur dispose de plusieurs boutons, notamment sur les côtés et sur la partie principale. En dessous de l'écran tactile, nous retrouvons deux boutons micros et en dessous, les touches directionnelles pour naviguer dans les menus sans passer par le tactile. Ce qui est très pratique c'est les deux boutons "micros" : pour traduire dans un sens, il faut utiliser le bouton de gauche, et dans l'autre sens le bouton de droite, cela facilite grandement les échanges sans devoir modifier la configuration du traducteur à chaque fois.

Sur le flanc gauche, les boutons sont utiles pour allumer/éteindre l'appareil, et pour gérer le volume. À l'opposé, nous retrouvons le bouton "Retour" ainsi qu'un emplacement pour une carte SIM, mais il y a déjà une carte SIM internationale incluse avec l'appareil. Sur le dessus, nous retrouvons une prise Jack 3.5 mm, et sur le dessous le port microUSB pour la recharge. La prise Jack peut s'avérer utile pour connecter des écouteurs et entendre la traduction clairement dans un environnement bruyant.

Le haut-parleur quant à lui est à l'arrière, alors que les micros antibruit sont représentés par quatre zones : deux sur le dessus, deux sur le dessous, de quoi optimiser la captation de la voix.

Dans l'appareil, il y a une véritable carte SIM : il ne s'agit pas d'une eSIM. Par ailleurs, il y a une microSD qui contient des fichiers indispensables au bon fonctionnement du traducteur, il ne faut pas la retirer. Quant à la carte SIM, elle peut être remplacée temporairement si vous souhaitez une carte SIM différente par rapport au pays où vous vous situez.

III. Vasco Mini 2 dans la pratique

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la mise en route est rapide : à peine démarré, on sélectionne les deux langues, et c'est parti l'appareil est prêt à traduire ! Il n'y a pas de paramétrage à réaliser de manière obligatoire.

Pendant une phase de traduction, le texte s'écrit en temps réel sur l'écran, et il se traduit directement. En plus de traduire le texte, le traducteur vocal peut également prononcer le texte : c'est là que son haut-parleur entre en jeu. Il y a une option de prononciation automatique, que l'on peut activer ou désactiver, et il est possible de configurer la vitesse de diction.

Lorsqu'une traduction est réalisée par l'appareil, celle-ci est conservée dans l'historique : l'intérêt est de pouvoir la consulter ultérieurement et de la rejouer.

Personnellement, je trouve que les boutons physiques sont très pratiques, plutôt que l'interface tactile, surtout sur un écran de petite taille. Enfin, si l'on a des gants par exemple, grâce aux boutons physiques on peut tout à fait utiliser l'appareil.

Grâce à sa batterie de 1200 mAh et à une interface logicielle optimisée, le Vasco Mini 2 offre environ 10 heures d'autonomie pour la traduction : 10 heures de conversation, ce n'est pas négligeable.

Il manque deux fonctionnalités à cet appareil : premièrement, il ne fait pas dictaphone, et deuxièmement, il n'intègre pas de convertisseur de devise. Cela aurait pu être un plus et transformer le Vasco Mini 2 en un véritable couteau suisse.

IV. Pertinence des traductions

Pour ma part, j'ai pu tester différentes langues pour la traduction : anglais, français et espagnol. Notamment de français vers espagnol, et inversement. Bien qu'il y ait quelques couacs dans la traduction, ou parfois le moteur de traduction qui ne se déclenche pas, les traductions sont pertinentes dans l'ensemble. Suffisamment pertinente pour se comprendre facilement, même s'il y a parfois quelques erreurs sur des mots, notamment en espagnol qui est une langue rapide.

Ce que j'ai apprécié également c'est la voix qui dicte les traductions : elle donne réellement l'impression d'une naturelle, c'est agréable à écouter et l'accent est bon. La voix s'adapte automatiquement en fonction de la langue de destination, ce n'est en aucun cas une voix robotisée, et surtout c'est une "personne" différente à chaque fois. La diction est pertinente et même remarquable !

Sur cette page, vous pouvez d'ailleurs écouter les voix naturelles du Vasco Mini 2 : Extrait voix Vasco Mini 2

V. Conclusion

Ce traducteur est performant, mais il est relativement onéreux puisqu'il est proposé à 249 euros par Vasco sur Amazon. Le Vasco Mini 2 est un très bon produit, mais qui est plus adapté aux professionnels ou aux voyageurs fréquents : il n'est pas utile d'investir une telle somme pour un seul séjour d'une ou deux semaines.

Il y a un énorme avantage avec ce traducteur vocal, c'est la carte SIM internationale intégrée : il n'y a pas de coûts cachés ni de coûts supplémentaires pour pouvoir l'utiliser. Il est directement connecté à Internet, sans frais supplémentaires. En complément, la connectivité Wi-Fi pourra prendre le relais si vous êtes dans un endroit où le réseau mobile est limité, mais que le Wi-Fi est disponible.

C'est un traducteur vocal très simple d'utilisation : il suffit de l'allumer, de choisir les deux langues et de l'utiliser. Il n'y a pas besoin de se prendre la tête pour souscrire à un abonnement pour la connectivité réseau, ce qui simplifie la mise en route. J'ai apprécié la pertinence des traductions, bien qu'il y ait quelques couacs, ainsi que la qualité de la voix qui dicte les traductions.

Vasco Mini 2

249.00 €
9

Package / accessoires / design

9.0/10

Facilité d'utilisation

10.0/10

Qualité des traductions

8.5/10

Rapport qualité/prix

8.5/10

Points positifs

  • Carte SIM internationale incluse
  • Prise Jack 3.5 mm
  • Housse et chargeur USB fournis
  • Très simple d'utilisation
  • Traduction pertinente et bonne diction

Points négatifs

  • Connecteur micro-USB
  • Pas de fonction dictaphone
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Consultant chez Délibérata le jour, blogueur pour IT-Connect la nuit, je souhaite partager mon expérience et mes découvertes au travers de mes articles. Généraliste avec une attirance particulière pour les solutions Microsoft et le scripting. Bonne lecture.

florian has 2369 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.