Test Xiaomi Redmi Note 7 : excellent rapport qualité/prix

I. Présentation

Suite à la sortie du monstre Xiaomi Mi 9, le constructeur chinois a dévoilé un autre smartphone très attirant : Redmi Note 7 de chez Xiaomi. Proposé en plusieurs déclinaisons et coloris, ce smartphone d'entrée de gamme a quelques atouts à faire valoir, c'est ce que nous allons voir dans ce test du Redmi Note 7.

Avant de commencer, les caractéristiques techniques :

- Ecran : FHD+ (2340x1080) 6,3'' avec encoche
- CPU : Qualcomm Snapdragon 660, jusqu'à 2,2 GHz - 8 cœurs
- GPU : Adreno 512, jusqu'à 650 MHz
- RAM + Stockage : 3 Go + 32 Go / 4 Go + 64 Go / 4 Go + 128 Go - extensible jusqu'à 256 Go par microSD
- Batterie : 4000 mAh compatible Quick Charge 4
- Caméras : double caméra arrière 48 MP + 5 MP / une caméra avant 13 MP
- Connectique : USB-C / Jack audio
- Réseaux mobiles : Bluetooth 5.0 / Wi-Fi 802.11a-b-g-n-ac / 3G - 4G - 4G+
- Système d'exploitation : MIUI 10 Global
- Poids : 186 g
- Capteurs : Gyroscope, accéléromètre, boussole électronique,lecteur d'empreintes digitales, capteur de lumière ambiante, infrarouge

Retrouvez plus de détails sur les caractéristiques techniques sur cette page : Xiaomi Redmi Note 7- Caractéristiques

II. Package, design et finition

La boîte est basique, mais le contenu quant à lui est complet : nous retrouvons un chargeur avec une prise française, le câble USB/USB-C de recharge, une notice ainsi qu'une coque transparente pour protéger le smartphone. Pour un appareil à ce prix, je ne reproche pas à Xiaomi de ne pas inclure une paire d'écouteurs.

Au niveau du design : la version bleu Neptune du Redmi Note 7 est jolie, notamment la face arrière qui propose un dégradé de haut en bas, du violet au bleu ciel, et franchement le rendu est appréciable. Les tranches, entièrement en plastique, restent quant à elle colorée d'un bleu uni. L'arrière n'est autre qu'un dos en verre Gorilla Glass 5 : très brillant, voire même un vrai miroir, il est aussi sensible aux traces de doigts et surtout je le trouve très glissant. Enfin, sur cette face arrière nous retrouvons le lecteur d'empreintes ainsi que le double capteurs photos qui ressort d'environ 2mm.

Sur la face avant, l'écran occupe 82% de la surface disponible, ce qui implique d'avoir des bords assez large notamment en haut et en bas de l'écran. En complément, nous retrouvons sur le haut une encoche en forme de goutte d'eau.

Sur le dessus de l'appareil, se situe le capteur infrarouge et la prise mini-jack ce qui va ravir les fervents utilisateurs de ce port qui a disparu de nombreux modèles ces derniers temps. A l'opposé, nous retrouvons le port USB-C pour la recharge de l'appareil, avec de chaque côté un haut-parleur. Sur le flan gauche, il y a seulement le slot pour les SIM/microSD et de l'autre côté nous avons les différents boutons (gestion du volume et power).

Quelques photos ci-dessous pour visualiser la bête.

Bien qu'il peut sembler un peu épais notamment avec l'écran qui est légèrement bombé, le design du Redmi Note 7 est réussi à mon sens et le dos en verre avec le dégradé de couleurs est vraiment top !

III. Performances et système

Basé sur Android Pie 9, le Redmi Note 7 tourne sur la surcouche Xiaomi : MIUI 10.2.

Au niveau du système, la gestion du multitâche et le panneau des notifications sont agréables à utiliser et propose un rendu sympa. Ce qui est pénible, c'est l'installation des applications : Xiaomi active nativement vérification antivirus qui ralentit le processus d'installation, et en plus affiche une publicité. Ce qui est dommage, mais c'est surement grâce à cet exemple d'intégration que Xiaomi arrive à casser ses prix.

La surcouche MIUI intègre ses propres icônes et une interface redessinée, mais le principal est ailleurs : l'interface est fluide et intuitive. Au niveau des fonctionnalités, nous retrouvons la possibilité de cloner des applications, de créer un deuxième bureau virtuel mais aussi de calibrer son écran.

Parlons maintenant des performances de l'appareil...

Lorsqu'il est fortement sollicité, le smartphone devient tiède, ce qui est normal mais cela reste correct, on sent que c'est maîtrisé. Au niveau des jeux, vous n'aurez aucune difficultés pour faire tourner les différents jeux disponibles sur le Play Store. Si vraiment vous utilisez les jeux les plus gourmands, la puce Adreno 512 montrera ses limites. Dans ce cas, pour conserver une bonne fluidité il sera nécessaire d'ajuster les paramètres du jeux pour réduire le niveau de détails.

Pour les amateurs de scoring AnTuTu, celui du Redmi Note 7 est de 146 023.

Puis, après l'avoir utilisé pendant de longues heures, arrive le moment où il faudra le recharger : en utilisant le chargeur fournit et grâce à la recharge rapide Quick Charge 4.0, comptez à peine 1H45 pour une charge complète. Le chargeur fournit délivre 10 watts, et au bout d'une heure de charge, vous retrouverez entre 55 et 60% de batterie. Au bout de 30 minutes, nous sommes à 40% de charge.

Pour une utilisation quotidienne, mixant entre les jeux, Internet et les appels, il pourra tenir 2 jours environ. La capacité de 4 000 mAh de la batterie n'y est pas pour rien.

IV. Caméras et audio

Retrouver un capteur arrière de 48 MP sur un smartphone à moins de 200 euros, c'est un joli coup réalisé par Xiaomi car ce type de capteur est plutôt réservé habituellement aux smartphones plus haut de gamme.

De jour, je constate sur les photos que j'ai pu prendre qu'il peut y avoir un lissage, ce qui crée une perte de détails sur la photo et gâche un peu le rendu. Attention, car par défaut le smartphone prend des captures à 12 MP, il faut modifier le paramétrage pour passer sur 48 MP.

Une fois la nuit tombée, on commence à grimacer... nous retrouvons le lissage mais aussi du bruit, problème récurrent sur les prises de vues nocturnes. Pour tenter de corriger le tir, Xiaomi propose un mode nuit à son appareil photo, mais malheureusement je ne le trouve pas exceptionnel, par exemple pour le ciel ça ne fait qu'amplifier le bruit à mon sens.

Au niveau des photos réalisées avec le capteur avant, d'avantage destiné aux selfies, la qualité est satisfaisante. Je trouve que le mode portrait qui ajoute du flou à l'arrière-plan est plutôt performant. Ce mode est notamment une nouveauté de MIUI 10.

En résumé : de jour, les photos réalisées restent bonnes, alors que de nuit c'est clairement médiocre.

V. Conclusion

Le Xiaomi Redmi Note 7 a un très beau rendu, le dos en verre fait son petit effet grâce au dégradé de couleurs notamment sur la version bleu neptune. Bien équipé, avec un slot double-SIM, ce qui est devenu banal mais ce qui est plus intéressant sur un smartphone à ce prix c'est la présence du port USB-C et du mini-jack. D'ailleurs, en parlant de prix vous pourrez trouver le Redmi Note 7 à partir de 200 euros environ (en fonction de la version).

Au niveau du système, l'interface MIUI 10 s'avère riche en fonctionnalités notamment car elle hérite d'Android Pie et le Redmi Note 7 profite du travail réalisé par Xiaomi pour équiper le Mi 9 de cette même version il y a quelques mois. Ce qui rend le smartphone agréable à utiliser. Dommage à mon sens que le dos en verre soit si glissant, mais l'utilisation de la coque transparente fournit permet d'atténuer considérablement cet effet. A noter également l'instabilité du smartphone lorsqu'il est posé à plat à cause de l'appareil photo qui ressort.

Le Redmi Note 7 n'est pas un smartphone d'entrée de gamme, c'est un excellent smartphone qui peut venir se positionner dans le milieu de gamme mais à 200 euros c'est clairement un très bon rapport qualité/prix. Certes il a quelques défauts, mais l'ensemble est vraiment satisfaisant et il a les performances d'un milieu de gamme. Ce qui m'a le plus déçu, c'est le lissage sur les photos et la qualité en mode nuit.

Pour conclure, je dirais que si vous n'avez pas un gros budget, je vous recommande vraiment ce Redmi Note 7.

Pour l'acheter ou vous renseigner, je vous invite à utiliser les liens ci-dessous :

Points positifs

  • L'aspect général du smartphone est très bon
  • Une bonne réactivité et fluidité avec MIUI 10
  • Une autonomie solide
  • Connectique USB-C accompagnée par une prise mini-jack

Points négatifs

  • Les photos de nuit très médiocres
  • La face arrière de l'appareil qui est jolie mais glissante (une coque transparente corrige le problème)
Partagez cet article Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+ Envoyer par mail

Florian B.

Co-Fondateur d'IT-Connect, je souhaite partager mes connaissances et expériences avec vous, et comme la veille techno' est importante je partage aussi des actus.

florian has 1996 posts and counting.See all posts by florian

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.